jeudi 30 juillet 2015

Lettre ouverte à celles et ceux qui sautent sur tout prétexte pour attaquer les musulmans de France

Médias, partis politiques, institutions, associations, comment un banal fait divers à Reims a pu susciter un tsunami des réactions, fortement relayé par les réseaux d'extrême droite, mais pas seulement ?

Une journée banale fin juillet. Il fait chaud. Le temps parfait pour bronzer en mini short et haut de maillot de bain. Dans un parc public. A Reims. Passent d'autres jeunes filles. Une altercation, des insultes, des coups. La banalité du quotidien. Jusqu'à ce que...

Tout part d'un article trop vite - et mal - rédigé par un quotidien local. On y parle de "relents de police religieuse", ce qui suffit à faire réagir le maire LR local, Arnaud Robinet : pas de ça sur notre "territoire". Le Figaro relaie : "Une jeune fille tabassée pour avoir bronzé en maillot de bain...". Le fait-divers commence à gonfler : SOS racisme retweete le maire de Reims, partage l'article de L'Union qui devient viral, prend position : "Nous refusons une morale de l'oppression qui réduit nos libertés". Un appel à manifester est lancé. On sonne le tocsin, la liberté est en danger. Le piège se referme.

الشيخ الخطيب: "جمعة الغضب" هي أقل الواجب لنصرة الأقصى

Cheikh Al-Khateb : le vendredi de la colère est le minimum obligatoire pour retenir Al-Aqsa
Où sont les imams de nos mosquées en France et ailleurs pour faire de ce vendredi un « vendredi de la colère » ? Ou bien ne sont-ils que de piètres mercenaires qui ne sont là que pour toucher leur misérable salaire sans faire de vague, en tournant le dos à toutes les causes de notre Oumma ?! C’est à chacun d’interpeler à la fin de ce vendredi l’imam de sa mosquée et les fidèles et de leur rappeler que la première Qibla est souillée chaque jour par la vermine terroriste sioniste.


غزة – هيثم غراب – المركز الفلسطيني للإعلام

قال نائب رئيس الحركة الإسلامية في الداخل الفلسطيني المحتل الشيخ كمال الخطيب إن الدعوة لجمعة غضب نصرة للمسجد الأقصى المبارك والمرابطين فيه هو أقل الواجب، متهماً السلطة الفلسطينية برئاسة محمود عباس بالشراكة المباشرة مع الاحتلال في كل ما يتعرض له المسجد الأقصى من تدنيس وعنت.

ما هي خطورة "التغذية القسرية" على الأسرى؟

Le danger que représente « la nutrition forcée » pour les prisonniers.



رام الله - المركز الفلسطيني للإعلامقدم رياض الأشقر الناطق باسم مركز أسرى فلسطين، شرحا وافيا ومفصلا لعملية تنفيذ التغذية القسرية للأسرى، وخطورتها على الأسرى.

وأوضح في بيان وصل "المركز الفلسطيني للإعلام" مساء اليوم، أن التغذية القسرية تعنى إرغام الأسير المضرب عن الطعام على تناول الطعام والسوائل بالقوة، وذلك بعد أن يتم تكبيل يديه، وربطه بكرسي، أو يمسك به بالقوة سجانون، أو ممرضون إذا كان

Les conséquences dévastatrices de la guerre sioniste de l’été 2014


Gaza – CPI

Partout dans la bande de Gaza, un an après la guerre coloniale agressive sioniste menée l’été 2014, pendant 51 jours, ses conséquences dévastatrices sont encore visibles.

Notre Centre Palestinien d’Information (CPI) résume ses conséquences recensées par un rapport détaillé publié communément par plusieurs organisations des droits de l’homme.

Egypte : la presse occidentale doit dire la vérité sur la tyrannie

Il incombe aux journalistes occidentaux de donner la voix aux Egyptiens réprimés, marginalisés et de plus en plus muselés.
Une jeune femme dans de nouveaux vêtements achetés pour Eid, court pour échapper à la police qui attaque les manifestants dans le village de Nahia près du Caire, le 17 juillet 2015 - Photo : MEE/Mohamed Naguib

Les reportages traitant de la violence durant les célébrations de l’Eid ce vendredi en Egypte, soulignent à quel point les autorités égyptiennes commanditent le travail des médias dans le pays.

Comme il fallait s’y attendre, les reportages diffusés par les agences de presse égyptiennes font porter la responsabilité sur la Confrérie musulmane de la mort de plusieurs de ses partisans à Gizeh, tués par les tirs de la police au cours des manifestations qui ont suivi la prière de l’Eid.

Le détenu politique Shatat annonce une grève de la faim après la prolongation de sa détention



Naplouse – CPI

Abdullah Shatat, le prisonnier politique détenu par le service de la sécurité préventive à Salfit, a annoncé une grève de la faim illimitée après la prolongation de sa détention pendant 15 jours en attente d'être interrogé.

Samer Salman, l’avocat des prisonniers politiques, a déclaré au journaliste du CPI que le captif Shatat a été présenté, il y a deux jours, devant le procureur et accusé de provocation des conflits. Le captif a nié les accusations portées contre lui pour la quatrième fois d'affilée.

Haneen Zoabi appelle à la mobilisation contre la judaïsation d’Al-Aqsa

Haneen Zoabi, députée palestinienne à la Knesset, a averti mardi que les agressions et les invasions dans al-Aqsa faisaient partie d’un plan israélien de « judaïsation ».

Al-Aqsa, 27 juillet 2015 - Les fidèles musulmans sont violemment 
dispersés par la police israélienne d’occupation - Photo : Reuters

A la suite d’une nouvelle agression israélienne sur al-Aqsa à Jérusalem, Haneen Zoabi, membre palestinienne de la Knesset, a visité Jérusalem avec d’autres personnalités palestiniennes qui ont constaté les dommages et ont rencontré les gens sur place.

موقع "مغربى" يفجر مفاجآة وينشر صورة للسيسى داخل الجيش الصهيونى أثناء تجنيده بالكيان

Un site marocain révèle une photo de « Sissi » au sein de l’armée sioniste durant son service militaire.


فجر موقع مغربي يدعى "ماروك نيوز 24" مفاجآة قوية حيث نشر صورة قال أنها تثبت أن السيسي كان عميلا لإسرائيل وأنها هى من جندته بالجيش المصري

وقال الموقع : كنا سابقون في إكتشاف أصل عبد الفتاح السيسي بمصر ،ونشرنا حينها صورة أمه اليهودية المغربية والتي أسقطت عنها الجنسية المغربية والتي كانت من جاسوسات الكيان الصهيوني ،والتى تعمدت ربط علاقات مع علية القوم لنقل أخبارهم

Palestinians revolt in Israeli prisons

Les palestiniens se révoltent dans les prisons israéliennes

By Maureen Clare Murphy


Palestinians in Gaza City call for the release of political prisoners on 27 July. Ashraf AmraAPA images

A revolt is underway in Nafha and Ramon prisons, in the south of present-day Israel, where Palestinian prisoners say they have shut down entire sections and are staging civil disobedience in the face of repressive measures against them.

IOF detains five Palestinians south of West Bank

Les forces d'occupation détiennent cinq Palestiniens au sud de la Cisjordanie

West Bank, ALRAY - Israeli occupation forces (IOF) detained early on Wednesday five Palestinians in raids carried out in several districts in Hebron and Bethlehem southern the West Bank.

One year later, Gazan man found under rubble

Un an plus tard, un Gazaoui est retrouvé sous les décombre

Graves for 18 members of Al-Batsh family, killed during last year's Israeli aggression on Gaza

PNN/ Gaza/
O
n Wednesday morning, a martyr body was found under the rubble in Gaza, one year after the Israeli assault, during bulldozing works.

Black Friday in Gaza

Vendredi noir à Gaza

Amnesty International: 'Strong evidence' that Israel committed war crimes and possible crimes against humanity. 'Nobody can claim that they don't know what happened on Friday the 1st of August. We are closer now to justice than we were before.'
Aftermath of Israeli air strike in Rafah/Photo: Al Mezan Center for Human Rights 

Israeli troops committed war crimes and possible crimes against humanity during and after 'Black Friday' on 1 August in last year's Gaza war, according to a report released Wednesday by Amnesty International and Forensic Architecture.

Israeli forces kill third Palestinian in less than a week

Les forces israéliennes tuent le troisième palestinien en moins d'une semaine


Palestinian man dies during attempted arrest by Israeli security forces
 The Guardian 27 July by Peter Beaumont in Jerusalem
— A Palestinian man has died during an attempted arrest by Israeli security forces, the third such fatal incident in less than a week. Mohammad Abu Latifa, aged 20, was killed after being shot and falling from a roof as he reportedly attempted to flee an arrest raid in Qalandia refugee camp, near Ramallah.

In response to court’s demolition order, Netanyahu approves hundreds of illegal settlement units

En réponse à l'ordre de démolition de la Cour, Netanyahu approuve des centaines d'unités de colonies illégales


PNN/ Bethlehem/

The Israeli prime minister on Wednesday has approved the construction of hundreds of illegal settlement units in Jerusalem and Bet El settlement near Ramallah, in response to the high court’s demolition order for two illegal buildings.