dimanche 28 février 2010

Lieux saints islamiques: après Hébron, nouvelle flamblée de violences à Jérusalem-Est

Publié le 28 février 2010 sur le site fr.islamtoday.net
par AFP

De violents incidents ont eu lieu aujourd'hui autour de l'esplanade des Mosquées à Jérusalem-Est, un lieu saint de l'islam, dans un climat déjà tendu par un projet d'Israël dénoncé par la communauté internationale, selon lequel Tel Aviv veut inscrire à son patrimoine national deux sites islamiques sacrés de Cisjordanie occupée.

Les affrontements ont éclaté entre la police de l'occupation isralienne et des Palestiniens à la suite de l'incursion de juifs extrémistes sur l'esplanade, au coeur de la Vieille Ville de Jérusalem.

Une dizaine de protestataires ont dû être soignés, blessés par des balles en caoutchouc ou incommodés par des gaz lacrymogènes, selon des sources palestiniennes
Les affrontements ont fait deux blessés dans les rangs de la police de l'occupation, selon le porte-parole de la police Micky Rosenfeld, qui a fait état de sept arrestations. .

Un calme tendu est revenu en début d'après-midi dans la Vieille Ville.

"Le calme est globalement revenu en Vieille Ville et un millier de touristes ont pu visiter l'esplanade (des mosquées)", a affirmé M. Rosenfeld.

Des heurts sporadiques ont été signalés dans le quartier de Ras el-Amoud, dans le secteur oriental à majorité arabe de la Ville sainte occupée et annexée par Israël lors de son agression contre les territoires arabes et palestiniens en 1967.

La police avait pénétré en début de matinée sur l'esplanade des Mosquées à la suite de jets de pierre contre des extrémistes juifs déguisés en tourites qui vient visiter le site, qui abrite le Dôme du Rocher et la mosquée al-Aqsa.

L'accès à l'esplanade a été interdit aux musulmans de moins de 50 ans.

Une vive tension était perceptible ces dernières heures dans la Vieille Ville en raison d'appels du Mouvement islamique (bien islamique) israélien mettant en garde contre des projets des juifs extrémistes de se rendre en force dimanche et lundi sur l'esplanade des Mosquées. Les juifs célèbrent ce week-end Pourim, une des principales fêtes du judaïsme.

"Les manifestants ont jeté des pierres parce que des colons (israéliens) avaient fait part de leur intention de pénétrer dimanche ou lundi à Al-Aqsa ", a expliqué Adnane Husseini, un responsable du Comité islamique suprême de Jérusalem.

L'esplanade des Mosquées est le troisième lieu saint de l'islam, après La Mecque et Médine.

Ce regain de tension à Jérusalem survient alors que des affrontements ont opposé ces derniers jours des Palestiniens à l'armée de l'occupation israélienne à Hébron (Cisjordanie), après que le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a décidé d'inscrire deux lieux islamiques saints, la mosquée d'Ibrahim (Hébron) et la mosquée de Belal Ibn Rabah (Bethléem), au patrimoine israélien.

Cette décision controversée, qui a suscité des protestations internationales, continue de faire des vagues en Israël même.

Le président Shimon Peres, cité par le journal en ligne Y-Net, a appelé à la "prudence et à la retenue" et un ministre travailliste, Binyamin Ben Eliezer, a qualifié la mesure d'"erreur".

Côté palestinien, le mouvement islamique de la résistance palestinienne Hamas a appelé la communauté internationale à "assumer ses responsabilités pour mettre fin à l'agression dangereuse" d'Israël.

"La colère des Palestiniens qui s'est exprimée à Hébron et Al Quds (Jérusalem) doit s'étendre à l'ensemble des Territoires palestiniens", a indiqué un communiqué du Hamas.

Lien de l'article: http://fr.islamtoday.net/node/9494

Aucun commentaire: