samedi 1 mars 2014

"Mourir de faim à Yarmouk, dans l’indifférence générale" / Starving in Yarmouk camp in general indifference" (31)

One question and only one question
Is this ACCEPTABLE?


UNRWA warns of 'insufficient aid for Yarmouk camp' 

Yarmouk refugee camp
Nearly 18,000 Palestinians lived in the refugee camp but the number doubled when Syrians fled the conflict that has been raging for nearly three years and sought refuge in the camp 

Read more : http://www.middleeastmonitor.com/news/middle-east/10026-unrwa-warns-of-qinsufficient-aid-for-yarmouk-campq

122 palestiniens morts en raison de la faim dans le camps de réfugiés palestiniens de Yarmouk


URL du billet: http://www.palestine-info.cc/fr/default.aspx?xyz=U6Qq7k%2bcOd87MDI46m9rUxJEpMO%2bi1s7nfTXEmB3gfQOhqeocDx2IkrrSW%2fpYwHGqM0j7bKthGZYT8rBpAN%2b9ObHxQgv%2bUNicXF64UYOmDglS8zN%2fXXjLDPcIfJ%2fPc2FQuiwtqQa3vA%3d

«Une goutte dans l’océan», selon l’UNRWA
URL du billet: http://www.elwatan.com/international/une-goutte-dans-l-ocean-selon-l-unrwa-01-03-2014-247476_112.php

Save Yarmouk camp: a message from people who really know what it means to be under siege (Gaza)


A young eats as wait to receive parcels refugee camp, south of


Syria Op-Ed: “All That is Left of Yarmouk Is the Enduring Horror”
Read more : http://eaworldview.com/2014/03/syria-op-ed-left-yarmouk/

Le camp de la mort lente




Publiée le 25 févr. 2014
Watch Lyse Doucet's report on the people of Yarmouk. They've suffered some of the worst distress and destruction of the Syria's three year conflict. #Syria #Yarmouk


The UN released this video report on February 27 documenting a recent delivery of aid to Palestinian families living in the Yarmouk camp on the outskirts of Damascus. The United Nations Relief and Works Agency for Palestine Refugees (UNRWA) explained, “Nearly every building is an empty shell and aid has barely been getting through.” Over 18,000 people are under blockade inside Yarmouk, facing food shortage and desperate need for other essentials. Credit: Youtube/United Nations



















"Mourir de faim à Yarmouk, dans l’indifférence générale" / Starving in Yarmouk camp in general indifference" (30)

2 commentaires:

Rose a dit…


C'est absolument insupportable, le monde marche sur la tête. Jusqu'à peu avant le XXème siècle, les hommes n'étaient pas censés savoir ce qu'il se passait à l'autre bout du monde, aujourd'hui, tout se sait, tout se voit. Mais il n'y'a aucune réponse d'envergure. Ainsi les gens ne s'occupent pas même du bien être de leur propre ville, quel genre de considération pourraient-ils bien avoir pour Yarmouk ?!

Muadh' a dit…

Shakspear a écrit :

"Souffle, souffle vent d'hiver ; tu n'es pas si cruel que l'ingratitude de l'homme ..."

Dans le froid de Yarmouk, des personnes plus préciseuses encore que la Kaaba construite par Ibrahim 'aleyhisalam, mouraient congelées. Est-ce digne pour des créatures que Dieu a anobli ? Le croiriez-vous si je disais que des combinaisons de ski avaient été envoyées là-bas ? Toutefois ce n'est pas le froid qui a tué nos frères, nos soeurs et leurs bébés à Yarmouk. Ce qui les a tué, c'est le chagrin qu'a provoqué en eux notre absence. Notre injustifiable absence. Notre cruelle et injuste absence. Si en effet il n'ya plus de Oumma sur cette Terre, en quoi doit-on lui préférer son dos à ses entrailles ?