samedi 12 mars 2011

5 colons tués en Cisjordanie occupée

Publié le samedi 12 mars 2011 sur le site info-palestine.net
par Al Jazeera

Selon les médias israéliens, un Palestinien infiltré a poignardé à mort un couple et trois enfants dans la colonie juive d’Itamar en Palestine occupée.

(JPG)
La présence de plus en plus massive de colons juifs ultra-religieux et ultra-racistes en Palestine occupée, est source de constantes violences avant tout à l’égard de la population autochtone palestinienne. Ici, des colons apprennent à leurs enfants le maniement des armes...

Cinq Israéliens, qui selon les médias étaient tous membres d’une même famille, ont été tués dans une attaque pendant la nuit sur une colonie de Cisjordanie.

Les responsables de l’armée israélienne ont annoncé samedi qu’un Palestinien est entré dans la colonie d’Itamar, près de Naplouse dans le nord de la Cisjordanie, et a tué cinq personnes, mais ils n’ont pas précisé l’identité des victimes.

Les rapports israélien laissent entendre que les victimes, trois enfants et leurs parents, ont tous été poignardés à mort dans leur lit. Trois autres enfants ont réussi à s’échapper et à donner l’alerte, selon le site israélien Ynet d’informations.

L’armée d’occupation a lancé une vaste fouille dans la région pour retrouver l’attaquant ou les attaquants, a dit un porte-parole de l’armée à l’AFP.

L’armée a également indiqué qu’elle passait au peigne fin la région et qu’elle avait mis en place des points de contrôle supplémentaires [en plus des 600 environ qui sont déjà en place ... N.d.T] dans toute la Cisjordanie. Elle a également demandé à tous les habitants de rester dans leurs maisons durant ces fouilles à grande échelle.

Atmosphère tendue

La tension entre les Palestiniens et les colons juifs en Cisjordanie sous occupation a été extrêmement élevée ces derniers jours.

Lundi, des soldats israéliens ont tiré à balles réelles sur les Palestiniens alors qu’ils s’affrontaient avec des colons juifs israéliens près de Naplouse.

Dix Palestiniens et un colon juif ont été blessés dans ces violences, selon des sources médicales palestiniennes et un porte-parole des colons.

Une semaine plus tôt, la police de l’occupant s’est trouvée aux prises avec des colons de Havat Gilad, avant-poste colonial à l’ouest de Naplouse, alors que les agents intervenaient pour retirer une caravane, une tente et une autre structure à moitié construite.

Cela a incité les colons à jeter une bombe incendiaire dans une maison du village palestinien de Huwarra. Deux enfants ont été emmenés à l’hôpital après de fortes inhalations de fumée.

Les colons juifs ont également détruit des boutiques et des voitures appartenant à des Palestiniens au sud de la ville d’Hébron, et ils ont aussi coupé 500 plants d’oliviers qui avaient été replantés sur le site d’un ancien avant-poste colonial.

Les colons réagissent systématiquement ainsi lorsque la police et les soldats démolissent des structures dans les colonies ou les colonies de peuplement sauvage, par ce qu’ils appellent les « prix fixés », c’est-à-dire des attaques qui visent des Palestiniens.

[Les colons ont depuis longtemps pris la décision d’exécuter des représailles sur la population palestinienne chaque fois que l’armée israélienne d’occupation prendrait de rares mesures contre des avant-postes coloniaux installés en Palestine occupée - N.d.T.]

Cette violence contre la population palestinienne autochtone est une réponse directe à ce qu’ils considèrent comme une activité « anti-immigrants » du gouvernement israélien.

12 mars 2011 - Al Jazeera - Vous pouvez consulter cet article à :
http://english.aljazeera.net/news/m...
Traduction : Info-Palestine.net

URL du billet: http://www.info-palestine.net/article.php3?id_article=10298

----------

Notre commentaire

L'Histoire ne commence pas le 11 mars 2011 avec cette histoire; l'Histoire a commencé au début du XXème siècle!!! Plus d'un siècle que la négation d'un peuple et son anéantissement savant, machiavélique ont débuté!!!

Le peuple palestinien est anéanti avec des moyens diaboliques, réfléchis, étudiés, expérimentés, décennies après décennies et le monde entier participe au CRIME de masse, se congratule et sabre le champagne à intervalles réguliers pour fêter l'avancée du génocide et l'annexion de la terre!

Pas de justice pour les Palestiniens !!! JAMAIS !!! On rase leurs maisons au bulldozer ; ils sont enlevés, emprisonnés, tués, génocidés et le bourreau n’est JAMAIS inquiété !!!

Vous voudriez qu'ils fassent quoi les Palestiniens?! Qu'ils se mettent sagement en rang pour permettre à leur exterminateur de terminer son travail plus vite!!! Que chacun ait le courage de répondre à la seule question qui vaille d'être posée aujourd'hui !!! Doivent-ils faire comme les Bosniaques que vous avez laissés massacrer?! Répondez !

Hamas et al Qassam ont déclaré que les Palestiniens ne tuent pas les enfants,qu'ils ne menaient pas ce genre de résistance-là!

Est-ce qu'un Palestinien, un homme dans la désespérance pourrait en dernier ressort agir de la sorte? Pour répondre il faudrait peut-être que vous relisiez l’histoire de cette Amérique qui finance depuis 1948 les armes des colons sionistes, relire comment dans cette Amérique devant laquelle tout le monde se prosterne…. les Indiens d’Amérique, les autochnones (ce que sont les Palestiniens d’aujourd’hui en Palestine occupée) ont tenté d'essayé d'anéantir leur génocidaires dès qu’ils en ont eu l’occasion; ces colons qui n’avaient qu’une seule idée en tête s’emparer, par le crime, le viol des femmes, des terres vierges des natives qu’ils ont massacrés méticuleusement et bestialement et fini par parquer dans des réserves comme du bétail!

Mais l’Amérique cravatée de Mr Obama voudrait faire passer savamment sous silence tous ses millions de crimes et le sang qu’elle a chaque jour davantage sur les mains, alors l’Amérique de Mr Obama tout comme la France de Mr Sarkozy, l'Angleterre de Mr Cameron, l’Allemagne de Mme Merkel dont les mains à eux aussi sont rouges du sang de leurs crimes innombrables sur d’autres « natives », vont aujourd’hui s’époumoner en condoléances devant leur très cher ami, le boucher de Tel Aviv, et promettre de mieux encore assurer la sécurité de cette entité sioniste qui chaque jour tue entre un et trois Palestiniens et pour lesquels, le seul écho assourdissant que l’on entend, est celui d’un monstrueux silence complice !!!

Chomsky a dit dans son dernier texte que palestine-info a publié hier une phase que nous n'avons cessé de répéter sur le terrain des manifestations : « Car la responsabilité du meurtre de masse et de la destruction d’une société, que ce soit à Gaza, en Irak, en Afghanistan, en Libye ou n’importe où dans le monde, repose sur les dirigeants du système au pouvoir mais tout autant sur ceux qui collaborent avec lui. »

Le CCY

-----------

A propos du génocide des Indiens d'Amérique

Marlon Brando, dans son autobiographie Songs my Mother Told Me (1994, pp. 380-402), consacre plusieurs pages au génocide des Indiens d’Amérique :

"Après le vol de leurs terres, les survivants en haillons furent parqués dans des réserves et le gouvernement envoya des missionnaires pour les forcer à devenir chrétiens. Après m’être intéressé aux Indiens d’Amérique, je me suis rendu compte que beaucoup de gens ne les considèrent même pas comme des êtres humains. Il en a été ainsi depuis le début.

Cotton Mather les comparait à Satan et affirmait que c’était l’oeuvre de Dieu - et la volonté de Dieu - de massacrer les sauvages païens qui faisaient obstacle au christianisme.

Alors qu’il pointait ses obusiers sur un campement d’Indiens non armés à Sand Creek, au Colorado, en 1864, un colonel de l’armée du nom de John Chivington, qui avait dit une fois que la vie des enfants indiens ne devait pas être épargnée car "les lentes font des poux," a dit à ses officiers : "Je suis venu pour tuer les Indiens, et je crois qu’il est juste et honorable d’utiliser tous les moyens qu’il y a sous le ciel de Dieu pour tuer les Indiens." Des centaines de femmes indiennes, enfants, et vieillards furent abattus dans le massacre de Sand Creek. Un officier qui était présent a dit plus tard, "Les femmes et enfants ont été tués et scalpés, les enfants fusillés sur le sein de leur mère, et tous les corps mutilés de la plus horrible des façons. Les cadavres des femmes étaient profanés de telle manière que le récit en est écoeurant.

Les cavaliers coupaient la vulve des femmes indiennes, les étiraient sur la corne de leurs selles, puis en décoraient leurs rubans de chapeau ; certains utilisaient la peau du scrotum des braves et les seins des femmes indiennes comme blague à tabac, puis présentaient ces trophés, avec les nez et oreilles de certains indiens qu’ils avaient massacrés, à l’Opéra de Denver
"
Un livre que nous avons lu et qui mérite de l'être absolument!

David Stannard American Holocaust, 1992

----------------


Mise en garde scènes absolument insoutenables



------------

Un rabbin colon auteur d'un livre justifiant le meurtre, dans certaines circonstances, de goys (non juifs), y compris des enfants, a été arrêté jeudi par la police israélienne, a annoncé la radio militaire.

Ce rabbin, Yossef Elitzur, résidant dans la colonie d'Yitzhar dans le nord de la Cisjordanie et co-auteur d'un ouvrage intitulé "La Torah du roi", est soupçonné d'incitation au haine raciale et à la violence.

Dans cet ouvrage publié au début de l'année, les rabbins Elitzur et Yitzhak Shapira affirment que les non-juifs ne sont pas, "par nature, sujets à la compassion" et que les attaquer "peut freiner leurs inclinations malignes", selon des extraits publiés par le quotidien Haaretz.

Les deux auteurs estiment également qu'il peut être licite de tuer les bébés et les enfants des "ennemis d'Israël car il est clair qu'ils nous porteront préjudice lorsqu'ils auront grandi".

"Partout où l'influence de goys constitue une menace pour la vie d'Israël, il est permis de les tuer, même s'il s'agit des Justes parmi les nations", soulignent ces rabbins en faisant allusion à ceux qui ont sauvé des juifs durant la Deuxième Guerre mondiale.

L'ouvrage a été publié avec l'imprimateur de deux autres rabbins plus connus, Dov Lior et Yaakov Yossef, fils du rabbin Ovadia Yossef, fondateur et chef spirituel du Shass, un parti ultra-orthodoxe représenté au gouvernement.

Mercredi soir, plusieurs dizaines de rabbins, d'éducateurs et d'activistes d'extrême droite se sont réunis à Jérusalem pour les soutenir dans leur refus de voir "l'Etat se mêler de Torah".

URL de l'article: http://www.alterinfo.net/La-Torah-du-roi-Il-faut-tuer-les-non-juifs-meme-les-bebes_a49179.html

West Bank rabbi : Jews can kill Gentiles who threaten Israel

http://www.haaretz.com/jewish-world/news/west-bank-rabbi-jews-can-kill-gentiles-who-threaten-israel-1.4496

1 commentaire:

Anonyme a dit…

Cela et triste mais l'onu, l'europe , les USA, chine russie ou autre ne feront jamais rien?

Ilo est donc inutile de les supplier....

Pourquoi?

ils ne le disent jamais mais pour eux israel les protege des musulmans et israel est deteste mais admire car se sont les seuls qui mattent les musulmans qui plus est dans le éme lieu sain de l'islam en toute impunité.....

Tant qu'il n'y aura pas d'armee musulmane (sincere et non hypocrites) en marche dans ou autour de la palestine je suis certain que rien ne changera