lundi 31 mai 2010

Israël a "perdu toute légitimité internationale" 31

Publié le 31 mai 2010 sur le site romandie.com

NEW YORK (Nations unies) - Le ministre turc des affaires étrangères Ahmet Davutoglu a affirmé lundi qu'Israël avait "perdu toute légitimité internationale", lors d'un débat au Conseil de sécurité de l'ONU sur l'intervention militaire israélienne contre une flottille pro-palestinienne.
Dans un discours très dur en ouverture du débat, M. Davotoglu a affirmé qu'Israël avait commis "un crime grave, au mépris total de toutes les valeurs que nous avons juré de défendre depuis la création des Nations unies".
"C'est une grave violation du droit international. En termes simples, cela équivaut à du banditisme et à de la piraterie, au meurtre d'Etat", a ajouté le ministre.
"Un Etat qui suit ce chemin a perdu sa légitimité en tant que membre respecté de la communauté internationale", a-t-il martelé.

©AFP / 31 mai 2010 20h28)

Lien de la dépêche: http://www.romandie.com/ats/news/100531182827.if3nayeu.asp

Free Gaza : Abbas condamne le "massacre"

Publié le 31 mai 2010 sur le site fr.jpost.com

Le chef de l'Autorité palestinienne (AP), Mahmoud Abbas, a appelé à trois jours de deuil pour commémorer les affrontements meurtriers de lundi matin entre la Marine israélienne et les membres de Free Gaza.

Photo: AP , JPost

Abbas a condamné ce qu'il a qualifié de "massacre" de manifestants participant à la campagne de "libération de Gaza", selon l'Agence France Presse.

Au moment des déclarations du chef de l'AP, l'armée annonçait que Raëd Salah, chef de la faction Nord du Mouvement islamique, avait été blessé au cours des violences. Salah a été évacué pour une intervention chirurgicale dans un hôpital israélien.

Un rapport précédent avait faussement annoncé le nom de Salah parmi les morts de lundi matin.
Lien du billet: http://fr.jpost.com/servlet/Satellite?cid=1272465575334&pagename=JFrench%2FJPArticle%2FShowFull

Tsipi Livni sur CNN : nous n'autoriserons pas la levée du blocus de Gaza

Publié le 310 mai 2010 sur le site guysen.com

La chef de l'opposition, Tsipi Livni est apparue sur la chaîne CNN où elle a défendu l'opération menée par la marine israélienne contre la flottille. Israël a le droit de se défendre. Les activistes ont voulu lever le blocus contre une organisation terroriste qui appelle à notre destruction. Les soldats ont été sauvagement agressés et ce n'est qu'après qu'ils ont fait usage de leurs armes afin de défendre leur vie."

Lien du billet: http://www.guysen.com/news_Tsipi-Livni-sur-CNN-nous-n-autoriserons-pas-la-levee-du-blocus-de-Gaza_276920.html

Toujours au sujet de Livni...

Livni propose son aide
Lien de l'article: http://fr.jpost.com/servlet/Satellite?cid=1272465575164&pagename=JFrench%2FJPArticle%2FShowFull

Quelques nouvelles vidéos

Footage of Attacks against Israeli Forces Boarding Flotilla



Close-Up Footage of Mavi Marmara Passengers Attacking IDF Soldiers

Agression contre la flotille/Hommage à Ahmed (Ben Omar)

Pour un ami commun qui nous est cher à nous aussi...

Agression contre des humanitaires…

Hommage à Ahmed, héros de notre temps La première personne à laquelle j’ai pensé quand j’ai entendu les infos concernent ce nouvel acte terroriste de l’état sioniste, c’était toi. Je n’ai pas pu m’empêcher de repenser aux dernières phrases que nous avions échangées avant ton départ. Je t’ai souhaité bon voyage en te disant que tu es sur les pas du jihad. Tu m’as répondu sur un ton confiant et serein : Allah me procure l’autre. Sans le dire j’ai compris que c’était de la chahada (martyr) dont tu voulais parler.

On a échangé un sourire et on s’est quitté sans embrassades.

A l’heure à la quelle j’écris ces lignes, je ne sais pas ce qu’il t’est arrivé ? Es tu parmi les vivants ou les martyrs ? les blessés ou les séquestrés ? Es-tu bien traité ou soumis à un interrogatoire ? Tout est possible pour ces arrogants qui ont dépassé toutes les bornes.

Il n’existerait aucun état au monde, à part peut être le grand frère américain qui oserait lancer un commando sur des bateaux humanitaires dans les eaux internationales. Quand on est habitué aux mensonges et aux scénarios de victimisation, on peut expliquer au monde sans sourcier que le commando qui a pris d’assaut les bateaux, n’a fait que riposter à des attaques des militants des droits humains, par l’arme blanche. Les morts et blessés ne sont bien évidemment que des dégâts collatérales. Si dans le golf d’Aden des petits bateaux de pirates -- d’après les versions qu’on nous raconte - arrivent à détourner des gros bâtiments, la marine israélienne qui s’amuse de temps en temps à autre à tirer sur les pêcheurs ou les ‘’plaisanciers’’ à Gaza, n’arrivera t-elle pas à arraisonner cette flottille ?.

Il s’agissait bel et bien d’un acte prémédité. Afin de créer un précédent pour empêcher d’autres veillétés de casser cet embargo.

Entité au dessus de toutes les lois ou carrément hors la loi et qui s’accommodera d’une mise en seine de condamnations que vont jouer les chefs d’états aussi bien occidentaux que arabo-musulmans.

Le peuple d’Israël devrait méditer l’histoire de Moïse avec Pharaon : Le Pharaon et sa puissante armée n’ont été engloutis que par l’arrogance !!

Quand à toi Ahmed : Martyr, blessé ou vivant, tu es déjà un héros !!!!

Zouhair Lahna
Ancien Vice Président d’Aide Médicale Internationale.

Les frères de Gaza annoncent ce soir que Cheikh Raed Salah est vivant!

A Gaza, les informations qui étaient transmises cet après-midi et qui faisaient état de la mort de Cheikh Raed Salah ont pu être démenties formellement de source sûre. C’est un immense soulagement pour nous tous, car cette information nous avait plongés dans un profond désarroi.

Lorsque l’information nous est parvenue personnellement cet après midi nous l’avons vérifiée directement près de Gaza qui l’a confirmée ; par conséquent nous pouvons supposer que nous aurons une explication dans les jours qui viennent sur ce qui apparaît comme une intoxication provenant de l’entité sioniste elle-même.

ECLAIRAGE L'assaut au large de Gaza va peser sur Israël

Publié le 31 mai 2010 sur le site euroinvestor.fr
par Dan Williams

JERUSALEM, 31 mai (Reuters) - L'assaut sanglant lancé par l'armée israélienne lundi contre des bateaux acheminant de l'aide humanitaire vers Gaza risque de remettre en cause l'avenir des discussions indirectes entamées il y a trois semaines entre Israéliens et Palestiniens.

L'issue meurtrière de l'intervention des commandos de la marine devrait aussi accentuer la pression internationale en faveur d'un allègement du blocus de la bande de Gaza, et donner indirectement un coup de pouce aux islamistes du Hamas qui contrôlent le territoire côtier depuis l'été 2007.

Circonstances aggravantes pour le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, qui sera reçu mardi à la Maison blanche par Barack Obama, participaient à cette flottille affrétée par le Mouvement Gaza libre des militants turcs et d'autres ressortissants étrangers.

A Ankara, le ministère turc des Affaires étrangères a estimé que cette opération était "inacceptable" et qu'Israël devrait en supporter les conséquences. L'Union européenne a réclamé, elle, par la voix de sa "ministre des Affaires étrangères" Catherine Ashton une "ouverture immédiate, prolongée et inconditionnelle" de la bande de Gaza aux échanges d'aide humanitaire, de biens et de personnes.

ISRAËL ISOLÉ

Pour les autorités israéliennes, l'assaut lancé contre les six bateaux de la flottille, et plus généralement l'embargo sur Gaza, s'inscrivent dans une stratégie d'isolement du Hamas afin de renforcer la main de l'Autorité palestinienne de Mahmoud Abbas, qui ne contrôle plus que la Cisjordanie.

Mais Abbas ne peut pas rester étranger au sort du 1,5 million de Gazaouis. Qualifiant de "massacre" l'opération des commandos de la marine israélienne, il a décrété trois jours de deuil dans les territoires palestiniens.

Nabil Abou Rdainah, l'un de ses proches conseillers, a estimé, lui, que l'intervention israélienne constituait un "crime inacceptable". "Il ne fait aucun doute qu'elle aura de graves conséquences", a-t-il dit.

Pour Oussama Safa, qui dirige le Centre libanais d'études politiques, la communauté internationale dans son ensemble devrait être indignée par ce qui s'est passé lundi matin au large de Gaza. "Je pense que les Turcs vont en faire toute une histoire et que les Américains s'en serviront pour accentuer la pression sur les Israéliens", dit-il.

LE HAMAS RENFORCÉ

Le Hamas, qui avait pour l'essentiel disparu de la Une de l'actualité mondiale depuis la guerre de décembre 2008-janvier 2009 contre Tsahal, avait identifié dans cette confrontation attendue entre la "flottille de la liberté" et les autorités israéliennes une situation dont il pourrait sortir vainqueur, quelle qu'en soit l'issue.

Ismaïl Haniyeh, qui dirige le gouvernement Hamas à Gaza, a dit des activistes de la flottille: "Vous êtes des héros, que vous ayez ou non atteint (Gaza)."

Car, si Mahmoud Abbas ne devrait pas définitivement fermer la porte à des discussions indirectes sous médiation américaine, l'attitude à venir de la Turquie pourrait isoler davantage Israël.

Longtemps allié musulman le plus important d'Israël, l'Etat turc a évolué dans ses relations avec l'Etat juif sous le gouvernement de Recep Tayyip Erdogan.

Au moment où Israël tentait de convaincre ses voisins que la principale menace régionale était à chercher du côté de l'Iran, l'intervention contre la "flottille de la liberté" pourrait aussi réduire les arguments israéliens.

POURQUOI AVOIR ENVOYÉ DES COMMANDOS DE MARINE ?

Inévitablement, des questions se poseront aussi sur le comportement des commandos israéliens et, surtout, sur la décision de recourir à ces unités militaires pour une intervention qui s'apparentait pour l'essentiel à une opération de police.

Nahman Shai, ancien porte-parole de l'armée israélienne aujourd'hui élu de l'opposition au parlement, estime cette opération comparable à la mort d'une dizaine de citoyens arabes israéliens, tués par la police fin 2000 alors qu'ils manifestaient leur solidarité avec les Palestiniens.

"La différence, c'est que cette fois, des ressortissants étrangers sont impliqués, ce qui signifie que l'impact sera bien plus important", a-t-il déclaré au micro de Radio Israël.

(Avec Mohammed Assadi à Ramallah et Nidal al Moughrabi à Gaza, Henri-Pierre André pour le service français, édité par Gilles Trequesser)

((Service Informations générales. Tel 01 49 49 53 34. paris.newsroom@reuters.com. Reuters Messaging : henri-pierre.andre.reuters.com@reuters.net))

Lien de l'article: http://www.euroinvestor.fr/news/story.aspx?id=11095148

La colère gronde dans les pays musulmans

EN IMAGES - De la Turquie au Pakistan, en passant par la Jordanie et la Bosnie, les manifestations se multiplient pour dénoncer le raid israélien qui a visé lundi une flottille internationale de militants pro-palestiniens. Tour d'horizon des principaux mouvements de protestation.
Cliquez sur le lien pour voir les photos
Lien des photos : http://www.lefigaro.fr/international/2010/05/31/01003-20100531DIMWWW00481-gaza-la-colere-gronde-dans-les-pays-musulmans.php

Le monde manifeste contre le massacre commis contre la flotte de la Liberté

L'attaque israélienne est une "barbarie" selon Hind Khoury



Des Turcs protestent devant le consulat d’Israël à Istanbul
Lien de la vidéo : http://fr.euronews.net/2010/05/31/reaction-a-istanbul-apres-le-raid-israelien-sur-un-bateau-turc-d-aide-pro-/

Une manifestation spontanée s’est déroulée devant le consulat d’Israël de la ville. Plusieurs dizaines de personnes ont tenté de pénétrer à l’intérieur du bâtiment mais ils en ont été empêchés par la police.

Aux cris de “A bas Israël”, les manifestants ont jeté des pierres sur le consulat puis ont été finalement dispersés au lever du jour par les canons à eau des forces de l’ordre.

L’ambassadeur d’Israël à Ankara a par ailleurs été convoqué par le gouvernement turc.

Enfin le ministre turc des Affaires étrangères a condamné avec force, je cite, le raid israélien.

Copyright © 2010 euronews

Lien du billet:
http://fr.euronews.net/2010/05/31/reaction-a-istanbul-apres-le-raid-israelien-sur-un-bateau-turc-d-aide-pro-/


Mauritanie: manifestation contre l'attaque de la flottille d'aide à Gaza
par AFP

Plusieurs centaines de personnes ont manifesté, lundi à Nouakchott, pour dénoncer l'attaque par des commandos israéliens de la "flottille d'aide" internationale à Gaza, en fustigeant "la barbarie des sionistes", a constaté le correspondant de l'AFP.

Les manifestants, parmi lesquels on comptait aussi bien des membres de la majorité que de l'opposition, ont convergé vers le siège des Nations unies, dans le centre de Nouakchott. Ils entendaient "condamner la barbarie des sionistes qui s'attaquent aux civils désarmés avec une bestialité sans égal".

Sur une tribune improvisée, à bord d'un véhicule, des porte-paroles de la manifestation ont exprimé leur solidarité avec les "martyrs tombés au champ d'honneur". Les manifestants ont ensuite remis une lettre de protestation au représentant des Nations unies à Nouakchott.

Le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon s'était dit "choqué", lundi à Kampala, par l'assaut de l'armée israélienne sur la flottille pro-palestinienne en route vers Gaza, et avait "condamné ces violences".

Dix-neuf passagers ont été tués lorsque des commandos israéliens ont pris d'assaut la flottille internationale de militants pro-palestiniens qui se dirigeait vers la bande de Gaza, a indiqué une télévision israélienne. L'armée israélienne avait auparavant confirmé la mort de plus de dix personnes dans l'assaut.

"Nous exigeons la fin de cette impunité accordée à Israël et la fin du blocus illégal et inhumain imposé à Gaza", a affirmé Ahmed Ould Wedia, un responsable du parti islamiste Tewassoul dont le vice-président, Mohamed Ghoulam Ould El Hadji, se trouvait dans la flottille.

"Nous n'avons aucune information sur le sort du vice-président du parti depuis que l'armée israélienne a coupé tout contact avec la flottille", a déclaré à la presse le président de Tewassoul, Jemil Ould Mansour.

La Mauritanie avait suspendu, en janvier 2009, ses relations diplomatiques avec Israël, pour protester contre l'offensive israélienne alors en cours dans la bande de Gaza (plus de 1.400 morts parmi les Palestiniens, d'après les services d'urgence palestiniens). L'ambassade d'Israël à Nouakchott avait ensuite été fermée et son personnel rapatrié.

Lien de la dépêche: http://www.lemonde.fr/depeches/2010/05/31/mauritanie-manifestation-contre-l-attaque-de-la-flottille-d-aide-a-gaza_3210_60_42592617.html


Tollé international après l'assaut israélien contre la flottille pour Gaza
par Amy Teibel et Tia Goldenberg/Associated Press

Les condamnations pleuvent sur Israël, après la mort d'au moins dix personnes ( note du CCY : il y a 19 morts confirmés ) dans l'assaut donné tôt lundi par l'armée contre une flottille humanitaire de militants pro-palestiniens qui voulaient forcer le blocus de la Bande de Gaza. L'Etat hébreu soutient que ses forces sont tombées dans une embuscade armée et ont tiré pour se défendre.

Ces nouvelles violences ne sont pas pour améliorer l'image d'Israël à l'étranger, déjà ternie par des accusations de crimes de guerre pendant l'offensive dans la Bande de Gaza à l'hiver 2008-2009 et le blocus de ce territoire pauvre. Elles surviennent en outre à la veille de la visite prévue du Premier ministre Benyamin Nétanyahou aux Etats-Unis, où il devait discuter de la relance du processus israélo-palestinien avec le président Barack Obama. Le chef du gouvernement israélienne, selon ses services, a exprimé son "soutien complet" à l'armée.

Les Etats-Unis "regrettent profondément les vies perdues et le fait qu'il y ait des blessés", a fait savoir la Maison Blanche. Ils "sont en train d'oeuvrer pour comprendre les circonstances entourant cette tragédie".

La Turquie, qui soutenait officieusement l'opération "Flottille de la paix", a immédiatement rappelé son ambassadeur, convoqué l'ambassadeur israélien à Ankara, annulé des manoeuvres militaires conjointes avec l'Etat hébreu et demandé une réunion d'urgence du Conseil de sécurité des Nations unies. Une manifestation a rassemblé environ 10.000 Turcs près du consulat d'Israël à Istanbul.

Ankara est l'un des rares alliés de l'Etat hébreu dans la région mais les relations sont tendues depuis l'offensive à Gaza notamment. Selon le site Web israélien Ynet, le ministre israélien de la Défense Ehoud Barak a appelé des responsables gouvernementaux turcs pour discuter de la situation.

L'Union européenne a condamné un recours excessif à la violence et demandé aux autorités israéliennes d'ouvrir une enquête "immédiate et exhaustive", comme l'ONU. Les ambassadeurs d'Israël ont été convoqués en France, au Danemark, en Suède, en Espagne et en Grèce. A Amman, en Jordanie, des centaines de manifestants ont exigé la rupture des relations diplomatiques avec l'Etat hébreu.

Le président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, a déclaré trois jours de deuil en Cisjordanie et demandé des réunions d'urgence du Conseil de sécurité de l'ONU et de la Ligue arabe. Son rival Ismaïl Haniyeh, chef du gouvernement du Hamas dans la Bande de Gaza, a dénoncé la "brutalité" israélienne.

Les versions divergent sur les circonstances de l'intervention meurtrière contre le bateau turc de tête de la "Flottille de la paix pour Gaza". Les commandos israéliens ont donné l'assaut lundi alors que les six navires -dont trois cargos-, transportant environ 700 personnes et 10.000 tonnes de matériel et aide humanitaire, se trouvaient dans les eaux internationales au large de la Bande de Gaza. L'étroit territoire côtier est soumis à un blocus israélien depuis que les islamistes du Hamas y ont pris le contrôle par les armes en juin 2007.

Selon un journaliste de la chaîne de télévision panarabe Al-Jazira, les militaires ont ouvert le feu avant l'abordage, alors que l'Etat hébreu affirme qu'ils ont été attaqués une fois à bord.

Ils sont "tombés dans une embuscade" et "ont été attaqués à l'arme à feu et à l'arme blanche", a déclaré le porte-parole du gouvernement, Avi Pazner, sur la chaîne France-24. Les soldats se seraient trouvés face à "une centaine de militants qui sont connus pour être des militants islamistes", "des terroristes". Il a assuré qu'une enquête serait menée.

Ehoud Barak a dénoncé une "provocation politique" de la part de forces anti-israéliennes. "L'intention des organisateurs était violente, leurs méthodes étaient violentes et les résultats sont malheureusement violents", a également lancé Danny Ayalon, ministre adjoint aux Affaires étrangères.

"C'est dégoûtant qu'ils soient montés à bord et aient attaqué des civils", a déclaré de son côté Greta Berlin, porte-parole du mouvement Free Gaza à l'origine de l'expédition. L'organisation estime que le blocus est injuste car il pénalise les 1,5 million de Gazaouis, et illégal au regard du droit international. C'était le neuvième convoi pour Gaza depuis août 2008, dont cinq qui avaient été autorisés à passer.

Israël avait prévenu dimanche qu'il bloquerait la flotte partie de Chypre et proposait de transférer la cargaison dans un port israélien. Selon des militants, l'armée a donné l'assaut lundi avant l'aube après avoir demandé au convoi de s'arrêter à environ 130km de la côte.

L'armée israélienne affirme que des militants étaient armés de bâtons, de couteaux, et que deux de ceux qui ont été tués avaient tiré sur les militaires avec des pistolets. "Ils ont préparé cette attaque", a accusé une porte-parole, le colonel Avital Leibovitch, précisant que cinq soldats étaient blessés, dont deux grièvement.

On ignore les nationalités des militants tués. Paris a déclaré qu'il ne semblait pas y avoir de Français. Les dizaines de blessés ont été évacués par hélicoptère vers des hôpitaux israéliens, tandis que les bateaux étaient remorqués vers le port israélien d'Ashod. Parmi les passagers de la Flottille se trouvaient notamment la lauréate nord-irlandaise du prix Nobel de la paix 1976, Mairead Corrigan Maguire, un rescapé de la Shoah âgé de 85 ans, Hedy Epstein, et des députés européens. AP

Lien de l'article:
http://fr.news.yahoo.com/3/20100531/twl-israel-palestiniens-flottille-synthe-951b410.html

L'assault contre la flotille de la Liberté est un NOUVEAU CRIME SIONISTE CONTRE L'HUMANITE

Inqualifiable propagande sioniste!!!



--------------------

Ban Ki-moon "choqué" par l'assaut israélien sur la flottille d'aide à Gaza

Ban Ki-moon "choqué" par l'assaut israélien sur la flottille d'aide à Gaza
KAMPALA - Le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon s'est dit "choqué" lundi à Kampala par l'assaut de l'armée israélienne sur la flottille pro-palestinienne en route vers Gaza, et a "condamné ces violences" qui ont fait au moins dix morts.

"Je suis choqué des informations faisant état de tués et de blessés sur les bateaux amenant de l'aide à Gaza", a déclaré M. Ban au cours d'une conférence de presse à Kampala, à l'occasion du premier jour d'une conférence sur la Cour pénale internationale (CPI).

"Je condamne ces violences. (...) Il est vital qu'une enquête complète soit menée pour déterminer comment un tel bain de sang a pu avoir lieu", a souligné le secrétaire général de l'ONU.

"Je crois qu'Israël doit fournir d'urgence une explication complète", a-t-il ajouté.

Plus de dix passagers ont été tués lundi lorsque des commandos israéliens ont pris d'assaut la flottille internationale de militants pro-palestiniens qui se dirigeait vers la bande de Gaza, selon l'armée israélienne. Une télévision israélienne a fait état de 19 passagers tués dans l'opération.

Des délégués de plus de 100 pays, les responsables de la CPI ainsi que des représentants de groupes de défense de droits de l'homme et de la société civile africaine ont entamé lundi matin à Kampala les travaux d'une conférence sur la CPI.

Ouverte par le secrétaire général de l'ONU, cette conférence, qui se tiendra jusqu'au 11 juin, doit notamment permettre aux Etats parties de tirer un premier bilan de la juridiction depuis son entrée en fonction en juillet 2002.

La CPI est le premier tribunal international permanent chargé de juger les crimes de guerre, les crimes contre l'humanité et les génocides. Israël ne fait pas partie des 111 Etats ayant ratifié le Statut de Rome qui a donné naissance à la CPI.

(©AFP / 31 mai 2010 13h55)

Lien de la dépêche: http://www.romandie.com/ats/news/100531115534.0368a7y0.asp


Actualisation 14h58
15 des 19 victimes de l'assaut barbare sioniste seraient turques.
Un député turc ferait parti des victimes.

Le Hamas appelle au soulèvement partout dans le monde

Lien de la vidéo: http://www.youtube.com/nocommenttv

Le calme du port de Gaza où aurait du arriver le convoi turc contraste avec la virulence des propos du chef du Hamas, Ismaïl Haniyeh, en réaction aux évènements de cette nuit.

Si Mahmoud Abbas, président de l’Autorité palestinienne, a appelé à trois jours de deuil, le mouvement islamiste palestinien, a, lui, appelé au soulèvement.

Ismaïl Haniyeh :
“Nous appelons tous les Palestiniens, ici dans les territoires, et dans le monde entier, à sortir pour manifester leur colère, protester contre ces meurtres haineux et montrer leur solidarité vis-à-vis des membres du convoi. Nous appelons l’Autorité palestinienne à arrêter les négociations, directement ou indirectement, avec Israël. Il n’est pas raisonnable de continuer à négocier à la lumière de ce crime, qui dépasse toutes les bornes”.

Copyright © 2010 euronews

Lien du billet: http://fr.euronews.net/2010/05/31/le-hamas-appelle-au-soulevement-partout-dans-le-monde/


Infâme propagande sioniste!!!







Nous prions pour notre ami et notre frère Cheikh Raed Salah, la citadelle de la sainte mosquée al Aqsa,
qu'Allah lui accorde son aide à lui ainsi qu'à toutes les victimes innocentes blessées cette nuit lors de l'assaut donné par les forces sionistes du mal à bord du navire turc.
Nous pensons aux victimes et à leur famille et dans notre infinie peine nous nous en remettons à Dieu dans cette épreuve qui nous touche si profondément.

"Ne dites pas de ceux qui sont tués sur le chemin de Dieu qu'ils sont morts. Au contraire ils sont vivants mais vous en êtes inconscients." (Coran, Sourate la Vache, verset 154)



Cette nuit, les forces de l'ordre sioniste ont ouvert le feu DIRECTEMENT sur les humanitaires.

Nous condamnons de toutes nos forces cette attaque barbare contre des pacifistes venus soutenir les Gazaouis assiégés par un blocus inhumain qui dure depuis plus de 4 ans!

Ce nouveau massacre va montrer définitivement à ceux qui n'étaient pas encore conscients, jusqu’où l’entité sioniste peut aller pour exterminer les Palestiniens et ceux qui veulent leur venir en aide. Nous sommes véritablement sous le choc, mais en même temps nous ne pouvons que repenser à notre mise en garde faite à nos compatriotes le 27 mai dernier sur notre site : « Laisser Israël accéder à l’OCDE c’est lui donner le feu vert pour terminer le massacre du peuple palestinien ! » Nos craintes n’étaient hélas que trop réelles ! C’est un désastre incommensurable auquel nous assistons ! Un véritable désastre provoqué par tous ceux qui n’ont pas voulu arrêter Israël à temps !

Nous disons : Qui que vous soyez, où que vous soyez, levez-vous pour dénoncer cette infamie!

------------

A Paris, toutes les organisations pro palestiniennes appellent à manifester ce soir devant l'ambassade d'Israël à partir de 16 heures
3 rue Rabelais 8ème arrondissement
Métro Franklin Roosevelt et Saint-Philippe-du-Roule ligne 1
D'autres rassemblements sont prévus en France devant les consulats israéliens à Marseille et à Lyon et devant de nombreuses mairies de France





Portfolio des images de l'assault israélien
Lien des images http://www.lemonde.fr/proche-orient/portfolio/2010/05/31/les-premieres-images-de-l-assaut-israelien_1365414_3218.html





Flotille humanitaire: "Rien ne saurait justifier une telle violence" affirme Paris
Publié sur le site iloubnan.info (11h49)

PARIS - Le ministre français des Affaires étrangères Bernard Kouchner a diffusé ce lundi un communiqué dans lequel il se dit "profondément choqué par les conséquences tragiques de l’opération militaire israélienne contre « La Flottille de la Paix à destination de Gaza»."

"Nous ne comprenons pas le bilan humain, encore provisoire, d'une telle opération contre une initiative humanitaire connue depuis plusieurs jours", indique le ministre, en ajoutant que "rien ne saurait justifier l'emploi d'une telle violence que nous condamnons."

Le ministre, qui adresse ses condoléances aux familles et aux proches des victimes, appelle à faire "toute la lumière" sur les circonstances de ce drame et à la mise en place sans délai d'une enquête approfondie.

"Nous sommes pleinement mobilisés aux côtés des ressortissants français qui participaient à
cette opération", indique le communiqué, qui conclut par ailleurs: "Ces évènements nous rappellent que la situation actuelle à Gaza n’est pas tenable et qu’elle appelle une réponse politique urgente. Nous prendrons toutes les initiatives nécessaires pour éviter que cette tragédie ne donne lieu à de nouvelles escalades de violence."

Lien de l'article: http://www.iloubnan.info/politique/actualite/id/46728/liban/Flotille-humanitaire:-%22Rien-ne-saurait-justifier-une-telle-violence%22-affirme-Paris

Nouveau bilan de l'assault mené contre la flottille de la Liberté : 19 morts




Actualisation 13h13

La Turquie appelle l'occupation sioniste à clarifier son assaut sauvage contre la flotte "Liberté"


Istanbul - CPI
Le ministère turc des Affaires étrangères a demandé au gouvernement de l’occupation israélienne de clarifier de façon urgente et d’une manière très détaillée son opération criminelle dans laquelle il a utilisé des balles réelles contre les navires de la flotte "Liberté".

Le ministre turc des Affaires étrangères, Ahmed Daoud Oglu, a convoqué aujourd’hui matin, le lundi 31/5, l’ambassadeur de l’entité sioniste, à Ankara, Gabby Levy, Après une réunion urgente entre le Président Abdallah Gul avec son Premier ministre, Recep Tayyeb Erdogan et le ministre des Affaires étrangères pour discuter de l'agression sioniste contre le convoi des navires internationaux.

Selon la chaîne turque officielle, des centaines de citoyens turcs se rassemblent maintenant devant le consulat de l’occupation sioniste, à Istanbul, et en face de la maison de l'ambassadeur sioniste, en protestation contre le piratage et l'opération sauvage de l’armée occupante.

Notons que des nouvelles ont confirmé la mort de plus de 19 pacifistes internationaux qui ont voulu briser le blocus arbitraire de l’occupation sioniste, ainsi que la blessure des dizaines d'autres dont Cheikh Raed Salah qui se trouve dans un état très critique, indiquant qu'en ce moment même il subit une opération chirurgicale très dangereuse.

Lien de l'article: http://www.palestine-info.cc/fr/default.aspx?xyz=U6Qq7k%2bcOd87MDI46m9rUxJEpMO%2bi1s76yt2iDfyqBWGc8pPSKHnOb9iKm5xxy5iKLiF97RSP%2bVz9gTNwd5lzrsuFdlsAeKE5O3Rn0Mnthd2gIVgI3tYf5CGkvGyqYBM%2bgE9ylT%2fIv0%3d

L'évolution des événements minute par minute

12:10 - Une action "inacceptable" pour la Norvège
La Norvège, juge "inacceptable" l'assaut de l'armée israélienne, déclare le premier ministre Jens Stoltenberg. Il a ajouté que l'ambassadeur israélien à Oslo a été convoqué. "Quelles que soient les circonstances, il est inacceptable de lancer un assaut militaire contre des militants humanitaires civils", a déclaré le M. Stoltenberg lors d'un point de presse. "Le gouvernement norvégien est ébranlé par les informations selon lesquelles l'armée israélienne a donné l'assaut à des bateaux transportant de l'aide humanitaire civile", a dit M. Stoltenberg. La flottille comptait trois Norvégiens dont le sort n'est pas encore connu, a-t-il précisé. Le chef du gouvernement norvégien a réclamé "une enquête internationale indépendante immédiate". "Cela renforce aussi le point de vue norvégien selon lequel le blocus de Gaza doit être levé", a-t-il ajouté.

Lire la suite directement sur le sit leMonde.fr

Lien de l'article: http://www.lemonde.fr/proche-orient/actu-minute/2010/05/31/l-evolution-des-evenements-minute-par-minute_1365287_3218_1.html

Flotilla attacked, 10 dead, diverted to Ashdod (12h37)
Lien de l'article: http://www.maannews.net/eng/ViewDetails.aspx?ID=288349

Actualisation 12h23
Al-Khatib : la situation du Cheikh Raed Salah est très critique (12h07)


Al-Nassera – CPI
Le vice-président du mouvement islamique dans les territoires palestiniens occupés en 1948, Kamal al-Khatib, a affirmé que la blessure du Cheikh Raed Salah est très critique.
"Le cheikh Raed Salah va subir plusieurs opérations chirurgicale, à la tête, après qu'il a été attaqué violemment par les forces sionistes; sa situation est très critique", a dit al-Khatib en déclarant qu'il se trouve à l'hôpital de Tel Hachoumir, à Tel-Aviv.
Il a ajouté qu'Allah seulement peut sauver la vie du Cheikh Raed Salah.

Lien de la dépêche: http://www.palestine-info.cc/fr/default.aspx?xyz=U6Qq7k%2bcOd87MDI46m9rUxJEpMO%2bi1s7luWE85KKVu2adZn%2fwza0EEdXaFSkDHCe7GU8sUv6L%2fnhwzLKJVYHv%2fpj0K38dXh%2bBGc2ibIw1IL%2fLoy0fafUu8ip0ww09uOYGjuGMZdn46k%3d


Des soldats israéliens transportent les humanitaires qui ont été blessés sur les navires qui essayaient d'atteindre la bande de Gaza et qui ont été pris d'assaut par les forces israéliennes. Photographie: Schutzer Roni / EPA Traduction CCY



Actualisation 11h57: Le 1er bateau de la flottille de la Liberté capturé par les forces sionistes est arrivé dans le port israélien de Ashdod dans le sud d'Israël.

Compilation de 10 vidéos retraçant l'assaut du navire turc par les forces sionistes








Flottille: réunion extraordinaire des ambassadeurs de l'UE (11h34)
par AFP

Les ambassadeurs des 27 pays de l'Union européenne à Bruxelles ont prévu une réunion extraordinaire lundi après-midi pour faire le point après l'assaut de l'armée israélienne sur la flottille pro-palestinienne en route vers Gaza, a annoncé la Commission européenne.

"Les ambassadeurs de l'UE ont organisé une réunion spéciale cet après-midi à Bruxelles pour parler de cette question et les chefs de mission (des pays de l'UE sur place) continuent de discuter avec les autorités israéliennes en ce moment", a déclaré un porte-parole de l'exécutif européen, John Clancy, lors d'une conférence de presse.

La chef de la diplomatie de l'Union européenne, Catherine Ashton, a déjà demandé une "enquête complète" des autorités israéliennes sur les circonstances de la prise d'assaut de la flottille, et réclamé une ouverture "immédiate" et "sans conditions" de Gaza.

"La politique de poursuite de la fermeture de Gaza est inacceptable et politiquement contre-productive", a-t-elle ajouté.

Dans un communiqué, lu par le porte-parole, elle a en outre "condamné tout usage excessif de la force" lors de la prise d'assaut et "tout acte de violence" qui aurait été commis à cette occasion.

Dix-neuf passagers ont été tués et 36 autres blessés lors de l'assaut donné lundi par des commandos israéliens contre la flottille humanitaire internationale qui se rendait à Gaza, selon la chaîne 10 de la télévision israélienne.

Lien de la dépêche: http://www.lemonde.fr/depeches/2010/05/31/flottille-reunion-extraordinaire-des-ambassadeurs-de-l-ue_3210_60_42591270.html

Abordage de la flottille: la Ligue arabe se réunit d'urgence

Le secrétaire général de la Ligue arabe Amr Moussa a convoqué d'urgence une réunion de la Ligue en raison de l'abordage de la flottille internationale de défenseurs des droits de l'homme par les forces navales israéliennes.

La réunion se déroulera le 1er juin au siège de la Ligue arabe au Caire.

(....)

La Ligue arabe a qualifié l'attaque israélienne "d'acte terroriste".

Lien de l'article: http://fr.rian.ru/world/20100531/186797892.html

Actualisation 11h13:
Notre traducteur turc nous dit que toute la Turquie est dehors!Ce sont des milliers de manifestants qui sont sortis dans toutes les grandes villes turques pour dénoncer l'infamie qui a cours! (Ils sont positionnés principalement devant l'ambassade d'Israël et devant la maison de l'ambassadeur israélien à Ankara)
Les titres des journaux disent qu'il y a un lien manifeste entre les 6 soldats turcs tués par le PKK à Hatay frontière syrienne, (les soldats du PKK sont entraînés par l'armée israélienne) et l'assault de cette nuit contre la flotte de la Liberté.


Actualisation 11h08:
Nouvelles en direct de Gaza : pas de certitude quant à la mort ou non de Cheikh Read Salah à ce moment précis. Les frères sont extrêmement pessimistes parce que selon leurs informations la blessure est d'une extrême gravité.

Actualisation 10h48

Cisjordanie – CPI
Les forces de l'occupation israélienne ont annoncé l'état d'alerte dans les territoires palestiniens occupés en 1948 et dans la ville occupée d'al-Qods.

Des sources sionistes ont dit que l'occupation a fermé l'avenue de l'Oued Ara et plusieurs routes principales après la blessure du président du mouvement islamique dans les territoires palestiniens occupés en 1948, le Cheikh Raed Salah, qui possède une grande popularité au sein des Palestiniens, lors des agressions sionistes contre la flotte "Liberté".

Les sources ont ajouté que les forces occupantes ont fermé aussi la région de la mosquée d'al-Aqsa et plusieurs autres rues dans la ville occupée d'al-Qods, par crainte d'une réaction de colère des palestiniens contre les colons et les soldats sionistes.

Les sources ont dit également que l'occupation se prépare pour tous les évènements probables après l'annonce du Hamas à une journée de colère en riposte contre la piraterie sioniste.

Lien du billet: http://www.palestine-info.cc/fr/default.aspx?xyz=U6Qq7k%2bcOd87MDI46m9rUxJEpMO%2bi1s7eRmnO8TeWxs4aoIiCPQM7SsPZl2ydQbku0V2BDRmaDTAqrMc1POy%2fdG4%2fou6VnXbjPbUiHkbfZ9HtuW%2fhpyhTrfHuyQpAsPEJOZlsy1t7i8%3d

Actualisation 10h36:
Le cheikh Raëd Salah mort ou vivant ?
Des policiers israéliens sont arrivés à l'hôpital Shiba de Tel-Hashomer pour vérifier si le cheikh Raëd Salah, chef de la branche nord du Mouvement islamique israélien, se trouve parmi les blessés graves de l'abordage de la Flotte de la liberté pour Gaza.
Lien de la dépêche: http://www.guysen.com/news_Le-cheikh-Raed-Salah-mort-ou-vivant-_276836.html

Actualisation 10h10: Al Alam vient d'annoncer que Cheikh Salah serait mort...
Que ceux qui ont des nouvelles nous appellent s'il vous plaît.

Cette nuit, les forces de l'ordre sioniste ont ouvert le feu DIRECTEMENT sur les humanitaires.

Nous condamnons de toutes nos forces cette attaque barbare contre des pacifistes venus soutenir les Gazaouis assiégés par un blocus inhumain qui dure depuis plus de 4 ans!

Ce nouveau massacre va montrer définitivement à ceux qui n'étaient pas encore conscients, jusqu’où l’entité sioniste peut aller pour exterminer les Palestiniens et ceux qui veulent leur venir en aide. Nous sommes véritablement sous le choc, mais en même temps nous ne pouvons que repenser à notre mise en garde faite à nos compatriotes le 27 mai dernier sur notre site : « Laisser Israël accéder à l’OCDE c’est lui donner le feu vert pour terminer le massacre du peuple palestinien ! » Nos craintes n’étaient hélas que trop réelles ! C’est un désastre incommensurable auquel nous assistons ! Un véritable désastre provoqué par tous ceux qui n’ont pas voulu arrêter Israël à temps !

Nous disons : Qui que vous soyez, où que vous soyez, levez-vous pour dénoncer cette infamie!

------------

A Paris, toutes les organisations pro palestiniennes appellent à manifester ce soir devant l'ambassade d'Israël à partir de 16 heures
3 rue Rabelais 8ème arrondissement
Métro Franklin Roosevelt et Saint-Philippe-du-Roule ligne 1
D'autres rassemblements sont prévus en France devant les consulats israéliens à Marseille et à Lyon et devant de nombreuses mairies de France

ALERTE: entre 16 et 20 morts, 65 blessés dans l'assaut mené par les forces israéliennes contre la flottille de la Liberté



L’armée israélienne attaque la flotte humanitaire : 16 tués et des dizaines de blessés
Publié le lundi 31 mai 2010 sur le site info-palestine.net
par Al Jazeera

[Dans un acte de piraterie qualifié, barbare... sous l’oeil complice des puissances occidentales et des états arabes, l’état sioniste a violemment arraisonné le convoi maritime humanitaire qui tentait de briser le blocus de Gaza, provoquant la mort de 16 militants internationaux pro-palestiniens, et en blessant plusieurs dizaines.]


Image transmise par l’organisation turque IHH


Les forces israéliennes ont attaqué les navires composant une flottille d’aide qui veut briser le blocus sur la bande de Gaza, selon une organisation d’aide turque citée par les médias turcs.

Au moins 16 personnes ont été tuées et plus de 30 blessés, selon le communiqué de ce lundi matin.

La flottille a été attaquée alors qu’elle se trouvait à 65 kilomètres des côtes Gaza.

Attaque israélienne

Des images en provenance d’un des navires de la flottille, le Mavi Marmara , montrent des soldats israéliens armés à bord du navire et des hélicoptères le survolant.

Jamal Elshayyal d’Al Jazeera, à bord du navire Mavi Marmara, a déclaré que les troupes israéliennes avaient tiré à balles réelles lors de l’opération.

Les responsables du Free Gaza Movement, qui font partie des organisateurs de la flottille, ont également fait savoir que les troupes israéliennes ont ouvert le feu dès qu’ils ont pris d’assaut les navires.

Ils ont également dit que les navires sont actuellement remorqué vers la ville israélienne de Haïfa, au lieu d’Ashdod, afin d’éviter les journalistes à l’arrivée.

Peu de temps après, deux navires de guerre israéliens ont entouré la flottille de chaque côté, mais à distance.

Les organisateurs de la tentative de briser le siège, appelée la « Flottille la liberté », ont alors au cours de la nuit changé la direction de leurs navires et ralenti leur marche pour éviter une confrontation.

Ils ont également distribué les vestes de survie aux des passagers et leur ont demandé de rester sous le pont.

Des centaines de militants pro-palestiniens, dont un lauréat du prix Nobel et plusieurs députés européens, accompagnent a flottille, voulant atteindre la bande de Gaza en dépit du blocus israélien.

Mais Israël a déclaré qu’il ne permettra pas à la flottille de parvenir jusqu’à la bande de Gaza et a promis d’empêcher les six navires d’atteindre le territoire côtier palestinien.

Ayman Mohyeldin d’Al Jazeera, rapporte depuis Jérusalem, que l’action israélienne était choquante.

« Toutes les images qui sont montrées prouvent que les militants à bord de ces navires montraient clairement qu’ils étaient des civils et de nature pacifiques, avec des fournitures médicales à bord. Aussi beaucoup de monde au niveau international sera surpris de voir ce qui a conduit à ce type de la confrontation », a-t-il dit.

La flottille avait appareillé d’un port à Chypre ce dimanche et escomptait atteindre la bande de Gaza lundi matin.

Protestations

Les condamnations n’a pas tardé à se produire après l’action d’Israël.

Des milliers de manifestants turcs ont essayé de prendre d’assaut le consulat d’Israël à Istanbul peu de temps après les nouvelles de l’opération. Les manifestants ont crié « qu’Israël soit damné » alors que la police leur bloquait l’accès.

La Turquie aurait convoqué l’ambassadeur israélien afin de protester.

« (L’interception du convoi) est inacceptable ... Israël devra subir les conséquences de son comportement », a déclaré le ministère turc des Affaires étrangères dans un communiqué.

Ismaïl Haniyeh, le premier ministre du gouvernement [élu] du Hamas à Gaza, a également qualifié l’action d’Israël de « barbare ».

31 mai 2010 - Al Jazeera - Vous pouvez consulter cet article à :
http://english.aljazeera.net/news/m...
Traduction : Info-Palestine.net

Lien de l'article: http://www.info-palestine.net/article.php3?id_article=8805

Actualisation 9h01:
Discours de Ismaël Hanyeh

Ismaël Hanyeh a commencé par condamner le caractère barbare de l'assaut mené cette nuit contre la flottille humanitaire et a dénoncé le silence coupable du monde entier. Il a appelé la Ligue arabe et la Conférence islamique a convoqué des assemblées générales extraordinaires pour mettre en application les résolutions que ces institutions avaient prises auparavant pour lever le blocus; il ne s'agit plus de dénoncer ou de condamner "4 années de blocus, ça suffit!" a t-il déclaré.
"Nous demandons aux pays arabes et islamiques de constituer une « couverture » pour protéger le peuple palestinien et pour lever ce siège inhumain." "Vous avez organisé des sommets à Charm el Sheikh ou ailleurs pour la reconstruction de Gaza; jusqu'à aujourd'hui nous n'avons pas vu la couleur de toutes ces sommes qui ont été rassemblées! Il est temps de lever le blocus et de reconstruire Gaza. Nous demandons que les responsables de l'occupation sioniste soient traduits devant les tribunaux pour répondre de leurs crimes de guerre et de leurs crimes contre l'humanité.Nous demandons aux pays de la Méditerranée de prendre toutes les dispositions qui s'imposent pour sanctionner ces opérations de piraterie et d'assassinat de masse d'hommes et de femmes désarmés et qui agissaient dans un cadre purement humanitaire. Nous demandons à toutes les personnes libres à travers le monde de continuer à faire parvenir les caravanes de soutien jusqu’à la fin du blocus. Et nous disons à tous ceux qui ne veulent pas entendre que la seule solution c'est la levée du blocus et la fin de l'occupation ; nous disons à toutes les parties qui participent à ce blocus qu'il n'y a pas de solutions autre que celle de la levée du blocus et qu'il est inconcevable de prendre plaisir à participer et à voir 1,8 million de Palestiniens souffrir de faim, du manque de médicaments et de toits pour vivre et de le voir mourir. L'absence des images dans les médias du monde entier de Gaza bloquée visent à cacher la réalité que vivent les Palestiniens de Gaza. Nous appelons donc une réunion d'urgence du Conseil de sécurité de l'ONU pour condamner ce qui s'est passé aujourd'hui comme une exaction aux lois et aux règlements internationaux. Nous demandons à l'ONU de se retirer du Quartette qui a imposé le blocus de Gaza et nous rappelons que son rôle était celui de protéger le peuple palestinien et non celui de participer à ce crime. (...) Nous demandons aussi à la Russie de quitter aussi le Quartette (...) Je m'adresse enfin à ces femmes et à ces hommes libres qui ont bravé le risque pour apporter leur aide et leur soutien aux enfants de Gaza; nous leur disons que leur sang versé qui témoigne de la noblesse de leurs actes nous est parvenu avant eux et nous leur disons qu'en se mélangeant avec l'eau de mer de Gaza leur sang sera le déclencheur de l'élan qui nous apportera le souffle de la liberté. (...)
Le gouvernement palestinien de Gaza déclare que demain mardi 1er juin, jour de grève générale à Gaza; grève de contestation de cette agression et de soutien à la flottille de la Liberté."
Ismaël Hanyeh Premier ministre palestinien dans la bande de Gaza.
Traduction CCY


Actualisation 8h23: Le porte parole du Premier ministre israélien est en train de faire une déclaration dans laquelle il déclare: "Avant son départ pour Gaza le navire turc avait des armes à son bord." Il a ajouté qu'Israël a riposté parce que les humanitaires étaient sur le point de tirer sur les forces de l'ordre israélienne!


Actualisation 8h14: Al Jazeera déclare que l'ambassadeur israélien en Turquie ne peut pas quitter sa maison tant la foule de manifestants est grande aux alentours.

Actualisation 8h08: Lien de la vidéo: http://fr.euronews.net/2010/05/31/la-flotille-de-la-liberte-prise-d-assaut-par-l-armee-israelienne/

Actualisation 7h58: Cheikh Raed Salah est très très gravement atteint!
Les forces sionistes sont en train de se masser à la frontière de Rafah

Actualisation 7h48: Nouveau bilan: 20 morts



Nous apprenons que Cheikh Raed Salah a été touché; nous ne parvenons pas à connaître la gravité de ses blessures.



Une très grande foule devant l'ambassade d'Israël à Istanbul


Actualisation 7h18: C'est le navire turc qui a été pris d'assault et sur lequel se trouvent les morts.

Actualisation 7h12: Nouveau bilan 16 MORTS selon CNN Turquie

La marine israélienne prend d'assaut la flottille partie pour Gaza [JSC]


Actualisation 6h52:
Info du site Haaretz (en anglais)
Report: At least 10 activists killed as Israel Navy opens fire on Gaza aid flotilla
Lien de l'appel : http://www.haaretz.com/news/diplomacy-defense/report-at-least-10-activists-killed-as-israel-navy-opens-fire-on-gaza-aid-flotilla-1.293089

Actualisation 6h43: Nouveau bilan: 10 morts selon la TV israélienne!
Assaut israélien contre la flottille en route vers Gaza
Lien de l'article: http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2010/05/31/assaut-israelien-contre-la-flottille-en-route-vers-gaza_1365247_3218.html
La TV turque dit qu'Israël est en train de conduire les bateaux de la flotille vers ses ports.

Actualisation 6 h39: Les forces de l'ordre turque ont bloqué toutes les routes qui conduisent à la demeure de l'ambassadeur israélien à Ankara.

Quelques images de l'assaut qui a eu lieu cette nuit sur un des bateaux de la flotille.



Actualisation 6h25: Un ancien ambassadeur turc à la retraire, Inalbatu, a fait la déclaration suivante: "Jusqu'à aujourd'hui, il y avait une crise tous les trois ou quatre jours entre la Turquie et Israël; aujourd'hui la situation est beaucoup plus grave! Il ne faut plus se contenter de paroles mais il faut agir par des actes;! Il faut que l'Europe se réveille;il faut que le monde arabe se réveille du sommeil dans lequel il est plongé!"

Actualisation 6h20: La TV turque informe que 6 soldats turcs ont été tués hier soir vers minuit dans la région de Hatay, à la frontière syrienne. En Turquie, on se demande s'il y a un rapport entre ces soldats tués et l'opération conduite par Israël.

Actualisation 6h08: Ismael Hanyeh a déclaré: "Ce qui s'est passé cette nuit n'est rien d'autre qu'une opération de piraterie sauvage condamnable par toutes les conventions internationales et nous demnadons à Bankimoon d'assurer la sécurité de la flotille."
La journée d'aujourd'hui est déclarée une journée de colère populaire pour soutenir le mouvement qui vise à briser le blocus de Gaza
Toutes les factions et toutes les organisations à Gaza ont appelé à une réunion dans les deux heures qui suivent pour décider de la suite à donner aux événements.
Information de Al Jazeera TV

Actualisation 6h03: Euronews annoncent 2 morts, 30 blessés et tous les militants incarcérés.
L'invasion de la flotte a commencé à 3 heures du matin heure française.


Actualisation 5h58: Le journaliste turc
présent à Gaza déclare que dans la bande, les Gazaouis ne cessent de répéter: "Où sont les Arabes?

Actualisation 5h52: Sur les images nous voyons des centaines de manifestants turcs qui essaient d'envahir l'ambassade israélienne ; ils scandent "Maudit soit Israël!"

Actualisation 5h43: Déclaration d'Ismaël Redouane un responsable du Hamas: Il appelle toutes les forces libres du monde entier à sortir dans les rues pour dénoncer la barbarie pratiquée à la vue et au su de tous à l'encontre d'un convoi humanitaire qui représente par-dessus tout de très nombreuses nations à travers le monde.

Actualisation 5h36:
Une très grande marche spontanée est en train d'être organisée à Istanbul en direction de l'ambassade d'Israël. Le journaliste de la TV turque est en train de se demander ce qui reste d'humain chez les sionistes pour qu'une pareille action ait pu se produire!

Actualisation 5h33: L'ambassadeur israélien a été convoqué d'urgence au ministère des Affaires étrangères turques.
Il y a une réunion de crise qui réunit le président turc, le Premier ministre et le ministre des Affaires étrangères pour décider de la suite.

Acualisation 5h28: Une passagère sur le bateau demande que le monde ENTIER se mobilise!
Depuis la coupure sur le bateau personne ne sait plus ce qui se passe!

Actualisation 5h24: Le nombre de blessés augmentent : 50 selon la chaîne al Jazzera qui traduit une chaîne turque.

Acutalisation 5h18: Israël avait promis qu'il viendrait entrer en discussion avec les passagers des navires; ce ne fut pas le cas. Ils ont tiré sans sommation.
La personne qui parle lance une alerte internationale pour que par mail, par SMS, par tous les sites sociaux le monde entier lance des actions de soutien. Il demande de l'aide au monde entier.
Plus aucune communication ne peut passer; tout est totalement brouillé.

Actualisation 5h13: L'attaque a eu lieu dans les eaux internationales. Israël avait interdit à la flotte de s'approcher à plus de 65 kms des eaux de Gaza.
Il y a des centaines de militaires et de forces spéciale qui ont investi les bateaux.
Les sionistes ont brouillé toutes les chaînes ; impossible de reléguer les informations. Ce qu'on voit ce n'est pas du direct; ils repassent les images du début de l'attaque.

Actualisation 5 h04: Il y a un instant la chaîne turque nationale annonce 2 morts et 30 blessés.
Réunion de crises des ministres turcs.

4h53 : Les forces israéliennes ont tiré sur la flottille qui se dirige sur Gaza; les dernières informations annoncent 3 morts et 30 blessés.

L'aviation sioniste: des F16, des drones, des hélicoptères se sont positionnés au-dessus de la flottille, 15 navires de guerre israéliens ont investi l'ensemble les bateaux de la flottille. Ils ont tiré directement sur les civils.

De nombreux Turcs se sont rassemblés devant l'embassade d'Israël à Ankara.

Chanson d'amour israélienne

Publié le 31 mai 2010 sur le site sergeadam.blogspot.com

Merci à Gilad Atzmon pour ce bijou.



Source Gilad Aztmon

Lien de l'article: http://sergeadam.blogspot.com/

Nous partons !

Publié le dimanche 30 mai 2010 sur le site info-palestine.net
par Al Samoud - Free Gaza

[Aux dernières nouvelles, la flottille prendra le départ ce début d’après-midi et escompte arriver encore ce dimanche dans les eaux de Gaza]

Août 2005 : les pêcheurs de Gaza fête le départ des colons juifs de l’enclave côtière - Photo : Manu Pochez/RFI

Après des pressions énormes de la part des Chypriotes grecs, qui sont revenus sur l’accord qu’ils avaient conclu avec nous , nous avons été forcés d’emmener nos députés britanniques et des militants à Famagusta hier, sur le côté chypriote/ turc de l’île.

Nous avons passé toute la journée à faire la navette d’un port à l’autre, entourés par les hélicoptères et la police. Il est évident que notre marché avec les officiels chypriotes est tombé à l’eau, et nous sommes finalement les pions d’un feuilleton politique. Les membres chypriotes du Parlement, ceux qui avaient travaillé avec tant d’acharnement pour nous obtenir la permission de partir, étaient scandalisés. Les membres grecs du Parlement ont fini par nous dire d’aller au Nord. S’ils le pouvaient, ils le feraient. Les officiels chypriotes ont dit que le gouvernement prenait cette décision parce que, « la république de Chypre lutte pour sa survie », mais qu’il n’a pas plié sous la pression d’Israël. Ils ont dit cela en baissant la tête.

D’après l’accord que nous avions passé avec le gouvernement chypriote, nous embarquions nos passagers VIP et les membres du Parlement au large de Chypre. L’embarquement se ferait à l’abri des médias. Nos bateaux ne toucheraient pas Chypre. Nous prendrions de petites embarcations de nos propres bateaux et l’embarquement se ferait au-delà de la limite territoriale de 12 miles.

Les autorités ont décidé que nous ne pouvions même pas faire cela, précisant essentiellement que même si nous embarquions les passagers dans de petits bateaux n’importe où dans la partie grecque de Chypre, à partir de n’importe quel port, nous ne pourrions pas dépasser les limites territoriales pour aller à Gaza. 27 personnes étaient censées embarquer, dont neuf Chypriotes et deux Grecs. Aucun n’a pu venir avec nous quand nous sommes partis au Nord.

Ensuite, et au même moment, deux des bateaux de passagers ont mystérieusement eu des problèmes mécaniques, à 15:30. Challenger 2 a réussi à transborder 14 personnes sur le IHH, et s’est ensuite traîné jusqu’au port de Limassol, harcelé par des hélicoptères chypriotes http://www.youtube.com/watch ?v=BjGoe3Gi-ns&feature=player_embedded, nous interdisant essentiellement d’amener notre bateau endommagé jusqu’au port.

Notre autre bateau, Challenger 1, s’est dirigé vers Famagouste avec 16 passagers. Ce bateau là aussi était endommagé ; quelque chose clochait avec le gouvernail.

Nous nous sommes trimbalés pendant toute la journée d’ hier. Nous avions commencé à 7:00 et à 22:00 nous n’avions pas où embarquer et nos bateaux étaient hors service.

Mais nous avons tous la fièvre de Gaza et personne ne renonce.

Il nous a fallu toute la journée pour trouver quelqu’un sur le côté turc pour transporter certains de nos passagers par ferry jusqu’à la flottille qui attendait patiemment à cinq heures au large de Chypre. À 18:00, 20 de nos passagers sont partis pour rejoindre la flottille et le MP suédois et trois MP allemand sont à bord. Hedy n’est pas présente et nous sommes catastrophés de ce que, une fois de plus, elle ne pourra pas aller à Gaza.

La flottille part à Gaza demain aux premières heures et nous devrions arriver dans l’après-midi. Nous avons persévéré...

29 mai 2010 - Source : http://www.freegaza.org/fr/accueil/...

Lien de l'article: http://www.info-palestine.net/article.php3?id_article=8798

dimanche 30 mai 2010

La flottille de Gaza précipite Israël dans une mer de stupidité

Publié le dimanche 30 mai 2010 sur le site info-palestine.net
par Gideon Levy

Bien sûr que la flottille de la paix n’apportera pas la paix et qu’elle n’arrivera même pas jusqu’aux rivages de Gaza. Le plan d’action prévoyait que les bateaux seraient traînés jusqu’au port d’Ashdod, mais ce plan nous a à nouveau entraînés jusqu’aux rivages de la stupidité et des méfaits

Une Israélienne prend un bain de soleil devant Tel Aviv ; elle fait partie d’une flottille de 16 embarcations qui protestent contre l’arrivée d’un bateau turc à Gaza (Photo Reuter)

La machine de propagande israélienne a une fois de plus atteint des sommets de frénésie désespérée. Elle a distribué des menus des restaurants de Gaza, accompagnés de fausses informations. Elle s’est couverte d’embarras en entrant dans une bataille de relations publiques futile qu’il aurait mieux valu ne jamais commencer. Elle veut maintenir le siège inefficace, illégal et immoral de Gaza et refuser que la flottille de la paix jette l’ancre au large de la côte de Gaza ? Il n’y a rien à expliquer, certainement pas à un monde qui ne croira jamais le tissu d’explications, de mensonges et de manoeuvres.

C’est uniquement en Israël que les gens acceptent ces marchandises avariées. Cela nous ramène au rituel utilisé autrefois avant les batailles ; le chœur acclamait sans poser des questions. Des soldats en uniforme blanc se préparent en notre nom. Des porte-parole ont donné des explications erronées en notre nom. Cette scène grotesque se joue à nos dépens. Et pratiquement aucun d’entre nous n’a troublé ce théâtre.

Le choeur a chanté des chansons fausses et mensongères. Nous sommes tous dans le choeur qui proclame qu’il n’y a pas de crise humanitaire à Gaza. Nous sommes tous dans le choeur qui prétend que l’occupation de Gaza est terminée et que la flottille représente une attaque virulente contre la souveraineté israélienne - le ciment est destiné à la construction de bunkers et le convoi est financé par les frères musulmans turcs. Le siège israélien de Gaza fera tomber le Hamas et libérera Gilad Shalit. Le porte-parole du ministère des affaires étrangères, Yossi Levy, un des personnages les plus ridicules de la propagande, s’est dépassé lorsqu’il a proclamé sans sourciller que le convoi d’aide se dirigeant vers Gaza violait le droit international. Sic. C’est exactement ce qu’il a dit.

Ce n’est pas le siège qui est illégal, mais la flottille. Ils ne se sont pas contentés de distribuer les menus des restaurants de Gaza par l’intermédiaire du bureau du premier ministre (menu sur lesquels figurait du boeuf Stroganoff et une crème d’épinards), ils se sont aussi vantés des quantités de carburant qu’Israël expédie, selon le porte-parole de l’armée israélienne. L’opération de propagande a essayé de nous persuader, et le monde avec nous, que l’occupation de Gaza est terminée, mais de toute façon Israël a le droit légal d’interdire l’assistance humanitaire. Tout cela est ficelé dans un paquet de mensonges.

Une voix seulement est venue gâcher quelque peu cette célébration illusoire : un rapport d’Amnesty International sur la situation à Gaza. Quatre Gazaouis sur cinq ont besoin d’assistance humanitaire. Des centaines attendent, que c’en est embarrassant, de se faire soigner et 28 sont déjà morts. Ceci en dépit de toutes les séances d’information du porte-parole de l’armée israélienne quant à l’absence d’un siège et à la présence d’assistance, mais à qui s’en soucie ?

Et les préparatifs pour l’opération nous rappellent une farce particulièrement amusante : le débat fiévreux parmi les ministres du septette ; le déploiement de l’unité Massada, le commando des services pénitentiaires qui force les cellules de prison ; des commandos de la force navale appuyés par l’unité de police spéciale antiterroriste et l’unité canine Oketz de l’armée ; une installation de détention spéciale a été mise en place au port d’Ashdod ainsi que le bouclier électronique qui est censé bloquer la diffusion de la capture des bateaux et l’arrestation des passagers.

Et tout ceci pour qui ? Quelques centaines de militants internationaux, la plupart des personnes de conscience dont la propagande israélienne a cherché à salir la réputation. Ce sont pour la plupart des personnes vraiment concernées, ce qui est leur droit et leur obligation, même si le siège ne touche pas directement. Oui, cette flottille est effectivement une provocation politique et qu’est-ce qu’ une action de protestation sinon une provocation politique ?

Et sur les mers, ils sont confrontés à la nef des fous israélienne, qui flotte mais qui ne sait ni où ni pourquoi. Pourquoi arrêter les gens ? C’est comme ça. Pourquoi un siège ? C’est comme ça. C’est la répétition de l’affaire de Noam Chomsky, mais en plus grand cette fois-ci. Bien sûr que la flottille de la paix n’apportera pas la paix et qu’elle n’arrivera même pas jusqu’aux rivages de Gaza. Le plan d’action prévoyait de traîner les bateaux jusqu’au port d’Ashdod, mais il nous a à nouveau traînés nous, jusqu’aux rivages de la stupidité et des méfaits. Encore une fois, on dira de nous non seulement que nous avons bloqué l’assistance, mais également que nous sommes des fous qui faisons tout pour déstabiliser encore davantage notre propre réputation. C’était un des objectifs des organisateurs de la flottille de la paix et ils ont gagné le Grand prix hier.

Il y a cinq ans, le célèbre écrivain péruvien Mario Vargas Llosa, lauréat du prix de Jérusalem, a déclaré à la fin de sa visite en Israël que l’occupation israélienne approchait de la phase grotesque. Pendant le week-end, Varga Llosa, qui se considère comme un ami d’Israël, a pu voir cette phase atteindre de nouveaux sommets d’absurdité.

30 mai 2010 - Haaretz - Cet article peut être consulté ici :
http://www.haaretz.com/print-editio...
Traduction : Anne-Marie Goossens

Lien de l'article: http://www.info-palestine.net/article.php3?id_article=8804

La flottille internationale fait du surplace avant de rejoindre Gaza

Publié le 30 mai 2010 sur le site le monde.fr

La flottille internationale transportant des centaines de militants et chargée d'aide pour la bande de Gaza s'apprêtait, dimanche 30 mai à l'aube, à mettre le cap vers l'enclave palestinienne sous blocus israélien. Les six navires composant la "flottille de la liberté" mouillent toujours dans les eaux internationales au large de Chypre. Dans un premier temps, les organisateurs avaient annoncé que les navires avaient appareillé.

Ils ont ensuite fait machine arrière en affirmant que le convoi avait en fait rebroussé chemin de 25 milles par rapport à sa position de départ et était désormais stationnaire. "Ils sont en train de se réunir pour décider quand ils vont partir. Ils ne veulent pas approcher des côtes israéliennes de nuit", a indiqué une des organisatrices du mouvement Free Gaza, laissant entendre que la flottille attendrait la journée de lundi pour arriver dans les eaux territoriales de Gaza.

Côté israélien, la marine a réaffirmé qu'elle empêcherait, de force si nécessaire, la flottille de s'approcher des côtes de la bande de Gaza, soumise à un blocus strict – sauf pour les produits de première nécessité – par Israël depuis sa prise de contrôle par le Hamas en juin 2007. "Nous sommes plus déterminés que jamais", avait indiqué pour sa part Eliza Ernshire, membre du mouvement Free Gaza qui a organisé l'opération destinée à acheminer de l'aide internationale à la bande Gaza. En 2008, à plusieurs reprises, des embarcations avec à leur bord des personnalités politiques et des journalistes convoyant des vivres et des médicaments ont pu accéder au port de Gaza.

DÉFI SYMBOLIQUE

Les 10 000 tonnes de fret chargées à bord de la flottille (dont des maisons préfabriquées et des fauteuils pour handicapés) sont loin de pouvoir répondre aux besoins de Gaza. En dépit d'une légère amélioration enregistrée depuis quelques mois (une plus grande diversification des produits autorisés par Israël), la moyenne hebdomadaire des camions franchissant le point de passage de Kerem Shalom reste très inférieure à celle en vigueur avant juin 2007 (540 contre 2807 selon les Nations unies).

Le trafic via les tunnels creusés sous la frontière avec l'Egypte a joué jusqu'à présent un rôle d'amortisseur mais la construction d'un mur d'acier enfoui en profondeur côté égyptien, officiellement pour empêcher un approvisionnement en armes, menace cette économie informelle que contrôle le Hamas.

Le défi lancé par la flottille à Israël qui prévoit l'arraisonnement des navires s'ils refusent de se rendre au port d'Ashdod pour y décharger leur aide est surtout symbolique, un an et demi après l'offensive meurtrière menée par l'armée israélienne contre le Hamas du 27 décembre 2008 au 17 janvier 2009. Plutôt qu'une escarmouche navale, c'est bien une bataille d'images qui risque d'être livrée au large de Gaza.

Lien de l'article: http://www.lemonde.fr/web/imprimer_element/0,40-0@2-3218,50-1365160,0.html

La flottille vers Gaza en direct

Watch live streaming video from insaniyardim at livestream.com

Abbas ne traite qu'avec Washington

Publié le 30 mai 20101 sur le site fr.jpost.com

L'administration américaine, et non Israël, est l'unique partenaire pour la paix. C'est ce qu'a fait savoir le chef de l'Autorité palestinienne (AP), ce week-end.


Photo: AP , JPost


Mahmoud Abbas a annoncé à l'émissaire américain George Mitchell que les Palestiniens ne considèrent pas le gouvernement de Binyamin Netanyahou comme un véritable partenaire pour la paix, a confirmé Abbas Zaki, membre du comité central du Fatah.

"Washington et non Tel-Aviv"

Le chef de l'AP aurait, par ailleurs, demandé à Mitchell de lui présenter la vision américaine de la paix, sans attendre les propositions israéliennes. "L'Autorité palestinienne négocie avec Washington, pas avec Tel-Aviv", a ajouté Zaki.

Pour l'heure, les négociations indirectes auraient permis d'aborder les questions de sécurité et de frontières. Par ailleurs, Abbas a l'intention d'informer l'OLP et les leaders du Fatah des objectifs de sa prochaine visite à Washington, prévue le 9 juin.

Selon le négociateur AP, Saëb Erakat, les pourparlers visent avant tout à conclure un accord sur des sujets de statut final, tels que le sort de Jérusalem, les frontières, l'eau, la sécurité, les implantations et les prisonniers palestiniens.

Lien de l'article: http://fr.jpost.com/servlet/Satellite?cid=1272465573214&pagename=JFrench%2FJPArticle%2FShowFull

La police de Dubaï recherche un citoyen britannique en liaison avec le meurtre de Mahmoud al-Mabhouh

Publié le vendredi 28 mai 2010 sur le site info-palestine.net
par Robert Fisk - The Independent

Scoop exclusif : L’Indépendent détient la preuve qu’un des suspects du meurtre de Mabhouh avait un passeport britannique authentique.

Le leader du Hamas Khaled Mechaal (en bas à gauche) accompagne le cercueil de Mahmoud al-Mabhouh assassiné par le Mossad. Très certainement ce meurtre ne restera pas sans réplique de la part de la résistance palestinienne - Photo : AP

Quarante-huit heures après avoir été nommé Secrétaire aux Affaires Etrangères, William Hague affronte une crise politique à propos du Moyen Orient. L’Emirat de Doubaï a donné le nom du 19ième suspect dans le meurtre de Mahmoud al-Mabhouh, le dignitaire du Hamas assassiné dans l’Emirat il y a 4 mois, apparemment par un groupe de personnes dont certaines étaient en possession de faux passeports britanniques. Selon une source des Emirats Arabes Unis, le suspect est arrivé à Doubaï sous son vrai nom et avec un passeport anglais authentique.

Le document qui a été communiqué à l’Independent dimanche dernier mais que nous avons décidé de ne pas publier, révèle qu’il détenait un passeport authentique daté du 24 octobre 2007, d’une validité de 11 ans et qu’il était né en 1948. On croit que son père était un Juif Palestinien qui a émigré en Grande Bretagne après la seconde guerre mondiale. Dubaï a communiqué à la police anglaise le nom et le numéro de passeport du suspect. On pense que l’homme se cache en Europe de l’ouest.

Selon des sources à Dubaï, le citoyen britannique a été identifié alors qu’il parquait une voiture de location à proximité de l’hôtel où Mabhouh a été assassiné et on peut le voir sur une vidéo qui est en possession des autorités des Emirats Arabes Unis ; une copie de cet enregistrement a été communiquée à la police britannique. Selon les Emirats, le suspect a récemment voyagé en France et au Canada.

Monsieur Mabhouh a été étouffé jusqu’à ce que mort s’ensuive dans sa chambre d’hôtel et les Emirats ont identifié 33 suspects. l’enquête a révélé que 12 d’entre eux avaient de faux passeports britanniques. D’autres suspects avaient des passeports irlandais, australiens, français et allemands faux ou volés.

Il est généralement admis que les personnes qui ont participé à l’assassinat sont des membres du Mossad, les services secrets israéliens. Les gouvernements anglais, français et irlandais ont demandé à leurs ambassadeurs israéliens respectifs des explications sur l’utilisation de leurs passeports nationaux pour cet assassinat.

Le fait qu’un authentique citoyen britannique soit suspecté d’avoir participé à ce meurtre ne va pas améliorer les relations diplomatiques entre Londres et Tel Aviv. Le Secrétaire aux Affaires Etrangères David Miliband a qualifié la falsification des passeports anglais "d’intolérable" et exigé qu’Israël promette que cela ne se reproduise plus. La Grande Bretagne a aussi expulsé un diplomate israélien en mars dernier, suite à une enquête de l’Agence du Crime Organisé qui a montré qu’il y avait "de sérieuses raisons" de penser qu’Israël était à l’origine du détournement des passeports.

L’enquête a montré que les passeports appartenant à des citoyens britanniques avaient été copiés dans les aéroports pour aller en Israël par des officiels de la sécurité israélienne qui les emportaient une vingtaine de minute sous prétexte de les "contrôler". La décision de L’Angleterre fut contestée par des Membres du Parlement israélien furieux qui traitèrent ses auteurs de "chiens antisémites".

Le diplomate expulsé de Grande Bretagne était considéré comme un officier des Services Secrets Israéliens connu des autorités anglaises qui travaillait en liaison avec le M16 britannique. Il n’y a pas de raison de croire qu’il ait joué un rôle dans l’affaire des passeports.

Israël n’a jamais reconnu être à l’origine de l’assassinat, à Doubaï en février dernier, de Monsieur Mabhouh qui était considéré comme une figure clé du trafic d’armes entre l’Iran et la bande de Gaza au profit du Hamas. Israël n’a jamais émis aucun document qui pourrait être interprété comme une confession.

16 mai 2010 - The Independent - Vous pouvez consulter cet article à :
http://www.independent.co.uk/opinio...
Traduction de l’anglais : Dominique M.

Lien de l'article: http://www.info-palestine.net/article.php3?id_article=8782

L’ hypocrite campagne de boycott de l’Autorité de Ramallah

Publié le dimanche 30 mai 2010 sur le site info-palestine.net
par Ali Abunimah - The Electronic Intifada

Ces dernières semaines, l’Autorité palestinienne (AP) basée à Ramallah, soutenue par Israël et les USA, a fait son cirque pour inviter les Palestiniens à boycotter les marchandises fabriquées dans les colonies israéliennes en Cisjordanie.


En Cisjordanie occupée, Salam Fayyad jette au feu des produits provenant des colonies israéliennes (Mustafa Abu Dayeh/MaanImages)

En dépit d’une rhétorique de défi et de résistance, et des grands cris d’orfraie poussés par les groupes de colons israéliens, l’effort de l’AP semble réellement conçu pour coopter, déstabiliser et faire avorter la campagne BDS (boycott , désinvestissement et sanctions) beaucoup plus ample de la société civile palestinienne, et pour rassurer Israël quant à la docilité et la collaboration continues de son régime fantoche de Ramallah.

Dans le cadre de sa tournée de propagande quotidienne, on a pu voir le « premier ministre » non élu, Salam Fayyad , basé à Ramallah, jeter des paquets de marchandises produites par les colons dans un feu de joie. Quant au « président » de l’AP, Mahmoud Abbas, il a récemment signé l’engagement de « Karama » (N.d.T. dignité) par lequel il a promis de ne pas laisser de marchandises des colonies passer le seuil de sa maison et il a encouragé d’autres à faire de même. Des volontaires de l’AP ont fait du porte-à-porte en Cisjordanie occupée pour distribuer des listes de biens de consommation fabriqués par les colons à ne pas acheter.

Jusqu’ici, tout va bien. Les Palestiniens et leurs partisans devraient absolument boycotter les produits israéliens. Depuis 2005, des centaines d’organisations palestiniennes ont soutenu un appel « aux organismes internationaux de la société civile et aux personnes de conscience partout dans le monde pour qu’ils instaurent de larges boycotts et mettent en oeuvre des initiatives de désinvestissement contre Israël semblables à celles qui ont été appliqués à l’Afrique du Sud à l’époque de l’apartheid » (« "Palestinian Call for Boycott, Divestment, and Sanctions (BDS)," 9 July 2005.

Partout dans le monde, des militants du mouvement BDS ont incité des sociétés, avec succès, à cesser de faire des affaires en Israël et de ne plus vendre de produits israéliens ; ils ont demandé aux artistes internationaux de ne pas se produire en Israël, aux universitaires de refuser de coopérer avec les établissements israéliens et aux institutions culturelles de boycotter les événements patronnés par le gouvernement israélien qui cherche à faire écran à ses pratiques d’apartheid.

Récemment, des douzaines d’organisations de jeunesse palestiniennes, aussi bien indépendantes qu’alignées sur pratiquement toutes les factions politiques, à l’intérieur et en dehors de la Palestine historique, ont publié un appel commun sous le titre « La Jeunesse palestinienne unie contre la normalisation avec Israël. » La « jeunesse » déclare : « nous rejetons la normalisation avec Israël à tous les niveaux » - économique, politique, culturel et institutionnel - et nous adhérons aux principes du Comité national palestinien indépendant de boycott qui dirige le mouvement BDS ("Palestinian youth united against normalization with Israel," 28 April 2010). Le BDS représente le large consensus de la société palestinienne, mais la campagne de boycott de l’AP va en fait à l’encontre de cette campagne et incite les gens à défier l’appel BDS. Pendant une séance photo où il apposait un autocollant sur la porte de sa maison certifiant qu’elle était exempte de marchandises des colonies, Abbas a insisté : « nous ne boycottons pas Israël, parce que nous avons avec lui des accords et des importations. »

De même, le site Web officiel de l’AP de l’engagement au boycott, ironiquement appelé « Karama(N.d.T :dignité) » déclare : « Concernant le commerce avec Israël, le ministère palestinien de l’économie confirme qu’il poursuivra sa coopération comme il avait été convenu lors du sommet de Paris [de 1994] ».

Tout ceci relève indubitablement de la fameuse « adhésion » de l’AP « aux accords signés » dictés par le Quartet (USA, UE, Russie et ONU). Mais le site web de l’AP va jusqu’à reconnaître qu’Israël lui-même ne se conforme pas aux accords et qu’« Israël interdit l’accès à ses marchés de l’un quelconque de nos produits . En outre, Israël met beaucoup d’obstacles aux produits palestiniens en attente d’être exportés vers les pays étrangers... Israël nie même les droits palestiniens qui avaient été convenus dans l’accord de Paris. »

L’insistance de l’AP pour se conformer aux accords qu’Israël viole constamment prouve une fois de plus - si c’était nécessaire - son irrémédiable servilité. Vu cette position, le but principal de sa campagne est réellement de déstabiliser les méthodes et les buts du mouvement populaire BDS en plein essor et de prêcher aux Palestiniens qu’ils doivent et qu’ils devraient faire des affaires avec Israël et laisser les marchandises israéliennes pénétrer sur leurs marchés ainsi que coopérer et normaliser les relations avec Israël inconditionnellement.

L’appel palestinien au BDS de 2005 déclare que « des mesures punitives non-violentes devraient être maintenues » jusqu’à ce qu’Israël respecte tous ses engagements vis-à-vis des droits palestiniens et du droit international, c’est-à-dire : mettre fin à l’occupation et à la colonisation de toutes les terres arabes et démanteler le mur de l’apartheid ; reconnaître les droits des citoyens palestiniens d’Israël et leur accorder la pleine égalité ; respecter, protéger et promouvoir le droit des réfugiés palestiniens à rentrer chez eux. La campagne de l’AP ne fait en revanche aucune allusion à ces objectifs et se concentre étroitement sur les colonies - et même en cela, son engagement est sans substance.

Dans le cadre de la campagne hasbara de l’AP, Abbas a publié un décret menaçant d’importantes amendes et de peines d’emprisonnement allant jusqu’à six ans, tous ceux qui vendent ou importent des marchandises en provenance des colonies de Cisjordanie. Il est intéressant de relever que ce décret n’applique aucune sanction aux hommes d’affaires palestiniens qui vendent des marchandises et fournissent des services aux colons. Ces dernières années, plusieurs allégations crédibles ont fait surface selon lesquelles plusieurs hauts responsables de l’AP et du Fatah - dont le plus notoire est l’ancien premier ministre de l’AP, Ahmed Qureia - ainsi que les membres de leur famille se sont enrichis en vendant du ciment à Israël pour la construction des colonies et du mur d’apartheid (ou en servant de courtiers pour l’importation de ciment en provenance d’Égypte pour le compte de sociétés israéliennes). En dépit des promesses répétées selon lesquelles l’avocat général de l’AP ferait une enquête et entreprendrait des poursuites pour de telles violations, il n’en est rien advenu. Bien entendu, Abbas et Fayyad - en dépit de leur nouvelle ardeur anti-colonies semblent ne pas se préoccuper d’une enquête sur la complicité de l’AP.

Tandis que le but principal de la prétendue campagne de l’AP est probablement la déstabilisation du BDS, ce n’est pas le seul. Le régime d’Abbas/Fayyad n’a aucune légitimité légale, politique ou démocratique. Il a investi tous ses efforts dans l’interminable et inutile « processus de paix » commandité par les USA qui a empiré le sort des Palestiniens de manière inimaginable. Ces dernières années, il y a eu des campagnes populaires indépendantes, notamment celle du BDS et des luttes non-violentes contre le mur et les colonies de Cisjordanie. Mais tout comme l’Organisation de Libération de la Palestine de Yasser Arafat a été surprise et inquiète devant le déclenchement de la première intifada palestinienne en 1987 qu’elle s’est efforcée rapidement de maîtriser et de coopter, le leadership de l’AP essaie de faire exactement la même chose actuellement. L’AP ne tente pas simplement de déstabiliser les campagnes BDS et les campagnes populaires indépendantes, elle veut les coopter précisément à cause de leur puissance croissante , de leur popularité et de leur légitimité en tant que stratégies de libération dans l’espoir qu’un peu de cette légitimité déteindra sur le régime de Ramallah.

Electronic Intifada a précédemment évoqué l’arrestation nocturne par l’AP de Mousa Abu Maria, , co-coordonnateur du projet de solidarité de la Palestine dans le village Beit Ommar en Cisjordanie occupée. Comme le mentionne The Economist, Abu Maria voit dans l’intérêt soudain de l’AP pour la résistance populaire non-violente une « tentative voilée de M. Fayyad de prendre les commandes d’un mouvement populaire indépendant et de transformer l’élan vers un Etat palestinien en une cause sans rebelles » ("Can Palestinians peacefully build a state ?"). Plus généralement, les paramilitaires de l’AP formés aux USA continuent à s’acharner contre toute tentative d’organisation, tout militantisme indépendant en Cisjordanie occupée.

Il y est aussi ironique de voir l’AP lancer sa campagne contre les colonies précisément au moment où elle est engagée dans « les entretiens de proximité » avec Israël sous les auspices des USA. L’AP s’était précédemment promise de ne pas retourner à une quelconque négociation jusqu’à ce qu’Israël ait arrêté toute construction de colonies dans l’ensemble de la Cisjordanie, y compris à Jérusalem occupée. Israël a fait fi des demandes du Président USA Barack Obama pour l’arrêt des constructions, mais au lieu de tenir tête à Israël, les Étasuniens ont fait pression sur l’AP pour qu’elle reprenne les négociations sans aucune condition ni garantie.

Ainsi, le boycott des colonies dissimule l’abjecte faiblesse de l’AP qui ne s’en tient même pas à ses promesses les plus modestes, et obtient encore moins de véritables concessions d’Israël ou de ses commanditaires US pendant les négociations. Il est tout aussi clair que la campagne est une diversion. Selon de nombreuses sources, les Israéliens et les Palestiniens ont convenu en principe pendant les entretiens de proximité d’un « échange de terres. » Ce n’est pas nouveau ; pendant longtemps, un article de foi de l’industrie du processus de paix prévoyait que dans une solution à deux États, Israël n’enlèverait que des colonies symboliques tout en annexant la grande majorité d’entre elles, particulièrement celles qui se trouvent à l’intérieur et à la périphérie de Jérusalem occupée- qui regroupe au moins 80 pour cent des colons. En échange du cadeau de Jérusalem-Est et de grandes parties de la Cisjordanie, Israël donnerait aux Palestiniens quelques dunes de sable près de Gaza (les prétendus sables de Halutza) et quelques lointaines collines stériles, au sud de Hébron.

Ainsi, les dirigeants de Ramallah - qui n’ont aucun mandat ni aucune autorité émanant des Palestiniens (que ce soit en tant qu’AP ou Organisation de Libération de la Palestine) pour négocier en leur nom - font semblant de boycotter les produits des colonies, alors que leur vrai programme est de favoriser la normalisation économique, de déstabiliser le BDS et de légitimer les colonies par des « négociations. »

Là où l’AP demeure fermement engagée en faveur du boycott c’est dans son soutien aux blocus et siège israélien total de la bande de Gaza occupée. En dépit des déclarations occasionnelles de pure forme demandant la fin du blocus, les dirigeants de l’AP de Ramallah affirment toujours que celui-ci ne se terminera que dans les limites dictées par le quartet : les milices de l’AP, soutenues par les USA et Israël, devront retourner à Gaza afin de maintenir l’ordre et de contrôler les Palestiniens pour le compte d’Israël, comme elles le font en Cisjordanie.

L’AP de Ramallah n’a notamment offert aucun appui à la courageuse flottille internationale actuellement en route vers Gaza dans le but d’essayer à nouveau de casser le blocus sous les menaces israéliennes. Pourquoi l’AP n’a-t-elle pas invité ses « amis » et ses bienfaiteurs de « la communauté internationale » à envoyer leur marine pour protéger cette flottille pacifique et non-violente et lui assurer le passage jusqu’à Gaza ? Dans la pratique, la politique de l’AP équivaut à un appui total au siège.

D’aucuns ont été impressionnées par la campagne de l’AP contre les colonies, la considérant comme un « pas dans la bonne direction ». Mais personne ne devrait être dupe. Les Palestiniens et leurs alliés devraient rester clairement concentrés sur le simple fait que ceux qui continuent à coordonner leurs actions avec les forces d’occupation israéliennes pour chasser les Palestiniens de nuit, ne peuvent pas revêtir le manteau de la résistance populaire de jour.

* Ali Abunimah est cofondateur de The Electronic Intifada et l’auteur de One Country : A Bold Proposal to End the Israeli-Palestinian Impasse (Metropolitan Books, 2006).

25 mai 2010 - The Electronic Intifada - Cet article peut être consulté ici :
http://electronicintifada.net/v2/ar...
Traduction : Anne-Marie Goossens

Lien de l'article: http://www.info-palestine.net/article.php3?id_article=8784