lundi 14 mars 2011

Quand aucun vent ne souffle, même les girouettes ont du caractère!

Publié le 11 mars 2011 sur le site paris-ile-de-france.france3.fr

Que le bon peuple islamophobe de France se rassure… En se rendant à la Mosquée de Paris, Jean-François Copé, secrétaire général de l’UMP, n'a pas enfreint les lois de la République désormais si religieusement laïque. Pour tout musulman qui se respecte, la Mosquée de Paris n’est en effet pas un lieu de culte musulman, mais bien l’ex-bordel de la République dans lequel pour tout musulman un tant soit peu consciencieux il est parfaitement illicite de prier!!!

Nous rappelons les deux textes dans lesquels, Mohammed Boubakeur, le frère de l'actuel "recteur" de la Mosquée de Paris a eu l'exigence intellectuelle de nous raconter, moult preuves à l'appui, l'historique de ce lieu de débauche!

Faut-il offenser l'islam pour s'exprimer en son nom? par Mohammed Boubakeur

Mosquée de Paris: Mohammed BOUBAKEUR persiste et signe!

Alors que 48 heures après avoir hurlé devant les lumières des caméras qu’il demandait l’annulation du débat sur l’islam, la girouette Boubakeur, ait subitement changé son sens de l’orientation après avoir reçu sans broncher, au sein même de son domaine réservé « le blâme » de l’un des instigateurs de ce nouveau débat de la haine, ne le fera pas tomber plus bas qu’il ne l’est déjà dans notre opinion !

Quoique … peut-être quelques mètres plus bas finalement … La Terre nous laisse contempler ses profondeurs abysalles du côté du Soleil-Levant! C'est surement un signe!...


Dalil Boubakeur, recteur de la Grande mosquée de Paris (D) et Mohammed Moussaoui, président du CFCM, le 10 août 2010.

Dalil Boubakeur, recteur de la Grande mosquée de Paris (D) et Mohammed Moussaoui, président du CFCM, le 10 août 2010.AFP - Aurore Marechal

La grande mosquée de Paris demande l'annulation du débat sur la laïcité prévu le 5 avril prochain.

Dalil Boubaker, recteur de la grande mosquée de Paris, dénonce la stigmatisation des musulmans de France. Hier lors d'une conférence de presse avec des responsables religieux et des personnalités politiques, le message était clair: non à un islam bouc émissaire. Dans la communauté musulmane, on s'inquiète de la montée des actes islamophobes.

Un militant UMP déchire sa carte du parti

En signe de protestation, Abdallah Zekri, militant UMP du Gard, chargé de mission au Conseil français du culte musulman a déchiré sa carte d'adhérent et a appelé "tous les musulmans" à l'imiter.Dans la communauté musulmane, on s'inquiète de la montée des actes islamophobes. Ce responsable d’une section UMP du Gard, est également président de la fédération régionale du sud-ouest de la Grande mosquée de Paris, chargé de mission au Conseil français du culte musulman (CFCM) et aumônier musulman des hôpitaux.

URL du billet: http://paris-ile-de-france.france3.fr/info/debat-sur-la-laicite--la-grande-mosquee-dit-non-67766362.html

-----------

Débat sur la laïcité : Boubakeur a reçu Copé

Publié le 13 mars 2011 sur le site tempsreel.nouvelobs.com

Le recteur de la Grande Mosquée de Paris se dit prêt à participer au débat sur la laïcité, après avoir reçu Jean-François Copé, qui "l'a assuré des bonnes intentions du débat".

Le recteur de la Grande Mosquée de Paris, Dalil Boubakeur, a annoncé avoir reçu samedi Jean-François Copé, après le limogeage du conseiller à la diversité de Nicolas Sarkozy.  (c) Afp
Le recteur de la Grande Mosquée de Paris, Dalil Boubakeur, a annoncé avoir reçu samedi Jean-François Copé, après le limogeage du conseiller à la diversité de Nicolas Sarkozy. (c) Afp

Le recteur de la Grande Mosquée de Paris, Dalil Boubakeur, a annoncé avoir reçu samedi 12 mars le secrétaire général de l'UMP Jean-François Copé, qui "l'a assuré des bonnes intentions du débat sur la laïcité", après le limogeage du conseiller à la diversité de Nicolas SarkozyLors de la rencontre, Dalil Boubakeur "a rappelé" à Jean-François Copé "la vive inquiétude des musulmans sur les dérapages concernant l'islam, tout en regrettant les propos excessifs et insultants tenus par certains intervenants lors de la soirée" de jeudi, "qui ont suscité une légitime émotion", selon un communiqué de la Grande Mosquée.

Jeudi, le recteur avait appelé à l'annulation du débat sur la laïcité, mais le secrétaire général de l'UMP, "l'a assuré des bonnes intentions" de ce débat.

"Contribuer à la véritable mise en place d'un islam de France"

Désormais, "l'Institut musulman de la Mosquée de Paris souhaite (...) apporter une contribution constructive à ce débat sur la laïcité, principe fondamental de la République cher à tous les citoyens français, et particulièrement ceux de confession musulmane", indique la Grande Mosquée.

Car le recteur veut "contribuer à la véritable mise en place d'un islam de France, conforme à la réalité de notre pays et à sa laïcité", conclut le communiqué.

Jeudi, pendant une réunion à la Grande Mosquée, Abderahmane Dahmane s'en était pris avec vigueur à L'UMP, lançant notamment: "L'UMP de Copé, c'est la peste pour les musulmans". Le conseiller en charge de la diversité de Nicolas Sarkozy avait sévèrement critiqué le débat sur la laïcité et l'islam voulu par l'UMP. Le Président a mis fin à ses fonctions vendredi, un limogeage rapidement officialisé samedi par la publication d'un arrêté dans le Journal officiel.

Nouvelobs.com avec AFP

URL du billet: http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/politique/20110313.OBS9558/debat-sur-la-laicite-boubakeur-a-recu-cope.html

2 commentaires:

Anonyme a dit…

je n'avais pas songer à ce cote opportuniste: ce David Boubakeur, d'ane soumis il veut passer à cheval voir lion...

quoi que si il change et se repent, la misericorde de dieu est infini....mais il faut qu'il prouve la fin de son hypocrisie et de ses mensonges par ses actes et son respect vis à vis de ses compatriotes musulmans de tous bords (bien sur pour les musulmans respectables et honnêtes)......

anti_illusion a dit…

À quoi sers une serpillere? À s'essuyer les pieds dessus biensur