vendredi 27 février 2015

L’occupation sioniste pousse une famille palestinienne à survivre dans une caverne !


Al-Quds occupée – CPI


Du ciment gris. Des pierres grises. Des blocs gris. Tout est gris. Tout s’entasse. Tout est démoli par la machine sioniste de guerre et de destruction. Tout est bon pour vider la ville sainte d'Al-Quds (Jérusalem) de ses habitants palestiniens.

Une de ces scènes de désolation, le correspondant de notre Centre Palestinien d’Information (CPI) l’a vue de ses propres yeux. Il a vu la désolation et la destruction en même temps que l’endurance et la patience d’une famille palestinienne.

Le feu a attiré le correspondant vers Hadja Om Mohammed. Elle faisait sa cuisine sur le bois ramassé ici et là, le bois restant après la démolition de ses chambres, sa cuisine, sa salle de bain, sa vigne et son mûrier. Mme Om Mohammed survit désormais à l’intérieur d’une montagne, dans une caverne humide et froide.

Le correspondant est vite entré dans la caverne pour se protéger de la pluie et pour rencontrer Om Mohammed qui raconte son histoire malheureuse.

En effet, le 29 octobre 2014, la famille a été surprise par de grandes forces de la police et de l’armée de l’occupation sioniste. Elles n’ont donné à la famille qu’une demi-heure pour qu’elle quitte et vide la maison. C’est avec le soutien des jeunes du quartier qu’elle a pu sauver les meubles, avant que le bulldozer de l’occupation sioniste ne commence son travail crapuleux de destruction de la maison palestinienne.

Aucun commentaire: