mercredi 29 avril 2015

Guerre contre Gaza : les révélations sur l’échec israélien éveillent les soupçons du Hamas

Contre toute attente, les médias israéliens se sont mis à publier, depuis début avril 2015, un journal de la guerre de Gaza de 2014. Ces documents évoquent les échecs de l’armée Israélienne dans sa confrontation avec le Hamas.

Un soldat Israélien espionne Gaza à l’aide de ses jumelles depuis un poste 
d’observation surplombant le territoire sous blocus, pas loin de la frontière 
séparant Gaza et Israël, le 20 août 2014 - Photo Baz Ratner/Reuters

Mais la déclaration la plus grave qui a provoqué des réactions véhémentes reste celle d’Ofer Shelah, membre de la Commission des Affaires Etrangères et de la Défense de la Knesset, publiée en date du 2 avril. Presque un mois avant, soit le 7 mars, c’était Yoav Galant, ancien chef du Commandement Sud de l’armée israélienne qui avait accusé le gouvernement israélien d’avoir échoué à trouver une solution pour la question des tunnels du Hamas.

En parallèle, la Chaîne 10 de la télévision israélienne a, le 6 avril dernier, diffusé une vidéo sur l’enquête menée par l’armée au sujet de la frappe qui a ciblé un véhicule blindé de transport de troupes dans le quartier de Shejaiya, le 20 juillet 2014, soit au tout début de la guerre contre Gaza.

Manœuvres du renseignement

Fait intéressant, les organes de presse affiliés au Hamas ont rapidement diffusé ces aveux. Les déclarations israéliennes, traduites en langue arabe et diffusés sur tous les réseaux, exposent la faiblesse de l’armée israélienne et le courage des combattants palestiniens.

Interrogé par Al-Monitor, le porte-parole du Hamas, Sami Abu Zuhri a affirmé que « les fuites israéliennes constituent une reconnaissance supplémentaire de la défaite de l’occupation israélienne et la victoire de la résistance lors de la dernière guerre contre Gaza, et que toutes les tentatives visant à atténuer l’impact de la défaite Israélienne ont échoué. »

L’euphorie du Hamas est compréhensible. Le mouvement a peut-être raison de jubiler à la suite des déclarations Israéliennes car il est lui-même concerné par le côté positif des journées de guerre et de combat contre l’armée israélienne, notamment après son échec à obtenir les objectifs déclarés de la guerre, à savoir la levée du siège sur Gaza, l’ouverture des passages frontaliers et l’inauguration des ports et de l’aéroport.

Les fuites israéliennes sans précédent qui ont largement circulé parmi les palestiniens ont joué en faveur du Hamas qui avait besoin d’un témoignage capable d’apaiser les esprits des Palestiniens, mécontents du statu quo et des promesses non tenues du Hamas pour améliorer la situation dans la Bande après la guerre.

Cependant, les aveux israéliens sont à prendre avec des pincettes tout en analysant leur aspect négatif. En effet, ils pourraient dissimuler des objectifs de renseignement que le Hamas appréhende et qui viseraient à faire divulguer quelques secrets militaires dont a besoin Israël.

Le porte-parole du Hamas, Mushir al-Masri a confié à Al-Monitor : « Israël ne nie pas sa défaite majeure dans la guerre contre Gaza. Toutefois, la publication des aveux d’une dizaine d’officiers et de soldats soulève des questions et suscite des interrogations quant aux objectifs cachés de telles déclarations. En effet, tout le monde connait l’arrogance de l’ét...

Aucun commentaire: