jeudi 26 février 2015

Accord historique entre Israël et la Jordanie sur l'eau

"C'est l'accord le plus important depuis le traité de paix avec la Jordanie" (ministre israélien)


Israël et la Jordanie ont signé jeudi un accord historique visant à fournir de l'eau potable aux Jordaniens et ralentir la baisse du niveau de la mer Morte.

Selon les termes de l'accord, une pipeline reliera la mer Rouge à la mer Morte et une usine de dessalement sera construite dans la ville portuaire d'Aqaba.

L'accord prévoit le pompage annuel de 200 millions de mètres cubes d'eau de la mer Rouge: 80 millions dessalés à l'usine Aqaba et 30 à 50 millions utilisés par Israël pour la ville d'Eilat et la région Arava- deux zones désertiques souffrant d'une pénurie d'eau chronique. Les Jordaniens obtiendront 30 millions de mètres cubes pour leurs besoins dans la partie sud aride du pays et 50 millions pour les régions centrales et septentrionales du royaume hachémite.

L'accord historique a été signé par Silvan Shalom, ministre israélien de l'énergie et de l'eau, du développement régional et du Néguev et de la Galilée, et Hazal Al Nasser, ministre jordanien de l'Eau et de l'Irrigaton, en présence d'envoyés américains envoyés dans les deux pays.

"Je me tiens ici profondément ému, après avoir signé un accord historique", a déclaré Shalom. "Nous réalisons la vision sioniste de Theodor Herzl qui, dès la fin du 19e siècle, avait prédit la nécessité de revitaliser la mer Morte."

"C'est l'accord le plus important depuis le traité de paix avec la Jordanie," a poursuivi le ministre, ajoutant: "Il s'agit du début d'une coopération fructueuse entre Israël et la Jordanie qui aidera à réhabiliter la mer Morte et proposer des solutions à la crise de l'approvisionnement en eau de la Jordanie."

L'an dernier, Israël a annoncé que sa capacité de dessalement dépassait ses besoins en raison de deux années consécutives de pluies abondantes. Par conséquent, le Trésor, de concert avec l'Autorité de l'Eau, a décidé de réduire la production d'eau dessalée de 30% cette année, une économie de 54 millions de dollars.

Aucun commentaire: