lundi 22 novembre 2010

Attaque de l'exposition Gaza 2010! Les sionistes osent faire un compte rendu très personnel de leur action commando! Fermeture temporaire de l'expo!

Publié le 22 novembre 2010 sur le site aschkel.info

C'est juste de la folie!
Article publié ce matin avec notre commentaire

Voilà ce qu'ils annoncent!

"Conséquence : l’expo photos de Gaza du Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris a brutalement fermé ses portes pour une durée d’une semaine.

L’expo n’est pas définitivement fermée, et nous nous attendons déjà aux habituelles réactions des spécialistes de la propagande.

Restons mobiliser pour que cette exposition de propagande anti-israélienne soit définitivement fermée."

Compte rendu de l'action expo Gaza 2010 Dimanche 21 Novembre 2010

Quelques photos de notre action :










Lorsque notre ami Jean-Patrick Grumberg a appris qu’une exposition photographique « GAZA 2010 » allait se dérouler au Musée d’Art Moderne, en marge de l’exposition Basquiat, montrant exclusivement des photos d’immeubles détruits et de gens mutilés. Nous avons aussitôt réfléchi à la façon dont nous devions agir pour rétablir la vérité de Gaza aujourd’hui.

Comme l’indiquait Jean-Patrick cette exposition était dégoutante.

Dégoutante expo car elle montre les blessés d’une guerre, mais seulement d’un coté, toujours le même : les Palestiniens. Les blessés civils israéliens ne sont pas assez humains ? L’expo ne le dira pas.

Dégoutante, parce que rien ne permet de savoir, parmi ces blessés, lesquels sont d’inévitables blessés civils – comme dans toutes les guerres, lesquels sont des civils utilisés de force comme boucliers humains par les néo-nazis locaux (on les appelle aussi le Hamas), et lesquels sont les victimes des attentats et règlements de comptes claniques qui font trembler, plusieurs fois par mois, la bande de Gaza.

Dégoutante encore parce que cette propagande silencieuse, insidieuse, qui accuse Israël d’être responsable de monstrueux crimes contre l’humanité, n’a qu’un objectif : justifier l’étape suivante ou sa destruction sera rendue nécessaire. Car n’est il pas juste de se débarrasser d’un monstre ?

La lutte prenait pour nous, avec cette exposition, un tournant nouveau : c’est sur le terrain que notre action s’est portée.

C’est ainsi que Jean-Patrick Grumberg eu l’idée de faire imprimer un flyer en quadrichromie montrant les vraies photos de Gaza : Grands Hôtels, belles voitures, centres commerciaux, plages bondées, stade de foot, etc… ce qui fût aussitôt fait et financé par Drzz.fr.

Nous avons publiés plusieurs articles sur le sujet :

Exposition Gaza 2010 : quand la finance soutient le Hamas par Jean-Marc MOSKOWICZ

Une exposition de propagande « antisioniste » à Paris par Guy Millière

Compte rendu: Gaza au Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris.

Notre association a ainsi publié dimanche 21 novembre une lettre ouverte à Monsieur Edouard Carmignac dont l’opération de mécénat d’un concours photo sur Gaza est plus que douteuse :

Lettre ouverte à M. Edouard Carmignac

Europe Israël a mobilisé avec la LDJ une trentaine de personnes, jeunes et moins jeunes, amis de Facebook et nous avons distribué le flyer en couleur montrant les vraies photos de Gaza dans la longue file d’attente (essentiellement des visiteurs de l’expo Basquiat) à l’entrée le Musée d’Art Moderne.

Le service de sécurité du Musée nous ayant interdit l’entrée nous n’avons pu que rester à l’extérieur.

La distribution a été bien accueillie par le public et beaucoup de gens nous ont manifesté leur soutien. Tout s’est passé dans une ambiance « bon enfant » sans incident.

La Direction du Musée, peu habituée à être confrontée à ce genre de manifestation s’est mise à paniquer et a aussitôt fermé l’expos GAZA 2010.

L’un des employés du Musée nous a même insulté et a tenu des propos antisémites, bien à l’abri derrière le cordon de sécurité des agents du Musée. C’est ainsi que nous avons aussitôt appelé la Police afin de déposer une plainte pour propos antisémites en publics.

La Police est donc intervenue pour interpeler cet employé.

La Direction du Musée prenant peur des suites judiciaires possibles a pris la décision de fermer l’expo GAZA 2010 pendant une semaine et est venue nous présenter ses excuses pour les propos tenus…

Le tract, qui a été distribué à 3000 exemplaires, était d’une irréprochable objectivité, et ne pouvait faire l’objet d’aucune attaque. Des photos, prises sur des sites palestiniens, et ce titre : « Gaza, les photos qui dérangent ». De ce fait, il suivait exactement la même logique que les photos de l’expo : le public a été invité à constater par lui même qu’il existe une autre vérité, à Gaza.

Notre objectif était de montrer cette facette de Gaza que cachent les médias. Le résultat fut largement au dessus de nos attentes :

L’administration du Musée, prise au piège de sa lâche négligence de n’avoir pas vérifié les faits – ou de sa complicité – nous ne le saurons probablement jamais, était montrée du doigt par ce tract. Elle devenait responsable de la propagande vulgaire que révélait nos photos. Conséquence : l’expo photos de Gaza du Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris a brutalement fermé ses portes pour une durée d’une semaine.

L’expo n’est pas définitivement fermée, et nous nous attendons déjà aux habituelles réactions des spécialistes de la propagande.

Restons mobiliser pour que cette exposition de propagande anti-israélienne soit définitivement fermée.

Source: http://www.europe-israel.org/2010/11/22/compte-rendu-de-l%e2%80%99action-expo-gaza-2010-dimanche-21-novembre/

Source: http://www.drzz.fr/scoop-le-musee-dart-moderne-ferme-lexpo-sur-gaza-%e2%80%93-par-jean-patrick-grumberg/

Source: http://lessakele.over-blog.fr/article-scoop-le-musee-d-art-moderne-ferme-l-expo-sur-gaza-par-jean-patrick-grumberg-61483789.html

URL de l'article http://www.aschkel.info/article-compte-rendu-de-l-action-expo-gaza-2010-dimanche-21-novembre-61481703.html

Aucun commentaire: