jeudi 31 juillet 2014

A consulter, le blog de Anne Paq

Gaza Under Attack, Day 24

Je ne suis pas arrivée à maintenir ma chronique photographique quotidienne. J'ai été submergée par les événements. L'internet a également été irrégulier dans l'appartement où je loge et la nuit il est trop dangereux de se déplacer. L'épuisement, le désespoir et la rage font aussi qu'il m'est de plus en plus difficile de me concentrer. Depuis mon dernier écrit sur ​​ce blog, chaque jour semble pire que la veille. Il y eu une attaque contre une école des nations-unies aujourd'hui, puis sur un marché. Une deuxième frappe sur le marché de Shujaiyeh visait les gens qui sont venus pour aider les blessés de la première grève. Un journaliste a été tué. 
Les hôpitaux étaient encore le théâtre de scènes de chaos, d'horreur et de désespoir. Dans une pièce, il y a un tel concentré de souffrance qu'il y devient difficile de respirer. 

Je sais que ces images sont difficiles à regarder. Je dois dire que je ne montre pas les plus choquantes. J'ai vu aujourd'hui toute une famille qui a brûlée vive après qu'un obus a mis leur maison en feu. Ils se cachaient sous les escaliers, et n'ont pas pu sortir. 

Seulement aujourd'hui plus de 100 Palestiniens ont été tués.

Nous devons non seulement agir pour que ces attaques cessent immédiatement, mais nous avons besoin de justice. L'idée que 300 enfants ont été tués en toute impunité est tout simplement insupportable.

In Kamal Adwan hospital morgue, a baby girl, Halima Suleyman, next to her mother Nihad also killed during the attack 
A la morgue de l'hôpital Kamal Adwan une petite fille, Halima Suleyman, à côté de sa mère Nihad également tuée lors de l'attaque

Aucun commentaire: