mardi 15 mars 2011

Musulmanes, ôtez cette robe longue qui nous insupporte!!!

.


Aujourd’hui, 15 mars 2011, au lycée Auguste BLANQUI, 54 rue Charles Schmidt, 93404 Saint-Ouen une nouvelle affaire d’islamophobie en milieu scolaire a de nouveau odieusement été lancée par la proviseure adjointe, assistée dans sa chasse aux sorcières musulmanes par l’une des CPE de l’établissement, et ce, contre un ensemble de jeunes filles scolarisées dans ce lycée du département de la Seine-Saint-Denis dont les noms figurent tous sur une liste spéciale. C’était sans doute leur manière à elles, de commémorer le septième anniversaire de la loi liberticide contre le voile musulman à l’école !

Les faits

Ce mardi matin, une élève de seconde est venue à la rencontre d’une autre jeune fille scolarisée pour sa part en classe de terminale, afin de lui faire part de ce qu’elle avait péniblement vécu vendredi dernier au sein de l’établissement. Celle-ci lui a rapporté avoir été convoquée par la proviseure adjointe du lycée! L’objet de cette convocation était la ferme condamnation du vêtement portée par cette élève, à savoir une longue robe unie ! La proviseure adjointe lui a signifié, qu’au nom du règlement intérieur de l’établissement qui applique le principe de laïcité en vigueur en France, elle ne pouvait pas arriver ainsi vêtue au sein de son établissement scolaire ! Explication de la proviseure : « cette jupe longue ne peut être considéré que comme un vêtement ostentatoire, un signe religieux manifeste !!! »

« Et pourquoi ne vous habillez-vous pas comme tout le monde ?! Et pourquoi ne mettez-vous pas un teeshirt et un pantalon comme tout le monde ?! Et qu’est-ce que vous portez en-dessous de votre robe ?! » C’est juste hallucinant ! On se croirait revivre les années les plus noires qu’a connues la France au moment où l’on dénonçait les pratiques des citoyens français accusés d’être « d’origine juive » !

La demoiselle était donc priée de ne plus venir habillée ainsi au lycée dès le mercredi 16 mars, demain donc, sinon elle ne pourrait plus être acceptée au sein de l’établissement, en terme plus clair, elle serait purement et simplement renvoyée de son lycée ! Rien de moins !

Plus tard, dans la matinée, la jeune fille de terminale a elle-même été convoquée alors qu’elle était en cours de philosophie ! Première convocation durant toute sa scolarité au bureau d’un proviseur! Sont présentes dans le bureau, la proviseure adjointe et la CPE. Motifs avancés?! Les mêmes que ceux présentés la semaine dernière pour la jeune fille de seconde ! Le déroulé de cette rencontre : « Si je te convoque, c’est à cause de ton vêtement ! » Voilà je te lis le passage du règlement intérieur sur la laïcité ! Mme la proviseure adjointe faisant remarquer que la robe longue de la jeune fille faisait référence à une religion, qu’il permettait de déterminer de quelle religion elle était, et que elle, Mme la proviseure, savait très bien pourquoi elles, toutes ces jeunes filles, portaient ce type de vêtements etc. etc. » Et la jeune fille de répondre que non il ne s’agit pas d’un vêtement religieux ! Et la CPE assez silencieuse pendant tout l’entretien de reprendre : « Oh que si !»

Au cours de cette séance qu’elle a qualifiée de « violente moralement », la jeune fille a remarqué qu’il y avait devant la proviseure une feuille sur laquelle était écrit une liste de noms de filles, dont le sien, censées subir ce même entretien ! La jeune fille a demandé à la proviseure à partir de quels critères cette liste de noms de filles musulmanes avait- elle été constituée ; on lui a répondu que cela ne la regardait pas ! La réalité que les jeunes filles nous ont expliquée aujourd’hui est que l’administration surveille de très près les élèves qui portent le voile à l’extérieur de l’établissement et qui sont obligées de l’enlever à l’entrée du lycée ! Similitude frappante et déconcertante avec la surveillance engagée envers les personnes que l’on soupçonnait d’être juives à une certaine époque dans notre pays!

La proviseure adjointe lui a fait savoir qu’à partir de demain, elle ne pourrait rentrer au sein de l’établissement avec ces vêtements-là et que si elle ne les retirait pas, elle serait renvoyée ! La proviseure lui a demandé si elle comptait enlever son vêtement ; la jeune fille a répondu clairement que non, elle ne l’enlèverait pas !!! La proviseure a semble-t-il paru surprise de sa réponse si déterminée !!! A partir de ce moment-là, la jeune fille a déclaré à la proviseure adjointe qu’elle n’entendait pas poursuivre la conversation et qu’elle allait faire par de cet « entretien » à sa famille et au Conseil des imans de France et que c’est avec eux qu’elle devrait poursuivre. La proviseure lui a répondu : « Qu’ils viennent donc ! »

Une autre jeune fille de terminale a elle aussi été convoquée durant la pause du midi. Son cas à elle est encore plus symptomatique de la mise en pratique de cette croisade anti musulmane lancée si symboliquement il y a quelques jours par le président Sarkozy au Puy-en-Velay, lieu faut-il le rappeler de l’appel de la première croisade lancée par Urbain II en 1095 ! Il n’y a jamais de hasard en politique !

Quand cette jeune fille est arrivée dans le bureau de la proviseure, qui était toujours en compagnie de la CPE, toutes deux ont observé la tenue qu’elle portait ! La jeune fille ne comprenant pas pourquoi elle était convoquée a demandé des explications ; on lui a expliqué que c’était à cause de ses vêtements?! On lui a dit : « C’est bien ce que tu portes aujourd’hui » L’élève était vêtue d’un jean et d’une tunique longue ! « Tu ne portes pas de robes longues ?! » lui ont-elles demandé ! « Non je suis toujours habillée de cette façon ! » a-t-elle déclaré ! Et la proviseure de lui signifier : « Sache que porter une robe longue au sein de l’établissement est interdit ! « Fais attention de ne pas la mettre ! C’est un vêtement ostentatoire, on sait que si vous portez ce vêtement c’est à cause de votre religion ! La jeune fille nous a rapporté ne pas en avoir cru ses oreilles ! Elle-même a parlé de cette agression morale qu’elle avait ressentie dans l’enceinte de ce bureau en compagnie de ces femmes qui la mettaient en garde sur une tenue vestimentaire qu’elle aurait le droit ou non de porter !

Une des jeunes filles de terminale qui est rentrée à son domicile pour la pause du midi, a fait part à sa famille de ce qui lui était arrivé à elle ainsi qu’aux deux autres jeunes filles ; elle a décrit l’ensemble des remarques qui lui ont semblé si humiliantes et les menaces qui pesaient désormais sur sa scolarité à cause de ses vêtements !

Cette jeune fille qui devait reprendre ses cours au lycée à 15 heures est arrivée à 14 heures en compagnie de sa mère et d’un membre du bureau du conseil des imans de France! Pour la famille, il n’était évidemment pas question de passer la journée sans avoir un entretien avec l’administration de l’établissement ! On a fait savoir à cette dernière qu’elle ne pouvait être reçue par la proviseure en raison de son agenda du jour extrêmement chargé … La famille a pris acte de cette explication somme tout peu crédible en pareilles circonstances ! En effet, lorsque vous annoncez à une élève de terminale que si elle revient le lendemain dans son lycée vêtue avec les mêmes vêtements, elle sera purement et simplement renvoyée de son établissement scolaire, et cela à 3 mois de son examen du baccalauréat il faudrait être capable d’assumer ! Non ?! En tant que parent ayant à vivre pareille humiliation faudrait-il rester les bras croisés et ne pas aller s’enquérir de cette agression islamophobe caractérisée !!! A qui ces gens ont-ils le sentiment d’avoir à faire pour pouvoir agir impunément de la sorte?! Bref rendez-vous a été pris pour demain matin 9 heures !

Après le départ de la famille, voilà ce qui s’est passé au sein du lycée ! Un certain nombre de jeunes filles qui ont eu vent de cette affaire ont refusé d’aller en cours disant que l’urgence était de débattre de ces faits qui ont provoqué chez elles une très grande indignation ! Elles se sont rendues en salle de permanence afin de pouvoir en débattre entre elles. Peu de temps après, sont arrivées les trois CPE de l’établissement, la proviseure et la proviseure adjointe ! Message envoyé à toutes les rebelles: « Toutes celles qui étaient en retard à leurs cours ou celles qui avaient décidé de ne pas s’y rendre devaient les suivre ! »

Les jeunes filles sont donc conduites dans une des salles du lycée ; ce n’est pas un débat qui aura lieu mais bien « un monologue » selon elles durant lequel les cheffes auront tout le pouvoir de faire savoir à celles qu’elles qualifient « d’insolentes », « d’immatures » ce qu’elles pensent de ces « vêtements qualifiés de religieux ! » « Que signifie donc cette rébellion ?! » « Comment peuvent-elles oser ?! » « Ces vêtements sont interdit un point c’est tout ; c’est la laïcité, c’est le règlement… » « Et être habillées de la sorte est ostentatoire » a déclaré religieusement Mme la proviseure, nouvelle ambassadrice de la religion laïque au sein de cet établissement ! « Que décidément ce n’est ce n’est pas un style que d’être vêtues de la sorte. » « Que regardez-moi avec ma veste et mon jean », ça c’est un style !!! » « Ah bon vous êtes styliste ?! » Rétorque agacée une des jeunes filles présentes ! Silence de la proviseure ! Et plus le temps passe, plus les cheffes à cours d’arguments commencent à s’enliser dans leurs arguments ! « Comment ça se passe quand c’est la mode des jupes longues » demandent les élèves ?! Elles ont droit ou pas le droit les filles de les porter ?! « Vous savez bien que ce n’est pas la même chose ! En haut elle porte un petit chemiser, un petit teeshirt avec des bretelles ; ce n’est pas la même chose ! » « C’est ce vêtement tout noir » « Ah bon ! C’est la couleur maintenant qui vous pose problème ?!... »

Une des jeunes filles présentes demande : « Pourquoi avez-vous dit que vous n’aviez pas le temps de recevoir la famille puisque vous avez le temps d’être avec nous maintenant ?! » La proviseure ne désirant pas répondre a alors pris la décision de renvoyer les jeunes filles hors de la salle !

Ce fut une journée éprouvante nous ont confié celles à qui nous avons parlé en fin de soirée !

Toujours concernant cette poussée très inquiétante de la haine anti-musulmane.
Aujourd’hui même, on nous a fait savoir, qu’en Ile de France, samedi dernier, une maman s’est vue refuser l’accès à une journée porte ouverte au sein d’un lycée. Le motif avancé : elle portait un foulard sur ses cheveux !

Ce soir, nous sommes uniquement dans la présentation des faits ; demain viendra le temps de leur analyse ! Mais il convient cependant de conclure par un point essentiel. Ces humiliations, ces violences tellement réelles et insupportables pour toutes les femmes qui les subissent et qui sont les conséquences de l’hystérie islamophobe qui est en train de gagner si dangereusement notre pays ne peuvent plus rester invisibles, ne peuvent plus être passées sous silence sous peine de provoquer d’ici peu, des drames à venir irréparables !

Le CCY

Suite

Dis-moi ton prénom, et je te dirai si ta robe longue est ostentatoire !

69 commentaires:

mokhtar a dit…

Que des fonctionnaires laïcistes abusent de leur statut pour cacher leur islamophobie, c’est très grave et pitoyable pour la France!

Il y a quelques jours, le monde a célébré la journée internationale des droits de la femme. Mais apparemment pour certains c’est plutôt le droit de l’infâme...

Anonyme a dit…

C'est révoltant et cette INJUSTICE crève les yeux.

Ces personnes abjectes doivent recevoir une remise à l'ordre exemplaire !!!!!

Cela ne se passera certainement pas aussi facilement, c'est de la discrimination, de la haine envers l'Islam pure et simple !

Nous serons tous mobilisés Insha Allah, et ceux qui se disent pour la liberté, la justice et l'égalité ne pourront décemment pas enfouir la tête dans le sable, ce serait inadmissible.

Une robe, sérieusement une robe??? A quand le croissant jaune cousu sur le vêtement??!

offensive véridique a dit…

Si ces femmes peuvent aujourd'hui jouer au petit chef c'est bien parce que le président de TOUS les français l'a permis !!! A quoi servent ses discours incendiaires sinon de répandre et d'institutionaliser la haine de l'Islam ?!
Ce qui est plus dramatique c'est de constater combien l'institution scolaire répond si promptement et si dogmatiquement aux diktats partisans, broyant des esprits fraichement éveillés !!!

Que ces islamophobes se le disent : nous accompagnerons chacune de ces jeunes filles, nos soeurs, à toutes les heures et tous les jours s'il le faut ! Et nous denoncerons ces abus de pouvoirs et ces excès de zèles sans relâche !

Anonyme a dit…

La situation a dépassé les limites, les gens n'ont plus honte d'insulter ouvertement une religion qui compte plus de trois millions d'adeptes dans ce pays de liberté! enfin liberté pour certains, et liberticide pour d'autres (les musulmans). Peut-on se permettre de dire cela après avoir étudié les principes que dit suivre la France?...

De toute façon les jeunes filles doivent affirmer que c'est un habit comme un autre, et que la loi concerne le voile islamique, et non les habits. Elles doivent être fermes, car elles sont faces à des personnes hautaines, éhontées, qui ne sont pas dignes de superviser le fonctionnement d'une école!
Cette histoire n'est pas une histoire de seuls musulmans, car l'acte piétinne de manière scandaleuse les principes de la république!

bien à vous

Jacques a dit…

Les métastases de l'islamophobie semblent déjà avoir touché tant de membres de notre société qu'ils semblent déjà trop tard pour arrêter le désastre qui menace!!!Il suffit de lire les commentaires laissés par les lecteurs sur les sites de la presse nationale ; ils ne sont que haine et incitent désormais - sans être jamais censurés- à mener des luttes concrètes contre nos concitoyens musulmans !
Il y a un sentiment réel d’angoisse qui grandit parmi les musulmans que je connais et je comprends qu’ils puissent s’inquiéter. Quiconque connait l’histoire de ce pays et ses heures sombre sait de quoi il retourne dès lors que la haine envers une communauté domine dans une nation !!! Comment a-t-on pu en arriver là ?!

Anonyme a dit…

Et dire que l'an passé il ont reprocher a des filles de s'habiller trop cour et d'avoir des habilles plus long ... maintenant il reproche que se soit trop long ... faut savoir mais ou va ton ?? maintenant y aurait il un code vestimentaire ? C'est avant tous un établissement , ou nous sommes censée étudier et non jugé

Anonyme a dit…

C'EST CHO0QUANT =o

Anonyme a dit…

Est-ce que quelqu'un se souvient de ce coup de poignard de l'UOIF qui s'était littéraleemnt couché devant ce pouvoir qui voulait sa loi liberticie contre l'islam et les musulmanes et qui l'a eu à l'unanimité des votes!
Tout ceux qui étaient des musulmans honnêtes et sincères savaient et disaient haut et fort que cette loi sur le voile n'était que la première étape de la stigmatisation de l'islam et des musulmans; il y avait tant de signes déjà qui laissaient prévoir tout ce que nous avons vu, lu et entendu depuis!

Voilà ce qu'écrivait en 2003 le journaliste du monde Xavier Ternisien

« L’UOIF, principale organisation musulmane, défend le port du voile mais souhaite une loi l’interdisant ». Dans cet article nous lisons : « Les dirigeants de l’Union des organisations islamiques de France (UOIF), qui mènent depuis 1989 la lutte pour le port du foulard à l’école, avouent en privé qu’ils sont favorables à une loi d’interdiction. « Nous ne voulons pas rester dans l’ambiguïté, confie l’un d’eux. Si le foulard est interdit, il serait plus simple d’argumenter auprès des jeunes filles, d’un point de vue théologique, et de leur demander de l’enlever à la porte de l’école. » Les théologiens musulmans pourraient en effet évoquer « l’état de nécessité » (daroûrat), un principe constant du droit musulman, qui impose aux fidèles de se soumettre aux lois civiles, quand elles contreviennent à des prescriptions religieuses, tandis que le flou actuel place les conservateurs de l’UOIF dans l’embarras. Ils continuent d’affirmer que le port du voile est une prescription religieuse , mais ils ne peuvent invoquer le respect des lois pour demander aux jeunes filles de se soumettre, quand elles sont exclues par les conseils de discipline. L’UOIF se voit en outre sans cesse accusée de tenir un double langage » . (Xavier Ternisien mardi 14 octobre 2003 journal le Monde)

Anonyme a dit…

C'est tout simplement honteux et révoltant... Je suis dégoutée, écœurée et le pire c'est qu'il y en a tellement des gens comme ça qui pensent la même chose tout bas. Sur que maintenant d'autres choses vont suivre, à quand l'interdiction du Ramadan?

Anonyme a dit…

A l’heure où les femmes musulmanes ont conduit devant les yeux du monde entier les révolutions arabes ; traiter ainsi des musulmanes dans la patrie des droits de l’homme est un outrage à l’héritage et aux valeurs de notre pays ! A quand une révolution citoyenne en France pour rappeler aux politiques qu’ils ne sont rien sans les voix des électeurs et qu’ils doivent arrêter de répandre la haine!!!
Amis musulmans, créez votre propre parti politique et œuvrez sans relâche pour que votre voix soit entendue dans ce pays devenu le symbole de la haine antimusulmane!
Il faut redonner du sens au triptyque LIBERTE EGALITE FRATERNITE qui domine les frontons de nos mairies !

Anonyme a dit…

Cete décision de l'administration de ce lycée est choquante mais elle n'est que la suite logique d'une mauvaise représentation des musulmans en France; nous avons au sommet de soi-disants musulmans qui ont longtemps lêché les bottes des racistes de l'UMP, des dirigeants qui méprisent les Musulmans de France, qui ferment les yeux sur les massacres des musulmans dans le monde, préoccupés par leur business avec les faux produits Hallal; Mais nous sommes aussi coupables parce que nous ne condamnons jamais ces pratiques, nous sommes chacun dans notre coin sans réagir. Pourquoi ne pas manifester devant la grande mosquée de APris et demander à la destitution de représentants indignes d'occuper leur poste; Pourquoi la communauté musulmane est la seule à qui on impose des responsables; Pourqoui nos représentants ne porraient ils pas être élus démocratiquement;

Anonyme a dit…

Où va la France?!
Sarkozy, l'apprenti sorcier, a créé les conditions de l'incendie; il ne reste plus que l'étincelle pour mettre le feux aux poudres!!! Il faut tirer la sonnette d'alarme!

Anonyme a dit…

je suis d'accord avec les posts précédents, et après tout le printemps ne fait que commencer, les révolutions se poursuivent et pourquoi pas en France ?

Merci pour la publication du texte écrit par Xavier Ternisien

et bien-sûr au collectif!

Anonyme a dit…

Personne n'a dit à cette Mme le proviseur qu'au nom de la loi française elle n'avait pas le droit de porter un jean; et oui c'est un pantalon et dans notre magnifique France de 2011 la loi interdisant le port du pantalon aux femmes n'a jamais été abrogée!

*********

La loi du 26 Brumaire an IX de la République dispose :

"Toute femme désirant s'habiller en homme doit se présenter à la Préfecture de police pour en obtenir l'autorisation...". "...Cette autorisation ne peut être donnée qu'au vu d'un certificat d'un officier de santé...".

En fin d'année 2003, le député UMP de l'Indre Jean-Yves Hugon a demandé au gouvernement français, par le biais d'une lettre envoyée à la ministre déléguée à la Parité et l'Egalité professionnelle, Nicole Ameline, de revenir sur cette loi datant du début du XIXe siècle qui interdit toujours aux femmes le port du pantalon.
En 2004, à l'occasion du bicentenaire de l'écrivain George Sand, "qui avait dû se soumettre à cette autorisation pour porter le pantalon auprès de la Préfecture de l'Indre", le député suggère "de mettre en conformité notre droit avec une pratique incontestée et incontestable des femmes".

Désuétude ou pas, cette loi est toujours en vigueur et le port du pantalon est donc toujours interdit aux femmes, alors que de nombreux règlements (dont ceux de la Police et de la gendarmerie) obligent les femmes au port du pantalon !!!
http://www.cfo-news.com/Une-loi-francaise-interdit-aux-femmes-le-port-du-pantalon_a438.html

Anonyme a dit…

Ce que décrit ce papier est inacceptable à tout point de vue, tant au niveau des libertés individuelles fondamentales, que de la liberté de conscience
Etre inquiétées en France en 2011 parce que l'on porte un certain type de vêtement, en l'occurrence une robe longue unie si j’ai bien compris, et parce que celui-ci est associé par le personnel administratif de cet établissement à une religion que manifestement celui-ci n’aime guère est extrêmement grave et inquiétant!
Y a-t-il dans la loi française un article qui interdit à une femme de porter une robe longue ? Il faut poser noir sur blanc la seule question qui mérite de l’être !
Pire encore. Personne ne reprend ce point dans les commentaires le cas de la demoiselle qui a été convoquée durant la pause du midi alors qu’elle ne porte même pas le vêtement incriminé et répulsif pour ces femmes qui ont le pouvoir au sein de cet établissement ! On la convoque pour faire de la prévention avec elle ! On la met en garde : « ne porte pas ce genre de vêtement qui n’est pas laïc car si tu te mettais à le porter voilà ce qui t’arriverait ! »
Est-ce que chacun se rend bien compte de la gravité des faits qui sont décrits dans ce papier?! Nous sommes dans le cadre d’une volonté manifeste d’inquiéter chaque jour davantage des jeunes filles, des individus uniquement parce qu’ils sont de religion musulmane et qu’aujourd’hui dans ce pays le mot d’ordre national consensuel est de tout faire pour humilier les musulmans, les discriminer encore et encore de telle sorte à ce que le bon peuple de France, de racines judéo-chrétiennes, puissent porter plus haut encore l'étendard de sa supériorité génétique!!!

Ce sont des pratiques inacceptables qui ont cours actuellement dans ce pays !!! Il faut que la France se ressaisisse et vite, sinon c’est une catastrophe nationale qui nous attend tous!

resistance.palestinienne a dit…

Un chiffre rabâché sur les ondes de radio le 9 mars dernier lors de la très hypocrite journée de la femme ; « En 2006, 13 230 interruptions volontaires de grossesse ont été réalisées sur des mineures, selon un rapport de l'Igas d'octobre 2009, un chiffre en hausse continue (10 722 en 2002). »
Pourquoi donner ce chiffre dans le cadre de cet article? Parce qu’il montre que la société française prend acte que des jeunes filles ont une conscience vis-à-vis de leur sexualité et de leur corps, mais elle ne peut envisager que des jeunes filles ait une conscience philosophique, religieuse, morale! C’est un mépris inouï de notre société pour ces femmes-là !

Khalib Ibn Walid a dit…

salam,

J'ai deja ete enseignant: je peux vous assure que j'ai remarque que parmi les pires personnes que j'ai rencontré: ce sont les CPE. J'ai l'impression qu'ils recrutent les CPE parmi les pires francais......Il existe certains CPE NOn racistes mais sont rares selon moi.

Merci pour l'info!

Anonyme a dit…

Vous avez entièrement raison de conclure sur le fait que ces actes totalement discriminatoires doivent étre portés à la connaissance de tous.
C'est le silence qui rend invisibles toutes ces pratiques odieuses que l'on croyait ne plus pouvoir jamais observer en France...

C'est le silence encore qui permet la multiplication des actes islamophobes et le sentiment d'impunité sur lequel surfe ceux qui en sont les responsables!

Citoyens musulmans de France, organisez-vous pour faire valoir comme n'importe quel citoyen français votre droit à la dignité et au respect plein et entier de la République à votre encontre.

Anonyme a dit…

Salaam,

Ne pas tergiverser et déposer UNE SERIE DE PLAINTES AU COMMISSARIAT.

Anonyme a dit…

le mieux, c'est que tout le monde se foutte a poil...

Hassan a dit…

Si moi Mr Zouri Mohammed, chef d’établissement, je décide comme ça, en toute conscience que Paul, (un des professeurs du lycée qui est vêtu d’un costume/cravate) porte une tenue qui est à mes yeux un vêtement ostentatoire, religieux, non laïc, parce que porté quasiment par tous les hommes lors de la messe dominicale et bien, moi Mr Zouri j’ai ce pouvoir, au nom de ma sainte fonction de proviseur et au nom de la laïcité appliquée avec grand zèle dans mon établissement, d’exiger de vous que vous l’enleviez et que si vous ne le faites pas il ne sera pas possible de continuer à enseigner dans mon établissement !
C’est comme ça que cela fonctionne dans ce pays ?! Les petits chefs de l’Education nationale ont le droit d’écrire tout seuls la loi et de la faire appliquer dans leur pré-carré !!! Où va-t-on ?!

tonreup a dit…

pourquoi se prendre la tete? il suffi de répondre a l'absurde par l'absurde. organiser une opération "toutes les filles en robe longue", ca m'etonnerai ke la proviseure vire toute les filles, de plus pour virer un eleve il faut un conseil de discipline et ca m'etonerai ke l'inspection academique laisse une proviseur virer un grand nombre d'eleve

Anonyme a dit…

Je voudrais juste comprendre quelque chose qui depuis le début de la lectue de ce papier me chiffonne ! La proviseure s’est réveillée un matin de mars décidant que voilà, la robe longue portée par les filles musulmanes au sein de l’établissement était subitement islamique, ostentatoire, non laïc … insupportable!
D’après ce que j’ai compris, les filles ne viennent pas de s’habiller comme ça alors qu’est ce qui explique que pendant quasiment 7 mois la proviseure n’ai pas fait la chasse à ces musulmanes et que tout à coup cela soit devenu une priorité au point de menacer les élèves d’être renvoyées du lycée comme des délinquantes qu’elles ne sont pas !!!
Serait-ce l’hyper médiatisation du débatvomitif sur l’islam voulu par Sarko qui aura lieu le 5 avril prochain ; est-ce l’approche des élections cantonales et les affiches racistes et islamophobes collés par des types comme Geoffroy Didier, (candidat à Gonesse) qui n’ont pas été interdites ; est-ce le résultat des sondages donnat Marine le Pen première aux élections présidentielles de 2012 qui ont donné des toutes ces idées d’actions islamophobes à la chef entitre de ce lycée !!!
Il y a forcément une raison à cette volonté de mettre sous les projecteurs son établissement quand même, la proviseure ne peut ignorer que les médias vont s’emparer de l’affaire. Pour qui cette dame roule t-elle ?!

t z i a dit…

la connerie n a pas de limite, on leur donne la main ils prennent le bras... petite france tu me déçois !!

Anonyme a dit…

Que Dieu vous aide mes soeurs résister à ces attaques qui sont pures et simplement contre l'islam dc contre notre prophète bien aimé mohammed que la paix et la grace soit sur lui. Sonia Rykiel la styliste est constament habillée en noir et tjrs en robe dc chacun ses goût et chacun sa vie. Viendra le jour ou lk'islam vainvra amine.

Abou Maryam a dit…

Assalamou Alaykoum wa rahmatoullahi wa barakatouh

Tu lis ca tu te dis qu'on a atteint le fond et que ces pseudos musulmans qui sont environs 10millions dans ce pays (sur 67millions d'habitants) vont enfin se réveiller et aller arracher ces droits qui leurs sont dues mais peu de temps après tu vois encore pire et c'est la que tu te dis qu'ils ont ce qu'ils ont ce qu'ils méritent car ils n'ont de l'Islam que l'apparence

Que ces "musulmans" qui ne se sentent pas concernés par ces acharnement car complètement assimilés par ce système pervers soient vigilent, leurs tour arrive et ce très très bientôt...

Barak Allahou Fik au Collectif Cheikh Yassine, Vous avez vraiment beaucoup de mérite
Comment peut on rejoindre votre combat ou vous aider ??

fatma.benettayeb a dit…

creon des ecoles musulmane et quand l'education nationale ne vera plus aucun eleves dans leur etablisement si laique il comprendron

Anonyme a dit…

Pourrions-nous avoir plus d'informations et de sources concernant cette histoire? S'agit-il d'une rumeur? Est-ce une histoire basée sur des faits réels?

sarah a dit…

Le prophète (saw) nous a dit qu'il arrivera une époque ou pratiquer l'islam serait aussi dur que de tenir une braise dans sa main.

et je crois pouvoir dire que nous somme en plein dedans et sa ne va pas s'amelioré malheureusement.
nous sommes montré du doigt sans cesse,mais il ne nous auront pas comme sa nous somme soumis a allah (swt) et le resteront malgré leurs tentative d’égarement inchallah .
courage mes frère et soeur.

Anonyme a dit…

il faut contacter la halde et la presse.Porter une robe longue n'est pas interdit en france!!!!vous pouvez porter plainte!!!

Assia a dit…

j'ai du mal à me dire que c'est possible , et pourtant oui ça l'est ! c'est incroyable !
le pays des soit disant "droit de l'homme" où l'être humain n'a même pas le simple droit de se vêtir comme il le souhaite !
qu'Allah azawajal vienne en aide à nos soeurs, et à toute la oummah, qu'Il nous guide ... amîn
on ne se pliera pas aux créatures ni à leurs lois, c'est difficile mais on sait bien que le jour du jugement la victoire sera aux croyants..
soyons patients et endurants dans la religion, la voie droite !

Anonyme a dit…

Je suis tout simplement outrée....

Khalid Ibn Walid a dit…

a celui ou celle qui ecrit: ""il faut contacter la halde et la presse etc """:

Deja moi j'ai une experience de la Halde: quand t'es isolee , elle etouffe l'affaire meme si tu as des preuves. D'autres parts ils ont souvent mis des islamophobes a la tête de la halde!!!
Que les musulmans se prennent en main et se defendent eux mêmes face a la justice et non au travers de structures qui veulent que nous manipuler ou nous rendre ASSISTé

A Mediter

Anonyme a dit…

COMMENT AGIR ? SVP Y A T-IL UNE MANIFESTATION DE PREVU ??? MOI JVEUX BOUGER JVEUX PAS RESTER DERRIER MON ECRAN ? SVP DITE NOUS SI UNE MANIF EST ORGANISEE JME FERAIS UN GRAAAAND PLAISIR DY PARTICIPER AVEC MES SOEURS FI LAH !!!

youssef a dit…

malheuresement ca va etre comme ca jusqu'a la fin des temps ,un musulman croiyant comprendra bien cela , les koffare feront tous pour esseyé d'etiendre la lumiere d'allah ,tous s'avoue a l'echec

Anonyme a dit…

Assalamou aleykoum

( je mets le lien d'une assoc à contacter à la fin de mon msg)
je suis CHOQUEE et encore le mot est faible!!! MAIS DE QUEL DROIT! pour qui se prennent-elles!! nan sérieux qu'elles aillent faire videuses pour une boite de nuit, elles choisiront qui laisser entrer ou pas et elles seront servies niveau "style"...
on parle de "caïd des cités" mais voyez plutôt ces "caïds de lycée"!
mes chères soeurs ne vous laissez pas faire! Ces femmes la, veulent surfer sur la vague anti islam et faire LEUR loi au sein du lycée!
pffff "C’est un vêtement ostentatoire, on sait que si vous portez ce vêtement c’est à cause de votre religion" DE TOUTE FAçON DANS LEUR TETE LE RACCOURCI EST DEJA FAIT! ARABE= MUSULMAN= TERRORISTE et j'en passe, car au dela du vetement, on à la tete d'arabe et le nom qui va avec donc pour eux on sera toujours rattachésà l'islam ET ON EN EST FIER! que ça plaise ou non!c'est du racisme pur et dur. Leur rôle est d'assurer un enseignement digne de ce nom et assurer une bonne organisation de l'établissement!non pas fabriquer un "modèle type d'élève", elles se sont crus dans un casting? en quoi un vêtement viendrait entraver cela?
Soyez plus intelligentes qu'elles, organisez-vous, battez-vous pour vos droits! elles vont se faire prendre à leur propre jeu! Si une manifestation doit avoir lieu faite passer le message, soyons solidaires! on a laissé passer l'affaire de l'interdiction du hijab et regardez jusqu'où ils veulent aller! ils veulent à tout prix nous déshabiller, tant que nous ne serons pas comme eux ils feront tous pour rendre la vie infernales à nos chères soeurs courageuses qui se maintiennent sur la voie droite machaAllah
qu'Allah vous assiste amine!
invoquer Allah afin qu'ils nous accorde une victoire écrasante amine!

je vous laisse un site, une association le COLLECTIF CONTRE L'ISLAMOPHOBIE EN FRANCE, contactez les et dénoncez ce qui se passe! car c'est très grave! ne laissons pas passer ce genre de choses! ça ne doit pas rester impuni! pour moi ces femmes là ne doivent plus travailler au sein de l'éducation nationale!!

http://www.islamophobie.net/contact.php?frm=decl

Anonyme a dit…

salam,

CCIF?? pour ma part vous n'êtes pas credibles car j'ai eu en effet eu affaire à vous et j'en garde un mauvais souvenir.....j'ai juste l'impression que le CCIF je pense de mouvance frere musulman: vous êtes traumatisé par la vague de torture qui s'est deroule en egypte sous Nasser (entre autre).....de coup vous faites parfois un peu n'importe quoi a cause d'une peure extreme.

et seul dieu est savant!

lili75 a dit…

J'ai du mal à y croire... Je porte le hijab depuis quelques mois, je n'ai pas de problèmes pour l'instant à la fac mais avec tout ce qu'il se passe... je commence vraiment à me poser des questions.Heureusement que c'est ma dernière année... Surtout que le directeur de ma fac est un arabe refoulé qui n'assume pas ses origines et qui est contre l'islam, des amies musulmanes qui portent des robes ou des jilbabs ainsi que le hijab ont déjà eu des remarque islamophobes de sa part. Après l'interdiction du hijab à l'école, la discrimination au travail, ça passe à la tenue vestimentaire... c'est hallucinant. Je ne met pratiquement que des robes longues à longues manches. Une chose est sure si on nous interdit le hijab partout ( ça va bien dans cette direction ) je ne resterais pas en France pour être enfermée chez moi à ne pas pouvoir sortir ! On fait la chasse à l'islam, la chasse aux maris violents et qui ne veulent pas laisser sortir leur femme, mais là en réalité c'est le système lui même qui nous enferme chez nous.
Comme je l'ai lu dans un commentaire, nous sommes je le crois aussi dans la période où comme notre prophète ( salallahou alayhi wa salam ) l'avait dit, il nous est difficile de pratiquer correctement notre religion.
L'école française ne fait en réalité que modeler les consciences des jeunes sur le modèle voulu par le gouvernement, la société. Donc c'est logique de leur point de vue de s'attaquer à l'islam dès les plus jeunes car plus jeunes c'est plus facile à manipuler et a égarer.
Mais l'islam vaincra inchallah, nous le savons. En attendant il faut répondre à ces attaques et ne pas les subir, en faisant comprendre qu'on a les mêmes droits qu'un non musulman.
Bon courage à ces soeurs pour la suite, tenez bon !

Anonyme a dit…

Assalamou aleykoum

je réponds à l'anonyme qui parle du CCIF et des frères musulmans
je suis l'anonyme qui a mis le lien de l'assoc lol
je ne suis pas du tout la "mouvance" des frères musulmans mais cela étant dit je ne suis pas pour la "division" entre musulmans bien que sur certains points nous divergeons.
Dans ce genre de cas de figure je vise plutot l'unité, et donc cherche ce que nous avons de communs, car lorsque quelqu'un commet un acte raciste, islamophobe sur une de mes soeurs ou un de mes frères, il ne regardera pas à quelle "mouvance" il ou elle fait partie...de plus comme je l'ai dis dans un autre message, je suis de province et niveau association c'est le néant, la seule qui a su faire ces preuves grâce à Dieu, c'est le CCIF voila pourquoi je l'ai proposé à ses soeurs
maintenant si cela s'est mal passé pour vous je comprends que vous vouliez le dénoncez, j'espère que depuis tout s'est arrangé pour vous bi idhniLah

à lili75 toutes mes félicitations pour votre récent port du hijab machaAllah, qu'Allah rafermisse vos pas sur la voie droite amine
il ne faut surtout pas que ce genre "d'évènement" effraie les soeurs, remette en cause leur foi, ou ralentisse leur envie de se couvrir etc au contraire c'est ce qu'ils cherchent! effrayer! convaincre les jeunes filles qu'en s'habillant de la sorte elles n'auront aucun avenir, etc et malheureusement ça marche, combien de soeurs j'entends dire " mais si je mets le hijab je pourrai pas travailler et je n'ai pas envie de le mettre pour l'enlever " etc
c'est grave!
notre religion et notre pratique font partie de notre victoire, c'est la dernière des choses à abandonnées, dites vous que s'ils s'obstinnent autant sur nous c'est que nous sommes ceux qui ne veulent pas rentrer dans le troupeau bêtement, ceux qui voyons clair dans leur stratagème grâce à Allah qui nous a clairement signifié quelle est la voie à suivre!

qu'Allah nous guide tous amine

Anonyme a dit…

Assalamou aleykoum wa rahmatu LAHi wa barakatuhu!!

Ne m'dites pas que c'est pas vrai! Soubhan ALLAH , je viens de voir dans un autre site qui rapporte lui aussi les faits que la proviseure en question a un nom et prénom à consonance arabe (Aïcha Amghar)!
Je suis sans voix... Pourquoi toujours les mêmes??!!
J'ai lu le commentaire d'une sœur concernant son prof de fac, et je peux vous dire que je vis la même situation avec d'autres sœurs. Deux de mes profs sont d'origine arabe, et même musulmans, et ça ne les empêche pas de nous regarder de travers lorsqu'ils nous voient venir, pire encore, de tenir des propos tout à fait blasphématoires devant une assemblée d'étudiants à propos d'une pratique relative à l'Islam ( en se vantant de ne pas faire le Ramadan).
S'ils ne veulent pas pratiquer, c'est leur problème , mais qu'ils ne s'en prennent pas à ceux qui veulent justement obéir à ALLAH 3AZA WA JAL.
Bon courage mes soeurs, tenez bon insha ALLAH , on ne vous oubliera pas dans nos doua'aas insha ALLAH!! Assalamou aleykoum wa rahmatu LAhi wa barakatuhu

Anonyme a dit…

Assalamu'Alaykum , je suis tout a fait d'accord y'en a marre mais je tient a dire que le nom ne signifie rien je suis convertie et moi meme j'ai fahi me faire exclure de mon lycée suite a une robe trop llongue qualifier de religieuse cependant deux autre eleve une enceinte et l'autre non on ne leur a rien dit . Bref n tout cas il parle de laiciter mais nombreux sont les eleve de mon lycée a se trimbaler avec des groszse croix et on leur dit rien malheureusement trop peu nombreuse pour ce rebeler et ne trouvant aucun soutient et voulant respecter les paroles de ma mere je me suis tu .. n'empeche que je regrette bien .
Demandons a Allah subhano wa ta'ala de nous aider .

Anonyme a dit…

comment doit on s'y prendre pour organiser une manifestation devant le lycée, qu'ils se rendent compte que nous sommes mobilisées inch'allah ?????

Anonyme a dit…

Starfollah, mais ou vas le monde!!! Alors comme sa, aujourd'hui mes soeurs n'ont plus le droit de se couvrir en portant une robe longue! Mais s'est quoi qui les dérenges, qu'on soit plus pudique que leurs enfants!!! Je suis sûr qu'elles auraient rien dit si mes soeurs auraient portées une MINI-JUPE!!! J'ai bien peur que la fin du monde est proche mes frères et soeurs, alors patience, car ils (ou elles) ne l'emporterons pas au Paradis!!! Courage

maxime a dit…

que dire devant cet acte ignoble, du dégoût, de la révolte et aprés ils veulent que les gens respectent les valeurs de la république. La société va mal et se venge sur nous musulmans, oui je suis musulman convertit fier de l'être, je suis fidèle à mes convictions religieuses et fidèles à la devise de cette France "Liberté, Egalité, Fratenité" des mots qui raisonnent dans un puit oublié. Pauvres femmes qui sont jugés pour des robes, pour des convictions religieuses où vas tu pays? Pays n'a pas appris de tes erreurs toi qui conservent ton patrimoine mais qui détruits les peuples qui font ta richesse. je mourrai pour mes convictions, ils peuvent tout nous retirer mais jamais ils nous enleveront notre foi.

et s'il le faut parce, je descendrai dans la rue car nous avons tous notre mot à dire.

Que Allah soit fier de nous car nous ne faiblirons pas

Anonyme a dit…

Une fois l'émotion et la colère passées face à cette agression, que pouvons-nous faire ?? Manifester, attaquer en justice la proviseur et la CPE ??

Anonyme a dit…

Quelle honte, vraiment, porter une robe longue, ça va pas? mdr! Mais oui, vous n'avez pas encore compris, c'est mieux de se balader les fesses à l'air, et le décolleté bien plongeant, c'est plus respectueux, plus classe, enfin plus mode quoi! Trêve de plaisanteries, non mais où va t'on là? De quoi elle se mêle cette proviseur, quelle image veut-elle donner de son établissement, faut-il lui rappeler que c'est un lieu pour apprendre, pas pour s'afficher, et en quoi ça serait mieux de porter un jean et un tee-shirt plutôt qu'une robe? On ne peut même plus s'habiller comme on veut!!! Ne baisser pas les bras les filles, allez jusqu'au bout, traînez ces "personnes" en justice, honte à elles...Je m'arrête là car je suis en train de m'énerver devant mon écra!

Philippe a dit…

Je propose que l'on fasse lire "le Petit Prince" à la proviseure... "On ne voit bien qu'avec le coeur, l'essentiel est invisible pour les yeux"...

resistance.palestinienne a dit…

A Philippe,

Relire ce passage du Petit Prince dans ces circonstances-là nous a profondément bouleversés! Merci!
Si vous le voulez bien nous rajouterons ceci à la proviseure:
"– Droit devant soi on ne peut pas aller bien loin…"

Intendant a dit…

Salam

je travaille à l'Education Nationale donc je vais vous raconter la suite de cette histoire. Les élèves en question vont être exclues du lycée suite à un conseil de discipline (obligatoire), elle vont contester la décision devant le tribunal administratif et dans 12 à 18 mois, elles auront gain de cause. En attendant, on aura eu droit à une belle campagne médiatique, la réélection d'un président (censuré) et la promotion de cette proviseure dans un lycée plus prestigieux. Les élèves auront perdu 2 ans de scolarité !

mokhtar a dit…

Pour rebondir sur le commentaire d’« intendant », je trouve lamentable et vil d’instrumentaliser la vie des gens à des fins carriéristes et politiciennes.
Je pense toutefois qu’on ne peut pas faire l’économie d’une dénonciation face à ce genre de pratiques indignes ; il est indispensable de s’organiser jour après jour afin de peser dans le débat citoyen.
J’aimerais remercier ces lycéennes et les encourager à continuer de réclamer leurs droits avec patience et dignité.

Anonyme a dit…

si il y avait le port obligatoire d'un uniforme on aurait plus ce problème là...

Anonyme a dit…

( Peu s'en faut que ceux qui mécroient ne te transpercent par leurs regards, quand ils entendent le Coran, ils disent : "Il est certes fou !". ) Verset 51 de la sourate al-qalam


ilne faut pas se mentir :ils nous haient !
il ne nous réste qu'a ceder au diable ou résister pour Dieu
salam alykoum

Anonyme a dit…

salam alaykoum
courage mes soeurs, ils essaient de nous faire oublier allah en nous humilliant de la sorte mais ca ne fait que renforcer notre fois
la halde peut vous etre utile j'ai déjà eu affaire a eux dans un cas personnel concernant le port du voile lors des sorties scolaire et cela à donner des résultats positifs dans l'école de ma fille . il faut vraiment que l'on s'unissent et que l'on avance dans la voie de Allah . j'aime ma religion et j'en suis fier j'adore ALLAH et ces discriminations ne font que renforcer mon adoration courage mes soueurs mais contacter la halde incah ALLAH elle pourra vous aider que ALLAH soit avec nous Amine

paul a dit…

Ne vous laissez pas faire !!
Il y a l'inspection académique car c'est un abus de droit (on ne peut faire de listes en fonction de la religion).

Il y a ensuite la HALDE en urgence

Il y a ensuite un référé-liberté devant le Tribunal administratif (procédure d'urgence devant la justice).

Consultez vite un avocat

Anonyme a dit…

Il est temps que les musulmans sentent l’effet que cela fait quand on leur retourne les prescriptions coranique en inversant les rôles :
Coran 9/123 : « ô vous qui croyez ! Combattez ceux des mécréants (al-kuffari) qui sont près de vous; et qu'ils trouvent de la dureté en vous. Et sachez qu'Allah est avec les pieux. »
Pourquoi les non-musulmans, les non croyants, seraient-ils tendre avec les « croyants » ? Est-il étonnant que les non-musulmans, les non-croyants, rendent la pareille aux musulmans ? Pas besoin d’être « croyants » pour le combat et la dureté ; les « autres » savent faire aussi !
Attention « les pieux ».

Anonyme a dit…

A lire les commentaires ici présents, je me demande si, finalement, Sarko n'a pas raison de parler de croisade, vu qu'ici on prêche le Jihad...

Anonyme a dit…

Salam alikoum

Dans certains commentaires je lis :: Pays des droits d l homme :: hum hum .
DICTATURE !!!!!!!!!!

Sonia a dit…

« A lire les commentaires ici présents, je me demande si, finalement, Sarko n'a pas raison de parler de croisade, vu qu'ici on prêche le Jihad... »
@ anonyme islamophobe
Vous avez attiré ma curiosité ; à lire tous les commentaires laissés sur ce site je lis plutôt l’expression de gens que l’on stigmatise et qui cherchent à obtenir la dignité et le respect de leur pays la France !
Si l’amour rend aveugle selon le dicton la haine rend LAID !!! votre témoignage exprime toute cette laideur !

un français désolé a dit…

salam

c'est inadmissible ces hypocrite de proviseurs qui utilise leur poste pour exprimer leur islamophobies et mettre en oeuvre un action contre cette religion et avec l'appui du rectorat puisqu'il n'y a aucune réaction de leur part.
moi je pense qu'on devrait innonder la boite de mail du réctorat de ce lycée afin de lui exprimer notre colere face a des comportements aussi choquant.

Anonyme a dit…

Bonjour,

j'ai lu vos commentaires et je souhaite donner un avis. Il est vrai que les faits cités dans l'article sont révoltants. je suis indigné contre l'administration publique de cette école qui convoque ces personnes à 4 mois du bac. Je pense que vous le savez déjà, vous avez la possibilité de manifester contre cette décision. Mais le chef de l'établissement obéit à une loi qui est la laïcité pour les tenues vestimentaires. La pratique d'une religion est personnelle et ne doit pas être visible par l'administration publique.
Je souhaiterais vous faire par d'un autre point de vue: Imaginez qu'une Française habite dans un pays musulman. Elle a sa culture occidentale, ne porte ni de longue robe, ni de voile et fréquente l'école du pays. Comment pensez-vous que l'administration publique de cette école ou la population locale vont réagir ? Je pense, sauf erreur de ma part, que l'établissement demanderait à cette jeunes femmes de respecter la tenue en vigueur pour les femmes dans le pays. Vous aurez le même problème pour cette jeunes femmes.

Anonyme a dit…

Bonjour, Assalam alaykoum,

J'ai lu votre commentaire sur le respect de la laïcité à la française et sur la française (qui pourrait d'ailleurs être maghrébine)partant habiter dans un pays musulman...En réponse, prenons comme exemple le Maroc qui est un pays musulman : il y a jamais eu de problèmes, les musulmans, les non-croyants s'habillent comme ils souhaitent et c'est pas pour autant qu'on entend parler de discrimination entre les élèves.
Il faut l'admettre les français comme toute la communauté internationale ont un réel problème avec l'Islam.
J'ai était contrainte aux mêmes remarques, j'ai était convoquée ...pour la même affaire de longue robe à 3 semaines du bac il y a 2 ans.Depuis le début de l'année scolaire, j'était habillée de la même façon mais venu l'été, je dérangeais la proviseur qui passant en coup de vent dans le couloir me dis qu'il fallait que je change ma tenu vestimentaire.Ma sœur s'est entretenu avec elle et selon la proviseur mes robes( qu'elle appelait burqa ) n'avaient pas les mêmes cols que les autres! et elles venaient pas de cache-cache , promod ...

Anonyme a dit…

Bien d'accord avec le dernier message:

Quand je suis entré au collège on nous a expliqué la loi sur la laïcité et porter un signe ostentatoire (bien que la définition fasse débat) est interdit (que ça soit une kippa, un croix, un voile). Pour moi c'est clair, l'état est séparé de l'église depuis 1905 et c'est une très belle victoire. Pour ceux qui veulent pratiquer leur religion à l'école, les écoles religieuses existent encore (à mon grand regret). Mais je ne supporte pas cette inquisition que l'on fait à ceux qui veulent faire respecter la loi quand c'est leur rôle, encore plus quand celle ci est celle de la laïcité, si chère à mes yeux.
Montrer une appartenance religieuse est souvent une manière de s'exclure volontairement d'une majorité pour intégrer une minorité où on se sentira intégré car "semblables" ou du moins ayant des convictions communes (qui n'en sont pas: je suis certain que dans leurs cas elles n'y connaissent rien à l'Islam mais veulent juste se sentir intégrées, à moins que des pairs les force).
à mon arrivée à l'université j'ai vu qu'ici les signes ostentatoires n'étaient pas interdits: on voit donc fleurir des voiles et combinaisons qui ne sont pas portées par soucis esthétique mais uniquement par volontés d'afficher une pseudo-croyance.
Je suis relativement tolérant et n'ai strictement rien contre les musulmans, je pense juste que la religion doit être personnelle et n'être imposée à personne. J'aimerai donc bien qu'une loi d'interdiction de tout signe ostentatoire soit appliquée dans tous les lieux publics.
Pour ce qui est de l'intégration des mères voilées, si elles ne souhaitent pas accompagner les élèves sans ôter leur voile, tant pis pour elles. L'assimilation se fait forcément par un part de renoncement à la culture d'origine, qui passe par le respect des lois!

Anonyme a dit…

je suis bien d'accord avec le post précédent, si la France a d'aprés vous un problème avec l'islam, c'est que les musulmans ont toujours étaient les plus prompts a se croire descriminés alors qu'on applique simplement les lois de la republique , de plus on ne peut pas dire que les musulmans aiment la France certaint même la haissent , je sais de quoi je parle je suis apostat .

mokhtar a dit…

Il convient de rappeler que la laïcité a été instaurée à l’origine afin de ne pas stigmatiser les personnes en fonction de leur appartenance confessionnelle. Il ne faut donc pas faire dire à la loi ce qu’elle ne dit pas.
La France a eu en effet une relation très singulière par rapport à la religion chrétienne, ce qui a abouti à la loi de 1905 sur la séparation de l’Eglise et de l’Etat. Ce que les Musulmans demandent, c’est, par conséquent, le respect strict de cette loi et son application égalitaire vis-à-vis de toutes les religions. Seulement aujourd’hui, certaines personnes prennent les Musulmans comme des bouc émissaires, et ce, à des fins politiciennes et carriéristes.
N’oublions pas que la France traverse des difficultés : le chômage, la précarité, le logement …. Et au lieu de remettre en cause le système qui a conduit à toutes ces injustices, on accuse malhonnêtement les Musulmans d’être responsables de tous ces maux.
Cela est inadmissible et irresponsable. Pour être juste, il faut donc éviter les préjugés et les amalgames (loi/culture, pays laïc/pays non laïc) et ne pas donner libre cours à ses phobies.

Anonyme a dit…

Salam ‘alaykoum wa rahmatoullahi,

Houdhayfa ‘ibn al-Yamâ (ra) a dit:
« Tandis que tout le monde interrogeait l’Envoyé d’Allah (saw) sur le bien, moi, je l’interrogeais sur le mal par crainte d’en être atteint »
« Ô Envoyé d’Allah, lui dis-je, nous étions dans l’ignorance et dans le mal, quand Allah nous a envoyé ce bien (l’Islam). Est-ce que, après ce bien, le mal viendra-t-il de nouveau? »
« Oui », répondit-il.
Et, repris-je, après ce mal, il y aura-t-il du bien? »
« Oui, mais il ne sera jamais pur »
« Qui le troublera? »
« Des gens qui suivront une autre Sounna que la mienne et qui guideront vers une autre voie que ma bonne voie et dont tantôt vous approuverez les actes, tantôt vous les désapprouverez »
« Et après ce bien, y aura-t-il encore de mal?
« Oui, il y aura des annonciateurs aux portes de l’Enfer, qui appelleront à eux les gens et qui précipiteront dans l’Enfer ceux qui répondront à leur appel »
« O Envoyé d’Allah, lui dis-je, décris-nous ces annonciateurs »
« ILS SERONT DE VOTRE SOUCHE (race) ET PARLERONT NOTRE LANGUE»
« Que m’ordonnes-tu de faire si j’assiste à cela ? »
« Tu devras suivre la communauté des musulmans et leur dirigeant »
« Mais si (alors) les musulmans n’ont ni communauté, ni dirigeant? »
« Ecartes-toi de toutes ces sectes, devrais-tu pour cela ne manger que les racines d’un arbre et rester ainsi jusqu’à ce que la mort t’advienne. »
(Hadith rapporté par al-Boukhari et Mouslim)

A regarder de plus près, on se rend compte que les plus grands ennemis de notre communauté sont des maghrébins(ines) apostats ou hypocrites.
Je pense qu’il est grand temps de faire un ménage dans nos rangs, et refuser catégoriquement que des gens qui se présentent avec un prénom et nom à consonnence arabisée, puisse se permettent de parler en tant que « musulman non pratiquant», alors qu’ils sont ignorants, et qui insultent les croyants (les vrais), dénigrent nos sœurs qui portent le hijab, nos frères barbus en qamis etc. Et que de tels gens ne sont en rien des musulman(anes).

Anonyme a dit…

Au précédent post il ne faut pas oublier qu'être arabe ne signifie pas être musulman , je porterais toujours mon prénom arabe même si je suis apostat(et fier!).

Assia a dit…

Il faut continuer à résister et persévérer.
Allah Le-tout-puissant est avec ceux qui patientent.

Anonyme a dit…

JE VOUS SOUTIENS TOTALEMENT LES FILLES AVEC LEUR STRING QUI DEPASSE OBSTENTATOIREMENT DE LEUR PANTALON ET J EN PASSE CELA NE DERANGE PERSONNE DEPUIS QUAND LES ROBES SONT INTERDITES!!!! quel honte et cette enseignante de quoi ce mele t elle ?VRAIMENT LA FRANCE EST DE PLUS EN PLUS RACISTE ISLAMOPHOBE QUE DIEU LES GUIDES!!!

Anonyme a dit…

dieu devrait d'abord guider les musulmans .