mardi 28 avril 2015

Drapeau israélien interdit dans un stade: La police de Berlin présente ses excuses

Un fan de Tottenham tient un drapeau israélien lors d'un match opposant son équipe 
à celle de Maribor, le 8 novembre 2012 à Londres., David Klein/NEWSCOM/SIPA

POLÉMIQUE - Les forces de l'ordre craignaient qu'à la vue du drapeau, des groupes pro-palestiniens ne déclenchent des scènes de violence...

Le «skandal» avait été relayé dimanche soir par le site du quotidien allemand Bild. Ce lundi, le préfet de police de Berlin a présenté ses excuses après l'interdiction d'un drapeau israélien dans les tribunes du match de D2 allemande opposant dimanche l'Union Berlin à Ingolstadt.

«C'est le devoir de la police de protéger la liberté d'expression, a déclaré dans un communiqué Klaus Klandt, le patron de la police berlinoise. Demander que le drapeau soit plié était une erreur pour laquelle je présente mes excuses auprès des personnes concernées.»

Les supporters voulaient soutenir Almog Cohen

Le responsable des forces de l'ordre présentes dans le stade avait demandé que le drapeau israélien brandi par des spectateurs soit roulé pour éviter que celui-ci déclenche des scènes de violence parmi les groupes pro-palestiniens. D'après un témoin, le policier aurait demandé de jeter «le drapeau juif».

Almog Cohen, international israélien membre de l'équipe d'Ingolstadt, avait exprimé son incompréhension dans un message sur Twitter.

Aucun commentaire: