lundi 30 juillet 2012

Les athlètes de Palestine aux Jeux Olympiques 2012 à Londres, et le début des effets boycott pour ceux de l'entité sioniste

Publié le 30 juillet 2012 sur le site ism-france.org
Par ISM-France

Maher Abu Rmeileh (judo), Baha Alfarra (400m), Woroud Sawalha (800m), Sabine Hazboun (50m nage libre), et Ahmed Gebrel (50m nage libre) participent cette année au JO de Londres, après s'être entraînés à l'extérieur de leur pays occupé, dans des centres sportifs mis en place pour eux par le Comité olympique palestinien, répartis entre l'Espagne, le Qatar et l'Ouzbékistan.

Les athlètes de Palestine aux Jeux Olympiques 2012 à Londres, et le début des effets boycott pour ceux de l'entité sioniste

La délégation a été accueillie à Londres, le 25 juillet, lors d'une cérémonie au City Hall à laquelle ont participé les députés Jeremy Corbyn et Andy Slaughter, ainsi que la baronne Jenny Tonge (photo ci-dessous Palestine Solidarity Campaign)

Photo

Des Jeux Olympiques qui renvoient Israël à son véritable statut, celui d'une entité occupante illégitime et criminelle.

Le site officiel des JO de Londres avait mis en ligne les pages des pays participant avec quelques informations, dont le nom de la capitale. Pour la Palestine, il a initialement indiqué Jérusalem, et rien pour "Israël" !

Photo

Quant à la page de la BBC dédiée aux JO, elle reprenait les informations du site officiel des JO.

Les dirigeants sionistes ont bien sûr poussé leurs cris d'orfraie habituels, et toutes les informations sur les pays participant ont disparu du site officiel des JO. Quant à la BBC, elle indique maintenant, pour Israël, que Jérusalem est "le siège du gouvernement, bien que la plupart des ambassades étrangères se trouvent à Tel Aviv", et pour la Palestine, que le "siège prévu du gouvernement est à Jérusalem Est" et que "Ramallah sert de capitale administrative".

Par contre, on découvre, sur le site officiel des JO, que la Palestine est classée dans la section "Asie", et l'entité sioniste en "Europe" !

Mais ce n'est que le début des raisons de pleurnicher pour l'entité, qui n'en finit pas de se demander pourquoi tant de haine !

Après le refus de l'équipe de judo libanaise de partager le tatami avec l'équipe de l'ennemi, ce qui a obligé les organisateurs à tendre un rideau entre les deux équipes (The Telegraph),

Photo

voilà que le nageur tunisien Taqi Mourabit a refusé de participer à l'épreuve dans laquelle se trouvait un nageur de l'entité sioniste. (Angry Arab)

Quant au journaliste de la télévision émirati à Abou Dhabi, qui commente avec enthousiasme le défilé des athlètes lors de la cérémonie d'ouverture des jeux, c'est avec un silence éloquent qu'il réagit au passage de la délégation sioniste (vidéo).

Photo

URL du billet:  http://www.ism-france.org/temoignages/Les-athletes-de-Palestine-aux-Jeux-Olympiques-2012-a-Londres-et-le-debut-des-effets-boycott-pour-ceux-de-l-entite-sioniste-article-17231

1 commentaire:

JO a dit…

Je trouve ça magnifique les comportements que l’on voit en ce moment se dérouler aux JO. C’est juste être conscient et montrer son humanité, à contrario d'une insouciance égoïste caractérisée.