lundi 13 janvier 2014

"Mourir de faim à Yarmouk, dans l’indifférence générale" / Starving in Yarmouk camp in general indifference" (1)

PLO aid convoy to Yarmouk 'fired upon' while entering camp


Read more at: http://www.maannews.net/eng/ViewDetails.aspx?ID=664906

اسعاف جريح بواسطة دراجة هوائية تم قنصه على معبر مخيم اليرموك المحاصر 


Yarmouk Starves as Relief Convoys Attacked


A fighter of the Popular Front for the Liberation of Palestine – General Command squats next to the covered body of an alleged foreign rebel fighter in the Yarmouk refugee camp in the Syrian capital Damascus on September 12, 2013, following fighting against rebel forces who control 75 percent of the camp. (Photo: AFP - Anwar Amro)

Read more at: http://english.al-akhbar.com/content/damascus-yarmouk-starves-relief-convoys-attacked

Report the Palestinian aid convoy to Yarmouk Refugee Camp has come under fire and has turned back

Syrian family of 7 poisoned after eating cat meat


Syrian family of 7 poisoned after eating cat meat
The Assad regime leaves dissidents to starve as a form of punishment, the Syrian Revolution General Commission says.


A sit-in organized by residents in Al-Yarmouk camp as they have started to boil water with spices as their only food.



Syria is dying.



#‎SaveYarmoukCamp‬ / Yarmouk Camp for palestinian refugees in Syria



How many more children need to starve to death for the world to wake up?



Victim #43 of camp siege Jamal Al Quraby. RIP.

Permalien de l'image intégrée




Un enfant de demande aux gouvernements arabes: "Donnez-moi à manger"



Mariam Mohammed died of starvation. She was 50 days old.     


Her name is Ala’a Al-Masri from  Palestinian Refugee Camp. Humanity in 2014!  
Her name is Ala’a Al-Masri from  Palestinian Refugee Camp.  



Une fillette palestinienne sur le point de mourir dans le camps d'Al Yarmouk




تشييع شهيدة الجوع الطفلة اسراء المصري بمخيم اليرموك فجر press 12 1 2014



Assad systematic starvation of Yarmouk Refugee camp, in 24 hours: 3 babies, a lady and 4 men starved to death 


A picture of old starving Palestinian in Yarmouk refugee camp, where Syrian regime prohibits food/medicine 




Starved residents of camp in survive on stale lentils, cats, dogs & donkeys


Palestinian refugee camp ruined / PHOTO


Yarmouk Palestinian refugee camp ruined / PHOTO



The Yarmouk Palestinian refugee camp in Syria has turned into a uninhabitable district as a result of the civil war.


Dozens March in Nablus in Solidarity with Yarmouk Refugee Camp


Read more at: http://www.qnaol.net/QNAEn/Foreign_News/Misc1/Pages/Dozens-March-in-Nablus-in-Solidarity-with-Yarmouk-Refugee-Camp.aspx

“Profound civilian suffering” in Syria’s besieged Yarmouk camp

Palestinians in Gaza City take part in a 7 January solidarity rally calling for an end to the Syrian army siege on Yarmouk camp.
(Mohammed Talatene / APA images)

Read more at: http://electronicintifada.net/blogs/ali-abunimah/profound-civilian-suffering-syrias-besieged-yarmouk-camp

6 truckloads of food, medicine expected to enter Syria's Yarmouk camp

Palestinian children protest in solidarity with Yarmouk (MaanImages/File)

Read more at: http://www.maannews.net/eng/ViewDetails.aspx?ID=664876

قناص يشيع الفوضى في عملية الاخلاء الانساني لمخيم اليرموك


13-01-2014: Six Palestinian residents of Yarmouk camp, including a woman, two children and an elderly man, have died so far today, with three of the dead killed by starvation due to the regime siege and three others being shot dead by regime snipers while participating in a peaceful demonstration to demand the lifting of the siege.

The three who have died of starvation have been named as:
Baseel Shihabbi, born in 1973
Jamil Salakh Qarabi, aged around 70
A woman, named only as Nour

The three demonstrators shot dead while taking part in the protest to demand the lifting of the siege have been named as:
Majid Awad (child - boy), aged 17
Mahmoud Sabbagh (child - boy)
Ziad Al-Najji.

May the Lord have mercy on our martyrs' souls and bring strength and solace to their families, deliver us from this evil and punish the evildoers

https://www.facebook.com/permalink.php?story_fbid=419973978135638&id=227152164084488

5 شهداء في مخيم اليرموك المحاصر بالجوع ورصاص القنص فجر press 13 1 2014


Muslim scholars urge to end Yarmouk siege

Muslim scholars urge to end Yarmouk siege
Muslim scholars calls on the Arab and Muslim world to take action to bring Yermouk Palestinian refugee camp siege to an end in Syrian capital, Damascus.

Read more at:  http://linkis.com/worldbulletin.net/dqjhk

For the 2nd night, protests against the "rebels" & the enforced siege continue in Camp.



"Today we burned str. tmrw we'll burn ourselves & the camp. The protest of the hungry" Yarmouk Camp tonight


Permalien de l'image intégrée

Gaza urges end to Yarmouk camp siege

Barghouthi: Events in Yarmouk camp represent a second Nakba


               Barghouthi: Une 2ème Nakba frappe le Camp de Yarmouk

Syria militants may leave Yarmouk camp


#Algeria protests in solidarity with #Yarmouk http://t.co/JzL1aX4naq




the freezing weather, protests in solidarity with



Dire deprivation in Syria's Yarmouk camp   


عندما يبكي الرجال - رجل مسن في دمشق مخيم اليرموك يبكي من شدة الجوع 10-01-2014




41 réfugiés palestiniens sont morts dans le camp de Yarmouk

Yarmouk abritait, avant le début du conflit syrien... (Photo Jamal Saidi, archives Reuters)
Yarmouk abritait, avant le début du conflit syrien en mars 2011, quelque 170 000 habitants mais des dizaines de milliers d'entre eux ont fui les combats.
Photo Jamal Saidi, archives Reuters


Mourir de faim à Yarmouk, dans l’indifférence générale par Ramzy Baroud
URL du billet: http://soutien-palestine.blogspot.fr/2014/01/mourir-de-faim-yarmouk-dans.html

HRW Director: UN should act more "proactively" towards the humanitarian crisis in Syria

Human Rights Watch logo

Read more at: https://www.middleeastmonitor.com/news/middle-east/9179-hrw-director-un-should-act-more-qproactivelyq-towards-the-humanitarian-crisis-in-syria

Protests in Gaza and West Bank in solidarity with besieged Yarmouk

Palestinian children protest in Gaza (MaanImages)

Read more at: http://www.maannews.net/eng/ViewDetails.aspx?ID=662566

20,000 Palestinian refugees trapped in Yarmouk refugee camp

Syrian military

Read more at: https://www.middleeastmonitor.com/news/middle-east/9044-20000-palestinian-refugees-trapped-in-yarmouk-refugee-camp

Palestinians trapped in Syria war denied aid, stalked by starvation

Refugees from Syria rally in solidarity with people in Yarmouk refugee camp, at UNRWA headquarters in Gaza City on 29 December 2013.

Read more at:  http://electronicintifada.net/blogs/ali-abunimah/palestinians-trapped-syria-war-denied-aid-stalked-starvation

A young man from Yarmouk camp for Palestinian refugees is dying



انطلاق حملة "هنا مخيم اليرموك" لإنقاذ الفلسطينيين المحاصرين

media//version4_1526795_10151976063307839_2084116610_n.jpg


11 commentaires:

Anonyme a dit…

Shame on us

Anonyme a dit…

La famine quelque part dans le monde, au XXIème siècle dites-vous ?

Comment ne pas voir, qu'en ses temps d'abondance, cette famine et les décès qui s'en suivent, sont voulus, ignoblement voulus.

Anonyme a dit…

Seeing these pictures, I understand why Barghouti called the slaughter of Yarmouk A second nakba.

Anonyme a dit…

Comme j'aurais aimé porter ces bougies en compagnie de ce groupe de jeunes à Jénine ... Je ressens d'ici la puissance des sentiments qui ont pu se dégager de chacun des être qui s'y trouvaient. C'est comme si j'y étais.

Bien sûr ici, même lors de cette hécatombe on n'a pas entendu, on n'entend pas, et on n'entendra ni Bernard henri Levy, ni François Hollande compatir. Parce que pour ces bourreaux, une vie n'en vaut pas une autre.
Je n'en attendais pas moins d'eux. Ni même d'ailleurs des journaux français qui ne consacrent absolument aucune ligne à cette hécatombe. Le titre est amèrement véridique " Mourir de faim à Yarmouk, dans l'indifférence générale ".

Mu'adh a dit…

Voilà ce qu'on apprend sur Wikipédia de ce que subissent Ashabou Yarmouk. La chute de l'article compris dans le dernier paragraphe est particulièrement important garder en tête.

"La famine est une situation dans laquelle la population d'une zone géographique donnée, ou seulement une partie de cette population, manque de nourriture. L'état de sous-alimentation est atteint à moins de 1 200 kilo calories par jour par personne, la moyenne normale est de 1 600 (enfant) à 2 900 kcal (adolescent) et peut provoquer la mort.
La famine désigne les peuples qui, à un moment donné de leur histoire, voient nier leur statut social et politique, leurs droits fondamentaux en tant qu'êtres humains. Ainsi la famine est souvent la conséquence d'une politique de misanthropie"

Ortensia a dit…

Je vous partage ce poème de Jacques Prévert, intitulé " La Grasse Matinée " que j'aime beaucoup et qui m'a rappelé Yarmouk. Même si les deux situations ne sont pas symétriquement comparables, puisqu'à Yarmouk c'est la famine qui a cours tandis que dans le poème de Prévert, c'est le déni des pauvres dans un monde d'abondance et de profusion qui se veut fermé à tout autre que soi, je crois qu'il nous permet de nous mettre, le temps d'une lecture, dans la peau de quelqu'un qui a faim. De quelqu'un que l'on a injustement et odieusement nié puis ignoré.

Il est terrible
le petit bruit de l'oeuf dur cassé sur un comptoir d'étain
il est terrible ce bruit
quand il remue dans la mémoire de l'homme qui a faim
elle est terrible aussi la tête de l'homme
la tête de l'homme qui a faim
quand il se regarde à six heures du matin
dans la glace du grand magasin
une tête couleur de pouissière
ce n'est pas sa tête pourtant qu'il regarde
dans la virtine de chez Potin
il s'en fout de sa tête l'homme
il n'y pense pas
il songe
il imagine une autre tête une tête de veau par exemple
avec une sauce de vinaigre
ou une tête de n'importe quoi qui se mange
et il remue doucement la mâchoire
doucement
et il grince des dents doucement
car le monde se paye sa tête
et il ne peut rien contre ce monde
et il compte sur ses doigts un deux trois
un deux trois
cela fait trois jours qu'il n'a pas mangé
et il a beau se répéter depuis trois jours
Ca ne peut pas durer
ça dure
trois jours
trois nuits
sans manger
et derrière ces vitres
ces pâtés et ces bouteilles ces conserves
poissons morts protégés par les boîtes
boîtes protégées par les vitres
vitres protégées par les flics
flics protégés par la crainte
que de barricades pour six malheureuses sardines...
Un peu plus loin le bistrot
café-crème et croissants chauds
l'homme titube
et dans l'intérieur de sa tête
un brouillard de mots
un brouillard de mots
sardines à manger
oeuf dur café-crème
café arrosé de rhum
café-crème
café-crème
café-crème arrosé de sang !...
Un homme très estimé dans son quartier
a été égorgé en plein jour
l'assassin le vagabon lui a volé
deux francs
soit un café arrosé
zéro franc soixante-dix
deux tartines beurrées
et vingt-cinq centimes pour le pourboir du garçon.
Il est terrible
le petit bruit de l'oeuf dur cassé sur un comptoir d'étain
il est terrible ce bruit
quand il remue dans la mémoire de l'homme qui a faim.

Jacques Prévert, " La Grasse Matinée ", Paroles, Gallimard, 1949

Hannah a dit…

Merci de couvrir l'actualité syrienne, c'est absolument nécessaire lorsqu'on voit à quel point le sujet est salement éludé des médias français.

Hamid a dit…

C'est un sacrifice pour sheytane

Anonyme a dit…

le terme de "politique mysantrope " me glace le sang

Anonyme a dit…

Qu'aurait fait le Prophète voyant des gens de sa communauté défigurés par la faim, par les ennemis ???
Qu'aurait-fait Omar ?

Je vois que l'action première de Omar n'eut pas été celle de nourrir ces affamés ; son action première aurait été de dire :

" Donnez mon sabre que je tranche la tête à tout musulman sachant et dormant ! "

Voilà ce qu'il aurait dit.

Anonyme a dit…


Je crois que ce qu'il faut retenir de la mort de masse dans le camp de Yarmouk, des meurtres de Rabia et de Nahda, de Gaza l'assiégée, de la Syrie retournée, c'est que l'Occident n'a pas tenu les promesses consacrées dans la déclaration universelle des droits de l'homme. L'Occident n'a pas respecté ce monde auquel il avait promi par la création de l'ONU, la paix, l'égalité, la dignité, le droit d'être en sécurité, indépendant et de vivre une vie de liberté.

Partant de ces promesses, le peuple a été engagé , et il a dormi. Profondément dormi. Jusqu'à que la réalité, la crue réalité ne le rattrappe pour lui faire VOIR de ses yeux, ce qu'il en était véritablement de cet Occident. Aujourd'hui, après la fin latente de la prospérité économique et les augures d'une crise morbide et autrement chaotique, le masque de cet Occident tombe pour laisser voir son terrible visage. Un visage définitivement conquérant, raciste et meurtrier.

Beaucoup d'incertitudes, mais une chose est sûre ; le pouvoir doit changer de main. Et les forces se doivent à tout prix d'être équilibrées.