jeudi 9 décembre 2010

Pourquoi le Collectif Cheikh Yassine soutient la manifestation organisée le 11 décembre 2010 par les musulmans d’Epinay-sur-Seine

par le Collectif Cheikh Yassine,

Drancy, Epinay-sur-Seine et depuis mardi le Bourget ; ces trois communes de la Seine-Saint-Denis (93) ont aujourd’hui en commun d’avoir sur leur sol des mosquées qui connaissent une inqualifiable et redoutable ingérence des maires dans tous les aspects de leur gestion !

Après la mise en évidence de toutes les ingérences qui avaient cours dans la mosquée de Jean-Christophe Lagarde à Drancy et ce, avec l’appui d’Hassen Chalghoumi, l’homme que ce maire avait choisi depuis le début de la mise en œuvre de la construction du centre culturel (à visée de mosquée) pour permettre au mieux la réalisation de son dessein, il semblait évident que les musulmans allaient se poser quelques saines questions quant à la mainmise scandaleuse de l’ensemble des pouvoirs publics sur leur religion !

Il s’avère qu’à partir de l’affaire de Drancy, les musulmans ont vu, ont su mais que de toute évidence ils n’ont pas voulu, ou pas trouvé essentiel de réagir à la hauteur de la menace qui se profile à l’horizon. Après tout, la présence des caméras de surveillance partout dans la mosquée, la présence directe d’individus se réclamant ouvertement du sionisme dans la gestion de la mosquée, l’ingérence de la mairie… bref, tout cela ça se passait à Drancy et l’ensemble des musulmans de France n’étaient donc pas directement concernés... chez eux, dans leur commune et dans leur mosquée, foi de frères, il n’était pas possible qu’on parvienne à les humilier de la sorte!!! ...

Or, il y a quelques semaines de cela, les musulmans ont découvert qu’à Epinay-sur-Seine, les choses ne tournaient pas rond non plus, puisque le maire là encore, s’était ingéré dans les affaires de la mosquée au point cette fois, de décider unilatéralement (avec l’aide là aussi d’un sous-marin nommé Hamid Boushaki) de donner la gestion du lieu de culte à la Mosquée de Paris de Dalil Boubakeur ! Une convention de gestion avec le pack complet fut ainsi signée sans que les fidèles ne soient mis au courant ! C’est plus simple comme ça ! Le pack « convention de gestion » incluant la présidence de la mosquée, la trésorerie et surtout la fourniture d’un imam portant l’AOC Mosquée de Paris ou islam de France, c’est selon votre préférence, puisque de toute façon, c’est du pareil au même !!!

Mais à Epinay, les musulmans ont pris leur destin en mains dès qu’ils ont été confrontés de plein fouet à la scandaleuse ingérence du maire : Ils ont renvoyé illico presto dans ses pénates l’imam importé de la Mosquée de Paris ; ils ont organisé des dénonciations citoyennes ; ils ont fait des rassemblements, effectuées des prises de parole dans les réunions de quartier et au conseil municipal! Où cela les a-t-il conduits ?! A une fermeture arbitraire de leur mosquée sur décision du maire pour cause de RESISTANCE au projet made in Mr Chevreau et Mosquée de Paris!!!

Mardi au Bourget, fermeture surprise sur décision du maire de la mosquée située au 6-8 avenue de la division Leclerc ouverte au mois d’août dernier au début du mois de Ramadan ! Beaucoup de musulmans qui avaient déserté quelques mois plus tôt la mosquée de Drancy s’étaient mis à prier dans ce lieu nouvellement ouvert et qui ne souffrait d’aucune ingérence malsaine ! Pensez donc ! Indépendance totalement inconcevable pour nos politiques à qui il revient depuis 1982 (loi de décentralisation) de gérer comme ils l’entendent la question de l’islam sur leurs communes ! C’est pourquoi des musulmans se suffisants à eux-mêmes et priant en toute liberté, que nenni ! Le maire devait trouver une parade pour justifier d’une ingérence dans cette mosquée ; sa trouvaille : envoyer la Commission de Sécurité pour trouver une justification légale à la fermeture du lieu ! Mais peine perdue, puisque la Commission de Sécurité a fait son travail très correctement ! Quelques jours après son passage, un courrier recommandé a été reçu par l’association gestionnaire du lieu de culte, confirmant les points pour lesquels cette dernière demandait une mise en conformité comme elle l’avait signalé lors de son passage, indiquant par la même un délai de réalisation de deux mois sans aucun avertissement de fermeture ! Sur les 14 points exigés par la Commission, 12 ont été réalisés durant les trois jours qui ont suivi la réception du courrier en recommandé! Factures et agrément à l’appui ! Certainement, la mairie s’est-elle rendue compte très vite que la manœuvre visant à fermer la mosquée pour cause de manquement à la sécurité n’allait pas tenir puisque les travaux se réalisaient sur le champ ! Donc, sans avertissement préalable, Mr le maire a décidé de passer outre et d’envoyer la police municipale sur le lieu pour y faire apposer un arrêté municipal de fermeture ! Il faudrait ne pas oublier de signaler au passage que Mr le maire du Bourget est un ami de Jean-Christophe Lagarde et surtout d’Hassan Chalghoumi ! La boucle est bouclée !

Le constat qu’il faut retenir sur la situation présente dans laquelle se trouvent les musulmans est donc le suivant : la pratique de l’islam dépend d’une façon inacceptable des décisions des représentants territoriaux de l’Etat ! Or, comme les maires sont en position de pouvoir grâce à la loi de décentralisation, ce sont eux qui fixent à leur guise le cadre dans lequel doivent se mouvoir les musulmans et cela au mépris total de la loi de 1905 qui respecte et garantit la liberté de culte !

Cela nous donne la situation suivante vis-à-vis de la construction et de la gestion des mosquées :

C’est pour le maire d’une commune :

- Si je veux et quand je veux ! Certains projets sont dans les tiroirs des mairies depuis des années et des années sans aucune perspective d’avancée !

- Où je veux ! Très souvent à la périphérie des communes à l’écart du bon peuple qui s’offusque de cette présence de lieux de culte musulman en terre chrétienne! Et force est de constater que les maires savent prendre soin de leur électorat traditionnel !

- Selon les plans que je veux ! Un grand nombre de mosquées construites en France ont l’apparence de vulgaires gymnases ou de centres culturels absolument non identifiables en tant que mosquées... Evidemment on n’inclut pas de minarets à l’architecture du bâtiment, jugés bien trop ostentatoires dans un pays dont on rappelle en permanence l’héritage judéo-chrétien ! (C’est aussi le credo de notre président de la République !)

- Avec qui je veux ! Les maires sont sur ce point totalement décomplexés et au mépris de la loi de séparation des Eglises et de l’Etat choisissent eux-mêmes les présidents des associations gestionnaires qu’ils imposent aux musulmans y compris les imams des mosquées implantées sur leur commune ! L’efficacité de la méthode a déjà été éprouvée à de nombreuses reprises (Drancy en est l’exemple lumineux !) Les directives gouvernementales passent tellement mieux quand on est assuré que les canaux de transmission sont sûrs dès le départ!

Qui dit mieux du point de vue de la totale ingérence ?!!!

Quelle est la moralité de tout ceci? Et bien on peut constater que la France fait une entorse de taille au principe de séparation de l’Etat et des cultes dès qu’il s’agit de l’islam et des musulmans ! En effet, si les cultes ne relèvent pas en France d’une gestion politique locale, et bien on peut constater en toute clarté que ce n’est pas le cas pour l’islam et qu’à ce titre, dans notre pays, on agit avec cette dernière en dehors du champ de la loi ! C’est sans doute là encore ce qu’on appelle l’exception à la française !!!

Mais nous disons tout net aujourd’hui, que ce traitement « à part » qui témoigne d’une seule chose en vérité : l’hostilité de la France envers l’islam, nous ne l’acceptons plus ! Toutes ces basses manœuvres des maires pour être raccord avec le projet présidentiel de la construction d’un islam de France sont devenues totalement inacceptables dans l’Etat de droit laïc qui est le nôtre et c’est pourquoi le Collectif Cheikh Yassine a décidé de soutenir pleinement
la manifestation organisée ce samedi 11 décembre à Epinay-sur-Seine qui partira à 12h30 du 26 rue de l’Avenir et qui se terminera à 15h30 devant la mairie d’Epinay-sur-Seine.

Trajet à partir de la Gare du Nord
Train ligne H
Arrêt Epinay Villetaneuse

Le Collectif Cheikh Yassine

4 commentaires:

Anonyme a dit…

TRES BON RESUME !

muslimnour' a dit…

Très juste!!!! Tout est lié et leurs Plan est démasqué...
Nous répondons OUI incha Allah à l'appel de la manifestation car les maires ont eux répondu à l'offre de travestir notre foi!!!! Sanctionnons les!!!!!! wasalamu'aleykum

Dif a dit…

C'est beau la médisance, quand on n'écoute que les accusateurs et pas celui qui est accusé à savoir Mr Hamid Boushaki pour insulter sa probité et son honnêteté où est la partialité.
Quand on veut tuer son chien, on l'accuse d'avoir la rage, quand on veut se débarasser de Mr Boushaki, on dit qu'il est chiite.
Quelle ingratitude envers celui grâce à qui (et beaucoup grâce à Dieu) cette mosquée a pu voir le jour ! Voilà comment on traite ceux qui travaille pour les muuslmans depuis plus d'une douzaine d'années..
Comparer le guignol de Drancy et Mr Boushaki est une honte et les calomniateurs paieront cher pour tous ces mensonges (puisse ce commentaire être publié)

Anonyme a dit…

J'aime l'article.
On a vu que le pouvoir politique en France presque à l'unanimité, est décidé à corrompre l'Islam, alors pourquoi ne pas tenter la voie du tribunal en collant des procès à ces maires pour abus de pouvoir par exemple? Je félicite aussi la voie des manifs que vous organisez et qui réunit les musulmans autour d'une seule cause. Je félicite aussi la voie des urnes, un argument fort pour redresser notre situation.
Mon coeur est avec vous et qu'Allah vous récompense.